Edition du 18-08-2018

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Paludisme: Sanofi récompensé par le prix Pierre Potier 2012

Publié le lundi 17 septembre 2012

Sanofi a annoncé la semaine dernière avoir reçu le Prix Scientifique et Technologique Pierre Potier 2012 dans la catégorie « Procédé Respectueux de l’Environnement ». Le groupe pharmaceutique a été récompensé pour la mise au point d’un procédé industriel innovant de fabrication d’artémisinine, base des médicaments contre le paludisme.

Ce projet a été initié en 2007 par l’Institute for One World Health (iOWH), sous l’égide de la Fondation Bill & Melinda Gates, dans le but d’industrialiser un procédé initié à l’échelle du laboratoire et découvert par le Pr. Keasling, de l’université de Berkeley en Californie.

Le Prix Pierre Potier a été remis à Francis Carré, Vice-Président Chimie & Biotechnologies de Sanofi par Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement Productif.

« Sanofi est très honoré de recevoir ce prix, qui souligne ses capacités d’innovation en matière industrielle », a déclaré Francis Carré, Vice-Président Chimie & Biotechnologies de Sanofi. « Grâce à ce nouveau procédé innovant de production d’artémisinine synthétique, le délai de production a été divisé par trois et réduit à quatre mois. Nous sommes très heureux d’annoncer le démarrage de cette nouvelle production dès ce mois-ci ».

« La mise au point d’artémisinine synthétique va permettre de sécuriser l’approvisionnement d’une partie des besoins mondiaux et de maintenir le prix de cette matière première à des niveaux acceptables pour les organismes de Santé Publique, au bénéfice des patients », a déclaré le Dr. Robert Sebbag, Vice-Président, Accès au Médicament de Sanofi. « Cette étape marque un tournant décisif dans la lutte contre le paludisme, qui atteint près de 300 millions de personnes chaque année et était responsable de plus de 650 000 décès en 2010. »

L’artémisinine est le produit de base à partir duquel sont fabriqués les ACTs (Artemisinin Combination Therapies), médicaments destinés à combattre le paludisme. Elle est habituellement extraite d’une plante, l’ « armoise annuelle » à l’issue d’un cycle de production d’environ douze mois.

L’innovation de Sanofi, qui représente un investissement de près de 15 millions d’euros, permet la production à grande échelle d’artémisinine synthétique, afin de créer une source complémentaire d’artémisinine non saisonnière, atténuant de ce fait les risques de pénurie. Ce procédé industriel totalement innovant consiste en la fabrication par biologie synthétique d’une petite molécule intermédiaire, l’acide artémisinique, suivie d’une transformation chimique en artémisinine. Il a été développé en France et un brevet a été déposé par Sanofi pour cette dernière étape clé.

Créé en 2006 par le ministère de l’Economie des Finances et de l’industrie en partenariat avec la Fédération Française pour les sciences de la Chimie (FFC) et l’Union des Industries Chimiques (UIC), le prix Pierre Potier récompense l’Innovation en Chimie en faveur du Développement Durable.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions