Edition du 05-06-2020

Novartis et sa fondation lancent une nouvelle stratégie de lutte contre la lèpre

Publié le lundi 2 décembre 2013

La Fondation Novartis vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle stratégie de lutte contre la lèpre qui vise à interrompre sa transmission grâce à un diagnostic et un traitement précoces, à l’identification des personnes ayant été en contact avec les anciens patients, à des outils de diagnostic et à un système strict de surveillance et de réponse.

« Dans le cadre de notre engagement à lutter contre les maladies négligées dans les pays en développement, Novartis et la Fondation Novartis pour un Développement Durable ont à coeur de franchir la dernière ligne droite pour contribuer à faire en sorte que la lèpre appartienne au passé », explique Joseph Jimenez, Directeur général (CEO) de Novartis, dans son allocution le 29 novembre dernier au symposium annuel de la Fondation Novartis. « Cette maladie dévastatrice se guérit et je suis fier que notre don de polychimiothérapies (PCT) ait contribué au traitement de plus de cinq millions de patients depuis 2000. »

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 15 millions de patients ont été guéris de la lèpre depuis 1981 grâce à la disponibilité de la PCT ; la prévalence a ainsi été diminuée d’environ 95 % à l’échelle mondiale. Ces huit dernières années, on note cependant une stabilisation du nombre de patients nouvellement diagnostiqués aux alentours de 230 000 cas par an. L’expérience acquise dans le cadre de programmes de lutte contre d’autres maladies montre que c’est souvent la dernière ligne droite qui est la plus difficile à franchir. La moindre connaissance de la maladie a pour effet que la baisse de la prévalence s’accompagne d’un déclin de la volonté politique et du financement.

« Si la variole a pu être éradiquée, c’est notamment grâce à une approche globale associant la disponibilité d’un vaccin thermostable efficace, une surveillance épidémiologique, des recherches approfondies, l’implication des communautés locales ainsi qu’une gestion et un engagement solides de la part des gouvernements respectifs », explique le professeur Donald Henderson, ancien directeur de la campagne d’éradication de la variole de l’OMS. « Les programmes d’élimination actuels peuvent également s’inspirer des enseignements de ce type. »

La Fondation Novartis prévoit de prendre des mesures visant à démontrer la faisabilité et l’efficacité de cette stratégie à travers divers sites d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine. « L’objectif de  » transmission zéro  » de la lèpre est atteignable, mais il faut que nous soyons mieux armés et que nous employions des approches novatrices si nous voulons trouver et traiter les derniers patients », affirme Ann Aerts, Directrice de la Fondation Novartis. « En collaboration avec nos partenaires, nous entendons jouer un rôle clé dans la réduction de l’incidence de la lèpre. »

Source : Novartis








MyPharma Editions

Gustave Roussy : le Dr Jean-Michel Heard nommé secrétaire général de la recherche

Publié le 4 juin 2020
Gustave Roussy : le Dr Jean-Michel Heard nommé secrétaire général de la recherche

Gustave Roussy renforce sa direction de la recherche avec l’arrivée le 2 juin du Dr Jean-Michel Heard en tant que Secrétaire Général. En lien avec le Pr Fabrice André, directeur de la recherche de l’Institut, le Dr Heard participera à la définition de la politique de la recherche, contribuera à l’élaboration de la stratégie scientifique et conduira sa mise en œuvre sur le plan organisationnel. Il coordonnera également les réponses aux appels à projets nationaux et internationaux.

Nouvelles nominations au Collège de la HAS

Publié le 4 juin 2020
Nouvelles nominations au Collège de la HAS

Isabelle Adenot, Catherine Geindre, Valérie Paris et Christian Saout sont nommés membres du Collège de la Haute Autorité de santé par le président de la République à compter du 1e juin 2020 par décret du 31 mai 2020. La première l’est sur proposition du président du Conseil économique, social et environnemental, les suivants sur proposition du ministre des Solidarités et de la Santé. Catherine Geindre et Valérie Paris intègrent pour la première fois le Collège alors qu’Isabelle Adenot et Christian Saout effectueront un second mandat.

Pierre Fabre : AMM européenne pour BRAFTOVI® en association avec du cétuximab dans le cancer colorectal métastatique avec mutation BRAFV600E

Publié le 4 juin 2020
Pierre Fabre : AMM européenne pour BRAFTOVI® en association avec du cétuximab dans le cancer colorectal métastatique avec mutation BRAFV600E

Pierre Fabre vient d’annoncer l’autorisation de mise sur le marché par la Commission européenne (CE) de BRAFTOVI® (encorafénib) en association avec du cétuximab (commercialisé sous le nom d’Erbitux®), dans le cadre du traitement des patients adultes atteints d’un cancer colorectal métastatique (CCRm) avec mutation BRAFV600E ayant reçu un traitement systémique au préalable.1

Galapagos France : le Docteur Xavier Amores nommé au poste de Directeur Médical

Publié le 3 juin 2020
Galapagos France : le Docteur Xavier Amores nommé au poste de Directeur Médical

Le Docteur Xavier Amores a rejoint l’équipe de Fabrice Michiels, Directeur Général de Galapagos France, en tant que Directeur Médical France depuis le 20 avril 2020, constituant ainsi le point final d’une Medical leadership team aboutie.

Benjamin Pruvost nommé Président du Directoire de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM)

Publié le 2 juin 2020
Benjamin Pruvost nommé Président du Directoire de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM)

Nommé par le Conseil de surveillance de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) le 18 mai dernier, Benjamin Pruvost prendra ses fonctions de Président du Directoire de la FRM à la mi-juin. Il succède à Denis Le Squer qui occupait ces fonctions depuis 2006.

Celltrion : résultats précliniques positifs pour son traitement antiviral par anticorps du COVID-19

Publié le 2 juin 2020
Celltrion : résultats précliniques positifs pour son traitement antiviral par anticorps du COVID-19

Le groupe Celltrion vient d’annoncer des résultats pré-cliniques probants pour son traitement par anticorps antiviral du COVID-19, avec des données établissant une réduction de 100 fois de la charge virale du SRAS-CoV-2, le virus à l’origine du COVID-19. Le traitement a également mis en évidence une amélioration des lésions pulmonaires à un niveau d’activité normal dans des modèles animaux.

Nicox : démarrage de la 1ère étude de phase 3 pour le NCX 470 dans le glaucome

Publié le 2 juin 2020
Nicox : démarrage de la 1ère étude de phase 3 pour le NCX 470 dans le glaucome

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé le démarrage de la première étude clinique de phase 3, Mont Blanc, par le recrutement, hier, des premiers 12 patients. L’étude Mont Blanc vise à évaluer le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez des patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents