Edition du 15-01-2021

Novartis investit plus de CHF 500 millions dans ses installations de Stein en Suisse

Publié le mercredi 25 avril 2012

Novartis va investir plus de CHF 500 millions dans de nouvelles installations de pointe pour la fabrication de formes galéniques solides à Stein en Suisse. Les anciennes installations seront partiellement démantelées en 2016. Stein deviendra ainsi un centre de compétences technologiques, aussi bien pour les produits stériles que solides, au sein du réseau mondial de production. Le groupe pharmaceutique suisse prévoit de renforcer le rôle stratégique du site pour en faire une plate-forme clé de lancement mondial de nouveaux produits pharmaceutiques.

Cet investissement s’inscrit dans le cadre de la stratégie à long terme de Novartis visant à établir un réseau mondial de centres technologiques de production. La pose de la première pierre est prévue pour juillet 2012 et les nouvelles installations devraient être pleinement opérationnelles vers la fin de 2016.

La flexibilité et la modularité des nouvelles installations permettront à Novartis de mieux répondre aux exigences de son futur portefeuille de produits tout en mettant l’accent sur les produits plus difficiles à fabriquer que sont les médicaments administrés par inhalation et les formes galéniques hautement actives. Elles permettront aussi à Novartis d’adapter plus rapidement ses capacités de production en fonction de l’évolution du portefeuille et de la demande. Il s’agira d’un centre axé sur le futur qui servira environ 150 marchés dans le monde.

Deux autres projets d’investissement sont déjà en cours à Stein : le premier, d’un montant de CHF 60 millions, concerne la modernisation des lignes de fabrication des produits lyophilisés. Les travaux, lancés en septembre 2011, devraient se terminer d’ici 2014. Le second porte sur la construction du nouvel édifice « Cube 2 », également débutée l’an dernier, qui augmentera la capacité du centre de données de Novartis. Cette extension, d’un coût de CHF 125 millions, devrait être achevée en 2013.

Le site de Stein, dans le canton d’Argovie, est la plus importante unité de production de la division Pharmaceuticals. Tous les ans, les quelque 1 400 collaborateurs y produisent plus de 4,1 milliards de comprimés, gélules, ampoules, seringues préremplies, flacons et systèmes de traitement transdermique qui sont exportés vers plus de 150 pays. Le site de Stein contribue donc de façon importante à positionner Novartis comme l’un des premiers exportateurs du pays. L’an dernier, Novartis a ainsi réalisé plus de 14 % des exportations suisses.

D’autres grands projets en Suisse

Outre Stein, plusieurs autres projets sont prévus ou déjà mis en oeuvre. Selon la conjoncture économique, d’autres projets de construction seront lancés sur le Campus de Novartis à Bâle dans les années à venir afin de créer un espace de travail qui accueillera 10 000 collaborateurs d’ici 2030. De plus, des installations d’essai utilisant des technologies de fabrication novatrices sont en cours de construction pour un coût d’environ CHF 34 millions. Sur le site de production chimique de Schweizerhalle, dans le canton de Bâle, ce sont quelque CHF 42 millions qui ont été investis en vue de l’optimisation des installations.

Dans le canton de Zoug, l’ouverture d’un nouveau bâtiment comprenant 400 stations de travail ultramodernes est prévue pour 2013 : comme cela avait été annoncé l’été dernier, les sites actuels de Bern, Cham-Steinhausen et Hünenberg seront fermés d’ici là et les activités seront transférées vers le nouveau site de Rotkreuz. Parallèlement, il est prévu de construire un nouveau centre de formation dans le canton de Zoug.

Des projets d’extension sont également prévus et mis en oeuvre dans l’Ouest de la Suisse : Alcon Pharmaceuticals Ltd. ouvrira un nouvel immeuble de bureaux à Fribourg en septembre et il est prévu d’investir CHF 40 millions sur le site OTC de Nyon afin de moderniser la production et d’améliorer la productivité.

Source :  Novartis








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents