Edition du 02-07-2020

Accueil » Cancer » Industrie » Recherche » Stratégie

Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

Publié le jeudi 16 mai 2019

Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoceEn signant l’an passé un partenariat avec l’Institut national du cancer (INCa), Roche s’est engagé pour la première fois à mettre à disposition trois molécules innovantes de son pipeline associées aux tests génomiques tumoraux de dernière génération de Foundation Medicine pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce conduits par la communauté de xacadémique en oncologie et financés par l’INCa et la Fondation ARC pour la recherche contre le cancer. Focus sur ce projet de recherche partenariale public-privé qui ancre Roche comme un acteur de santé leader de l’open innovation en France.

Bien qu’indispensable au progrès médical, scientifique et thérapeutique, l’innovation n’a de valeur que si elle répond aux besoins des patients. L’intelligence collective est en cela une formidable opportunité pour les acteurs de santé d’élargir et d’approfondir leur scope de connaissances des mécanismes moléculaires qui sont en jeu dans toutes les maladies. « Pour stimuler l’innovation, nous croyons au croisement des expertises et des connaissances », explique le Dr Vanessa Barué, Responsable médical pipeline et oncologie pédiatrique chez Roche Pharma France. « C’est dans cet esprit que nous inscrivons notre partenariat avec l’INCa et l’ouverture de Roche vers le monde académique dans la durée », poursuit-elle.

En misant ainsi très tôt sur l’open innovation, Roche permet aux chercheurs du public et du privé de dialoguer et travailler ensemble pour ouvrir de nouvelles voies de recherche et permettre aux médecins et à leurs patients d’accéder plus vite aux molécules de son pipeline et de ses tests génomiques de dernière génération, très en amont de leur mise sur le marché.

Améliorer la visibilité et l’attractivité de la recherche française de phase précoce

En permettant à des patients qui n’auraient pas accès à l’innovation de bénéficier de nouveaux traitements, ce type de collaboration permet aussi d’améliorer la visibilité et l’attractivité de la recherche française de phase précoce et d’ouvrir de nouveaux champs de développement pour les molécules innovantes.

« Plusieurs dizaines de projets d’études ont été envoyés par les investigateurs des 16 Centres d’excellence labellisés par l’INCa pour la recherche précoce (CLIP²), afin d’évaluer nos molécules en monothérapie ou en association dans de multiples indications de l’adulte et de l’enfant mais aussi dans des indications qui n’étaient pas prévues dans le plan de développement clinique initial de ces molécules », se réjouit le Dr Vanessa Barué. Leur évaluation, fruit d’une collaboration étroite entre les équipes de Roche et de l’INCa, a permis de distinguer des projets de recherche très prometteurs.

4 projets de recherche retenus* et de premiers résultats cliniques attendus dans les prochains mois

Les projets retenus sont menés aux Hospices civils et au Centre Léon Bérard de Lyon, à l’Institut Bergonié de Bordeaux, et le centre hospitalier régional universitaire à Besançon. « Si les résultats cliniques sont positifs comme nous l’espérons, Roche devrait poursuivre le développement de ces molécules dans les indications investiguées », conclut le Dr Vanessa Barué.

En attendant, le rendez-vous est donné au congrès annuel de l’American society of cancerology (ASCO)  qui se déroulera à Chicago du 31 mai au 4 juin 2019 et à l’occasion duquel des résultats prometteurs sont notamment attendus en onco-pédiatrie.

* Les résultats de l’appel à projets “CLIPP Molécules innovantes 2018” sont consultables sur le site de l’INCa

Source et visuel : Roche








MyPharma Editions

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Publié le 1 juillet 2020
Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un partenariat de recherche avec Yeda Research and Development Co Ltd, la structure commerciale du Weizmann Institute of Science.

GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Publié le 1 juillet 2020
GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Carole Doré est nommée Vice-présidente, Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes de GSK France, à compter du 1er juin 2020. Elle succède à Jean-Yves Lecoq, qui a quitté GSK fin mai.

Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Publié le 30 juin 2020
Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Initiative phare du Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain, l’appel à projets « Nouvelles frontières en oncologie et onco-hématologie » livre une sélection finale riche et diversifiée pour sa première édition. La dotation 2020 de près de 640 000 euros sera répartie entre neuf projets de recherche participant à améliorer la prise en charge du cancer et l’accompagnement des malades et de leur entourage.

Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Publié le 30 juin 2020
Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de solutions connectées dans le domaine de la santé, a annoncé la signature d’un contrat de distribution de son dispositif connecté Mallya avec Roche Diabetes Care France.

Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

Publié le 29 juin 2020
Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), premier centre hospitalo-universitaire d’Europe, et Bayer ont signé un accord-cadre de partenariat de 3 ans visant à renforcer leur collaboration et le partage d’expertises en matière de recherche clinique et d’intelligence artificielle (IA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents