Edition du 29-11-2021

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le mardi 19 octobre 2021

Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveauNoxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

La société prévoit l’expansion de l’étude GLORIA en cours pour inclure des patients supplémentaires dans trois voies d’expansion pour le traitement de la population résistante à la chimiothérapie de première ligne (promoteur MGMT non méthylé) et recevant la dose la plus élevée de NOX-A12 (600 mg/semaine), en association avec de la radiothérapie :

. 6 patients dont la tumeur a été entièrement réséquée seront traités par l’association de NOX-A12 avec la radiothérapie;
. 6 patients présentant une tumeur partiellement réséquée ou non réséquée seront traités par l’association de NOX-A12 avec la radiothérapie ainsi que du bevacizumbab;
. 6 patients présentant une tumeur partiellement réséquée ou non réséquée seront traités par l’association de NOX-A12 avec la radiothérapie ainsi qu’un inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1.

Ces trois voies d’expansion s’ajoutent à l’essai de phase 1/2 en cours évaluant trois schémas posologiques de NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine), associée à une radiothérapie à faisceau externe chez des patients atteints d’un cancer du cerveau récemment diagnostiqué. Les patients des deux premières cohortes recevant 200 et 400 mg/semaine ont rapporté des données positives. Le recrutement des patients de la troisième cohorte recevant 600 mg/semaine s’est achevé et les résultats sont attendus au premier trimestre 2022. Un amendement au protocole clinique afin d’étendre l’étude aux deux premières voies mentionnées ci-dessus a été approuvé par l’Institut fédéral allemand des médicaments et des dispositifs médicaux (BfArM, Bundesinstitut für Arzneimittel und Medizinprodukte). Un autre amendement pour la troisième voie est en cours de préparation. Une fois inscrits pour l’étude, les patients recevront le traitement pendant 6 mois.

« En parallèle  l’extension de notre étude de phase 1/2 sur NOX-A12 chez les patients atteints de tumeurs cérébrales nous permettra d’explorer trois autres configurations de traitement, toutes soutenues par les données cliniques issues de l’étude GLORIA. Nous allons étendre notre base de données à l’ensemble de population en résection chirurgicale complète. Nous prévoyons également d’inclure cette population de patients dans notre prochaine étude majeure sur le glioblastome.

Ces extensions permettront également d’évaluer la sécurité et le bénéfice synergique potentiel de NOX‑A12 combiné aux anti-PD-1 et anti-VEGF. Notre intérêt pour une combinaison avec un anti-PD-1 est motivé par l’observation que NOX-A12 semble favoriser l’infiltration de cellules immunitaires cytotoxiques activées dans le tissu tumoral. La combinaison avec un anti-PD-1 pourrait donc permettre une réponse tumorale nettement plus forte.

Nous allons également tester une combinaison avec un traitement anti-VEGF, courante pour ce type de patients. Nous sommes impatients d’évaluer toutes ces combinaisons », a commenté Aram Mangasarian, PDG de NOXXON.

NOX-A12 cible CXCL12, une molécule de signalisation cruciale utilisée par les cellules malignes pour former un microenvironnement tumoral favorable, et est conçu pour (i) prévenir la récidive tumorale après radiothérapie en bloquant l’afflux de cellules réparatrices de la tumeur venant de la moelle osseuse et (ii) modifier le microenvironnement tumoral afin de permettre l’action des cellules immunitaires anticancéreuses, telles que les cellules T tueuses.

Source et visuel : NOXXON








MyPharma Editions

Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Publié le 29 novembre 2021
Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir obtenu un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de la part de Bpifrance.

Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Publié le 29 novembre 2021
Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Link Health ont annoncé la signature d’un accord non contractuel portant sur les droits mondiaux d’ALLOB, la thérapie osseuse allogénique de Bone Therapeutics. Bone Therapeutics et Link Health entendent, sous réserve de la réalisation des conditions préalables habituelles, conclure et exécuter l’accord final d’ici la fin 2021.

Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Publié le 26 novembre 2021
Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la nomination du Dr Burkhard Blank au poste de Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement (« R&D ») à compter du 1er janvier 2022.

Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Publié le 26 novembre 2021
Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Provepharm Life Solutions, laboratoire pharmaceutique indépendant français qui réhabilite des molécules connues, a annoncé avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) de produire ses propres ingrédients pharmaceutiques actifs (APIs), nécessaires à la fabrication de ses médicaments, à destination du territoire américain.

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Publié le 25 novembre 2021
Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active Sanofi et l’Université de Montpellier signent une convention de partenariat dans le but de contribuer à la préparation des futurs diplômés, de mieux faire connaître les métiers émergents des industries du médicament et autres produits de santé auprès des étudiants. Ce partenariat a pour objectif de développer des actions de coopération participant à la formation des étudiants et à leur préparation à l’entrée dans la vie active.

Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Publié le 25 novembre 2021
Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Galapagos vient d’annoncer que la Commission Européenne a accordé une Autorisation de Mise sur le Marché pour JYSELECA® (filgotinib 200mg comprimés) pour le traitement des patients adultes atteints de RectoColite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active.

PathoQuest : certification BPF pour ses tests de contrôle qualité par séquençage haut-débit (NGS) des biomédicaments

Publié le 24 novembre 2021
PathoQuest : certification BPF pour ses tests de contrôle qualité par séquençage haut-débit (NGS) des biomédicaments

PathoQuest, société pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé aujourd’hui avoir obtenu le certificat de bonnes pratiques de fabrication (BPF) pour les activités de tests de contrôle qualité de son site parisien, suite à une inspection récente de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents