Edition du 18-09-2021

Novartis et sa fondation lancent une nouvelle stratégie de lutte contre la lèpre

Publié le lundi 2 décembre 2013

La Fondation Novartis vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle stratégie de lutte contre la lèpre qui vise à interrompre sa transmission grâce à un diagnostic et un traitement précoces, à l’identification des personnes ayant été en contact avec les anciens patients, à des outils de diagnostic et à un système strict de surveillance et de réponse.

« Dans le cadre de notre engagement à lutter contre les maladies négligées dans les pays en développement, Novartis et la Fondation Novartis pour un Développement Durable ont à coeur de franchir la dernière ligne droite pour contribuer à faire en sorte que la lèpre appartienne au passé », explique Joseph Jimenez, Directeur général (CEO) de Novartis, dans son allocution le 29 novembre dernier au symposium annuel de la Fondation Novartis. « Cette maladie dévastatrice se guérit et je suis fier que notre don de polychimiothérapies (PCT) ait contribué au traitement de plus de cinq millions de patients depuis 2000. »

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 15 millions de patients ont été guéris de la lèpre depuis 1981 grâce à la disponibilité de la PCT ; la prévalence a ainsi été diminuée d’environ 95 % à l’échelle mondiale. Ces huit dernières années, on note cependant une stabilisation du nombre de patients nouvellement diagnostiqués aux alentours de 230 000 cas par an. L’expérience acquise dans le cadre de programmes de lutte contre d’autres maladies montre que c’est souvent la dernière ligne droite qui est la plus difficile à franchir. La moindre connaissance de la maladie a pour effet que la baisse de la prévalence s’accompagne d’un déclin de la volonté politique et du financement.

« Si la variole a pu être éradiquée, c’est notamment grâce à une approche globale associant la disponibilité d’un vaccin thermostable efficace, une surveillance épidémiologique, des recherches approfondies, l’implication des communautés locales ainsi qu’une gestion et un engagement solides de la part des gouvernements respectifs », explique le professeur Donald Henderson, ancien directeur de la campagne d’éradication de la variole de l’OMS. « Les programmes d’élimination actuels peuvent également s’inspirer des enseignements de ce type. »

La Fondation Novartis prévoit de prendre des mesures visant à démontrer la faisabilité et l’efficacité de cette stratégie à travers divers sites d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine. « L’objectif de  » transmission zéro  » de la lèpre est atteignable, mais il faut que nous soyons mieux armés et que nous employions des approches novatrices si nous voulons trouver et traiter les derniers patients », affirme Ann Aerts, Directrice de la Fondation Novartis. « En collaboration avec nos partenaires, nous entendons jouer un rôle clé dans la réduction de l’incidence de la lèpre. »

Source : Novartis








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents