Edition du 23-04-2021

Novartis investit plus de CHF 500 millions dans ses installations de Stein en Suisse

Publié le mercredi 25 avril 2012

Novartis va investir plus de CHF 500 millions dans de nouvelles installations de pointe pour la fabrication de formes galéniques solides à Stein en Suisse. Les anciennes installations seront partiellement démantelées en 2016. Stein deviendra ainsi un centre de compétences technologiques, aussi bien pour les produits stériles que solides, au sein du réseau mondial de production. Le groupe pharmaceutique suisse prévoit de renforcer le rôle stratégique du site pour en faire une plate-forme clé de lancement mondial de nouveaux produits pharmaceutiques.

Cet investissement s’inscrit dans le cadre de la stratégie à long terme de Novartis visant à établir un réseau mondial de centres technologiques de production. La pose de la première pierre est prévue pour juillet 2012 et les nouvelles installations devraient être pleinement opérationnelles vers la fin de 2016.

La flexibilité et la modularité des nouvelles installations permettront à Novartis de mieux répondre aux exigences de son futur portefeuille de produits tout en mettant l’accent sur les produits plus difficiles à fabriquer que sont les médicaments administrés par inhalation et les formes galéniques hautement actives. Elles permettront aussi à Novartis d’adapter plus rapidement ses capacités de production en fonction de l’évolution du portefeuille et de la demande. Il s’agira d’un centre axé sur le futur qui servira environ 150 marchés dans le monde.

Deux autres projets d’investissement sont déjà en cours à Stein : le premier, d’un montant de CHF 60 millions, concerne la modernisation des lignes de fabrication des produits lyophilisés. Les travaux, lancés en septembre 2011, devraient se terminer d’ici 2014. Le second porte sur la construction du nouvel édifice « Cube 2 », également débutée l’an dernier, qui augmentera la capacité du centre de données de Novartis. Cette extension, d’un coût de CHF 125 millions, devrait être achevée en 2013.

Le site de Stein, dans le canton d’Argovie, est la plus importante unité de production de la division Pharmaceuticals. Tous les ans, les quelque 1 400 collaborateurs y produisent plus de 4,1 milliards de comprimés, gélules, ampoules, seringues préremplies, flacons et systèmes de traitement transdermique qui sont exportés vers plus de 150 pays. Le site de Stein contribue donc de façon importante à positionner Novartis comme l’un des premiers exportateurs du pays. L’an dernier, Novartis a ainsi réalisé plus de 14 % des exportations suisses.

D’autres grands projets en Suisse

Outre Stein, plusieurs autres projets sont prévus ou déjà mis en oeuvre. Selon la conjoncture économique, d’autres projets de construction seront lancés sur le Campus de Novartis à Bâle dans les années à venir afin de créer un espace de travail qui accueillera 10 000 collaborateurs d’ici 2030. De plus, des installations d’essai utilisant des technologies de fabrication novatrices sont en cours de construction pour un coût d’environ CHF 34 millions. Sur le site de production chimique de Schweizerhalle, dans le canton de Bâle, ce sont quelque CHF 42 millions qui ont été investis en vue de l’optimisation des installations.

Dans le canton de Zoug, l’ouverture d’un nouveau bâtiment comprenant 400 stations de travail ultramodernes est prévue pour 2013 : comme cela avait été annoncé l’été dernier, les sites actuels de Bern, Cham-Steinhausen et Hünenberg seront fermés d’ici là et les activités seront transférées vers le nouveau site de Rotkreuz. Parallèlement, il est prévu de construire un nouveau centre de formation dans le canton de Zoug.

Des projets d’extension sont également prévus et mis en oeuvre dans l’Ouest de la Suisse : Alcon Pharmaceuticals Ltd. ouvrira un nouvel immeuble de bureaux à Fribourg en septembre et il est prévu d’investir CHF 40 millions sur le site OTC de Nyon afin de moderniser la production et d’améliorer la productivité.

Source :  Novartis








MyPharma Editions

NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

Publié le 23 avril 2021
NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, a annoncé la nomination du Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery. Il rejoint également le comité exécutif de NovAliX. Afin de renforcer l’équipe, les Dr Laurence Mevellec et Olivier Querolle rejoignent également la société en qualité de directeurs de la chimie médicinale.

Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 avril 2021
Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que 102 patients sur un objectif de 200 ont été randomisés dans l‘étude clinique de phase 2b Mississippi pour le NCX 4251 dans la blépharite. Les premiers résultats sont actuellement attendus au quatrième trimestre 2021, dans les délais prévus.

Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Publié le 23 avril 2021
Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer la nomination de Thomas Baetz au poste de Chief Financial Officer. Il rejoint le Comité Exécutif avec Stefanie Magner, Chief Compliance Officer.

Ethypharm établit une présence directe en Italie

Publié le 23 avril 2021
Ethypharm établit une présence directe en Italie

Ethypharm vient d’annoncer l’établissement de sa filiale en Italie, lui permettant d’opérer directement dans le 3ème marché pharmaceutique d’Europe. Placée sous la direction de Bruno Rago, Ethypharm Italy renforcera la présence commerciale du Groupe en Europe, notamment dans son domaine thérapeutique principal, le système nerveux central.

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents