Edition du 19-02-2018

Novartis finalise ses transactions avec GSK

Publié le lundi 2 mars 2015

Le groupe pharmaceutique suisse Novartis a annoncé lundi avoir mené à terme une série de transactions avec le britannique GlaxoSmithKline (GSK), incluant l’acquisition du portefeuille oncologie de GSK, la création d’une coentreprise de Consumer Healthcare et la cession de l’activité vaccins (hors vaccins antigrippaux) de Novartis à GSK.

Les transactions ont été annoncées en avril 2014 dans le cadre du remaniement du portefeuille mondial de Novartis visant à recentrer la société sur trois secteurs d’activité principaux à l’échelle mondiale : les produits pharmaceutiques innovants, l’ophtalmologie et les médicaments génériques. « La conclusion des transactions avec GSK permet de recentrer Novartis et de réaffirmer notre position de leader sur des segments d’activité porteurs » a déclaré Joseph Jimenez, CEO de Novartis dans un communiqué. « Grâce à cette évolution de notre stratégie, nous comptons améliorer nos marges et nous positionner pour faire face aux changements à venir dans le secteur de la santé. »

Un portefeuille de 22 médicaments d’oncologie et d’hématologie

Novartis a acquis les produits oncologiques de GSK, dont deux candidats au pipeline, pour une contrepartie en espèces globale de USD 16 milliards. Sur cette somme, jusqu’à 1,5 milliard est lié à la réalisation de certaines étapes de développement. Novartis Oncology gère désormais un portefeuille de 22 médicaments d’oncologie et d’hématologie pour traiter plus de 25 pathologies dans le monde. L’acquisition de traitements pour le mélanome, le carcinome des cellules rénales et l’hématologie vient compléter le groupe actuel de médicaments novateurs en créant un portefeuille riche en médicaments d’oncologie et d’hématologie ciblant d’importants mécanismes biologiques des maladies.

« En tablant sur la puissance commerciale et les capacités de R&D de Novartis Oncology, il est attendu que Novartis parvienne à optimiser les traitements de GSK récemment acquis », indique le groupe. Ces traitements incluent : Tafinlar®, un inhibiteur de BRAF et Mekinist(TM), un inhibiteur de MEK, tous deux autorisés pour le traitement du mélanome métastatique, Votrient®, un inhibiteur VEGFR pour le carcinome des cellules rénales qui a montré une efficacité significative dans le traitement de première intention du cancer rénal. Promacta® pour la thrombocytopénie, Tykerb® pour le cancer du sein métastatique HER2+ et Arzerra® pour la leucémie lymphoïde chronique font également partie de la transaction.

Novartis détient également des droits pour prendre part à l’actuel et futur pipeline R&D de GSK en oncologie (à l’exclusion des vaccins oncologiques), qui pourraient déboucher sur de nouveaux composés et de nouvelles cibles. Le chiffre d’affaires des produits oncologiques de GSK acquis s’élevait à environ USD 2,0 milliards en 2014, en progression d’environ 32 % en monnaie locale par rapport à 2013.

La création d’une coentreprise de Consumer Healthcare

Le regroupement de Novartis OTC et de GSK Consumer Healthcare donne naissance à un leader mondial des médicaments sans ordonnance (GSK Consumer Healthcare) dont Novartis détient une participation importante de 36,5 % des actions. GSK Consumer Healthcare devrait occuper des positions de leader dans quatre grandes catégories OTC : Wellness, Oral Health, Nutrition et Skin Health. La coentreprise est présente sur les marchés des pays développés ainsi que sur des marchés émergents clés.

Cession des vaccins hors antigrippaux à GSK
Novartis a cédé son activité vaccins (à l’exclusion de ses vaccins antigrippaux) à GSK pour un total de USD 7,1 milliards plus les redevances. Ce montant de 7,1 milliards se compose de 5,25 milliards versés à la conclusion et jusqu’à 1,8 milliards en paiements d’étape futurs.

Par ailleurs, Novartis a procédé depuis 2013 à d’autres transactions stratégiques visant à transformer le portefeuille de la société. En janvier 2015, la société a achevé la vente de son activité Animal Health à Eli Lilly and Company pour un montant d’environ USD 5,4 milliards. Suite à la transaction avec Eli Lilly, Novartis présentera un bénéfice avant impôt exceptionnel au premier trimestre 2015 d’environ USD 4,7 milliards.

En octobre 2014, la société a annoncé un accord relatif à la cession de ses vaccins antigrippaux à CSL Limited pour un montant de USD 275 millions, une transaction qui devrait se conclure à la fin 2015. En janvier 2014, Novartis a achevé la vente de sa filiale de diagnostics de transfusions sanguines à Grifols S.A. pour USD 1,7 milliards.

Source :  Novartis








MyPharma Editions

Associations de patients : l’ANSM lance son appel à projets 2018

Publié le 19 février 2018
Associations de patients : l'ANSM lance son appel à projets 2018

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lance, pour la septième année consécutive, un appel à projets s’adressant aux associations de patients et autres usagers du système de santé. Cet appel à projets annuel vise à stimuler des initiatives associatives axées sur le bon usage et la réduction des risques liés aux produits de santé.

Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Publié le 19 février 2018
Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre le cancer, a annoncé lundi la cession d’Helixio, sa division dédiée aux services génomiques basée à Clermont-Ferrand, à ses employés et managers.

Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Publié le 19 février 2018
Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Bone Therapeutics, société belge spécialisée dans les thérapies cellulaires osseuses, a annoncé aujourd’hui l’achèvement du recrutement de son étude de Phase IIA dans la fusion vertébrale lombaire avec son produit allogénique de thérapie cellulaire osseuse, ALLOB®. Au regard du calendrier, les données d’efficacité et de sécurité de l’ensemble des 32 patients sont attendues mi-2019, après une période de suivi de 12 mois.

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un « rattrapage vaccinal »

Publié le 16 février 2018
Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un "rattrapage vaccinal"

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a appelé, mercredi 14 février sur France Inter, les « personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants » contre la rougeole à « faire un rattrapage ». Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole ayant entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation, ont été déclarés en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions