Edition du 26-01-2022

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Novartis : partenariat avec Medicines for Malaria Venture pour développer un nouveau traitement antipaludéen

Publié le mercredi 15 juin 2016

Novartis : partenariat avec Medicines for Malaria Venture pour développer un nouveau traitement antipaludéenNovartis a annoncé qu’il allait étendre son partenariat de longue date avec Medicines for Malaria Venture (MMV). Le groupe pharmaceutique suisse dirigera le développement de la molécule antipaludique KAF156 avec le soutien scientifique et financier de MMV et en collaboration avec la Fondation Bill & Melinda Gates.

Cet accord fixe les conditions de développement du KAF156 et de sa disponibilité future pour les patients. Le KAF156, qui appartient à une nouvelle classe de molécules antipaludiques, est l’un des premiers candidats médicaments antipaludéens à entrer en phase IIb de développement clinique depuis plus de 20 ans. Il agit contre les deux parasites responsables de la majorité des décès imputables au paludisme (Plasmodium falciparum et Plasmodium vivax), aux stades sanguin et hépatique du cycle de vie du parasite. De plus, il pourrait fournir une posologie plus pratique et traiter le problème de la multirésistance aux médicaments qui a fait son apparition dans cinq pays de la sous-région du Grand Mékong (GMS, Great Mekong Sub-region).

Le KAF156 s’appuie sur le travail de longue date de Novartis dans le développement de médicaments antipaludéens et sur le lancement en 1999 de Coartem®, la première association médicamenteuse à base d’artémisinine (ACT, Artemisinin-based Combination Therapy) à dose fixe. L’ACT est le traitement de référence actuel contre le paludisme.

« Nous sommes ravis d’étendre notre partenariat avec Novartis pour développer ce candidat médicament antipaludéen prometteur, qui a le potentiel pour lutter contre la résistance aux médicaments et pour améliorer l’observance du traitement chez les patients, a déclaré David Reddy, CEO de MMV. Cet accord est une étape décisive qui permettra à MMV de poursuivre sa mission consistant à découvrir, développer et fournir de nouveaux antipaludéens efficaces et abordables aux patients qui en ont le plus besoin. »

Novartis rappelle enfin qu’au travers de la Novartis Malaria Initiative, il s’engage à favoriser la recherche, le développement et l’accès à de nouveaux médicaments afin d’éradiquer le paludisme. Depuis 2001, elle a fourni plus de 750 millions de traitements à prix coûtant (dont 300 millions de traitements pédiatriques dispersibles développés par Novartis en collaboration avec MMV) destinés pour la plupart au secteur public de pays où le paludisme est endémique.

Source : Novartis








MyPharma Editions

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Publié le 25 janvier 2022
Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Rafal Kaminski vient d’être nommé Directeur scientifique et R&D d’Angelini Pharma, société pharmaceutique internationale appartenant au groupe privé italien Angelini Industries. Fort d’une solide expérience à l’international en matière d’innovation et de R&D, Rafal Kaminski prendra ses fonctions en janvier 2022.

Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Publié le 25 janvier 2022
Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro-Intestinaux de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents