Edition du 05-12-2022

Novartis et sa fondation lancent une nouvelle stratégie de lutte contre la lèpre

Publié le lundi 2 décembre 2013

La Fondation Novartis vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle stratégie de lutte contre la lèpre qui vise à interrompre sa transmission grâce à un diagnostic et un traitement précoces, à l’identification des personnes ayant été en contact avec les anciens patients, à des outils de diagnostic et à un système strict de surveillance et de réponse.

« Dans le cadre de notre engagement à lutter contre les maladies négligées dans les pays en développement, Novartis et la Fondation Novartis pour un Développement Durable ont à coeur de franchir la dernière ligne droite pour contribuer à faire en sorte que la lèpre appartienne au passé », explique Joseph Jimenez, Directeur général (CEO) de Novartis, dans son allocution le 29 novembre dernier au symposium annuel de la Fondation Novartis. « Cette maladie dévastatrice se guérit et je suis fier que notre don de polychimiothérapies (PCT) ait contribué au traitement de plus de cinq millions de patients depuis 2000. »

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 15 millions de patients ont été guéris de la lèpre depuis 1981 grâce à la disponibilité de la PCT ; la prévalence a ainsi été diminuée d’environ 95 % à l’échelle mondiale. Ces huit dernières années, on note cependant une stabilisation du nombre de patients nouvellement diagnostiqués aux alentours de 230 000 cas par an. L’expérience acquise dans le cadre de programmes de lutte contre d’autres maladies montre que c’est souvent la dernière ligne droite qui est la plus difficile à franchir. La moindre connaissance de la maladie a pour effet que la baisse de la prévalence s’accompagne d’un déclin de la volonté politique et du financement.

« Si la variole a pu être éradiquée, c’est notamment grâce à une approche globale associant la disponibilité d’un vaccin thermostable efficace, une surveillance épidémiologique, des recherches approfondies, l’implication des communautés locales ainsi qu’une gestion et un engagement solides de la part des gouvernements respectifs », explique le professeur Donald Henderson, ancien directeur de la campagne d’éradication de la variole de l’OMS. « Les programmes d’élimination actuels peuvent également s’inspirer des enseignements de ce type. »

La Fondation Novartis prévoit de prendre des mesures visant à démontrer la faisabilité et l’efficacité de cette stratégie à travers divers sites d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine. « L’objectif de  » transmission zéro  » de la lèpre est atteignable, mais il faut que nous soyons mieux armés et que nous employions des approches novatrices si nous voulons trouver et traiter les derniers patients », affirme Ann Aerts, Directrice de la Fondation Novartis. « En collaboration avec nos partenaires, nous entendons jouer un rôle clé dans la réduction de l’incidence de la lèpre. »

Source : Novartis








MyPharma Editions

GSK France : le Comité de Direction se renouvelle avec 3 nominations depuis la rentrée de septembre

Publié le 5 décembre 2022
GSK France : le Comité de Direction se renouvelle avec 3 nominations depuis la rentrée de septembre

Avec l’intégration de 3 nouveaux membres depuis le mois de septembre – Rachida Saraka, Sara Leclerc et Jean-Marie Cotro – le Comité de Direction de GSK France compte aujourd’hui 14 membres, dont 8 femmes et 6 hommes.

Biogen : l’EMA va examiner la demande d’AMM de tofersen dans le traitement d’une forme génétique rare de SLA 

Publié le 5 décembre 2022
Biogen : l’EMA va examiner la demande d’AMM de tofersen dans le traitement d’une forme génétique rare de SLA 

Biogen annonce que l’Agence européenne du médicament (EMA) a accepté d’examiner la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) de tofersen, candidat médicament pour le traitement chez l’adulte de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) liée au gène SOD1 (superoxide dismutase 1). La SLA- SOD1 est une maladie progressive dont l’issue toujours mortelle touche moins d’un millier de personnes en Europe.2 Il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement pour les personnes atteintes de SLA-SOD1.3

Chikungunya : Valneva annonce des données positives à 12 mois sur la persistance des anticorps avec son candidat vaccin à injection unique

Publié le 5 décembre 2022

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui des données positives sur la persistance des anticorps douze mois après la vaccination avec une seule dose de son candidat vaccin contre le chikungunya, VLA1553.

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents