Edition du 21-02-2019

VIH : InnaVirVax annonce l’initiation de l’étude clinique de Phase II de son vaccin VAC-3S

Publié le dimanche 1 décembre 2013

A l’occasion de la journée mondiale contre le Sida, InnaVirVax, société biopharmaceutique basée au Genopole® d’Evry a annoncé  l’initiation de l’essai clinique de Phase II évaluant les propriétés thérapeutiques de son candidat vaccin VAC-3S en association avec les thérapies antirétrovirales actuelles dans le traitement de l’infection par le VIH-1.

« En cette journée mondiale contre le SIDA, l’entrée de VAC-3S en phase II est une étape capitale. Nous sommes tout à fait conscients du travail qu’il nous reste à faire pour répondre à notre objectif premier qui consiste à trouver des traitements durables destinés aux patients vivant avec le VIH. Grâce aux progrès enregistrés par notre société, nous sommes prêts à relever ce défi », a déclaré le Dr. Shahin Gharakhanian, Directeur Médical de InnaVirVax.

L’objectif principal de cette étude de Phase II consiste à évaluer la réponse anticorps liée à l’administration de VAC-3S. Ce vaccin a été développé afin d’induire une réponse anticorps contre une région de la protéine d’enveloppe, gp41, du VIH-1, connue sous le nom de 3S. Ainsi, en combinaison des traitements antirétroviraux actuels, VAC-3S est un candidat-vaccin visant à assurer une bonne restauration du taux de lymphocytes T CD4+ durant l’infection par le VIH-1. Il faut souligner que l’ensemble des données recueillies à ce jour, dans le cadre d’études sur cohortes en France ou aux Etats-Unis, ainsi que sur des modèles animaux (primates non humains), démontrent que les anticorps anti-3S sont associés à une restauration du taux de lymphocytes T CD4+, une diminution du réservoir du virus et de biomarqueurs inflammatoires chroniques du VIH. Les objectifs secondaires de cette étude comprennent la tolérance générale et locale, son innocuité, mais surtout une évaluation très complète des marqueurs inflammatoires et immunologiques de l’infection par le VIH.

« Pour rappel, une étude de Phase I/IIa par escalade de dose menée auprès de 33 patients vivant avec le VIH, sous traitement antirétroviral et ayant un taux de lymphocytes T CD4 supérieur à 200/mm3, a démontré une bonne tolérance et a apporté des données permettant une sélection de dose », précise la société.

Cette étude de Phase II compare trois doses et un placebo auprès d’adultes vivant avec le VIH-1, sous traitement antirétroviral, dotés d’une charge virale inférieure ou égale à 50 copies/mm3. Ces patients ont par ailleurs un taux de lymphocytes T CD4+ compris entre 200/mm3 et 500/mm3. Au total, 90 patients seront étudiés en France, Allemagne et Espagne, randomisés en trois doses et un groupe placebo. Pour deux des doses, la vaccination de base sera de 3 injections en 3 mois ; celle-ci sera suivie par 3 vaccinations d’entretien (pour les deux doses les moins élevées) et une période complémentaire de suivi de 6 mois.

« Nous avons rassemblé un Comité Clinique International transatlantique avec des membres faisant autorité, fait appel à des centres d’investigation clinique et laboratoires les plus expérimentés afin mener à bien cette étude. Les coordinateurs principaux de celle-ci sont les professeurs Christine Katlama (Paris), Juergen Rockstroh (Bonn) et José Gatell (Barcelone). Ce dernier étant le co-président de la Conférence vaccin SIDA 2013. InnaVirVax souhaite ainsi marquer de son empreinte cette Journée Mondiale contre le SIDA avec un programme très novateur pour contribuer à la lutte contre cette pandémie majeure » a déclaré Joël Crouzet, Président Directeur Général d’InnaVirVax.

Source : InnaVirVax








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions