Edition du 07-12-2019

OSE Immunotherapeutics présente de nouvelles données précliniques et cliniques à la conférence SITC

Publié le mardi 12 novembre 2019

OSE Immunotherapeutics présente de nouvelles données précliniques et cliniques à la conférence SITCOSE Immunotherapeutics a présenté des nouvelles données précliniques et cliniques sur ses produits en immuno-oncologie : Tedopi®, BI 765063 (OSE-172) et la plateforme BiCKI® à la conférence SITC (Society for Immunotherapy of Cancer) qui s’est tenue à National Harbor, Maryland, Etats-Unis, du 6 au 10 novembre 2019.

Le poster (P339), intitulé : “Survival is improved by antigen-specific cytotoxic T lymphocytes (CTL) responses after treatment with the neoepitope-based vaccine Tedopi® in HLA-A2 positive advanced non-small cell lung cancer (NSCLC) patients”*, décrit les résultats d’études d’immunogénicité visant à explorer l’effet prédictif des néo-épitopes sur la survie globale selon leur type et leur nombre. Les résultats présentés montrent un allongement significatif de la survie chez les patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules qui présentent une réponse immune aux néo-épitopes composant Tedopi®.

« Les nouvelles données exploratoires issues de cette analyse translationnelle montrent que les néo-épitopes de Tedopi® améliorent la reconnaissance des cellules cancéreuses par les lymphocytes T CD8 spécifiques de l’antigène et induisent un impact positif sur la survie des patients. Ces données confirment le mécanisme d’action de Tedopi® qui, en augmentant la présentation aux antigènes tumoraux et en activant l’amorçage des cellules T, induit un effet antitumoral et surmonte les principaux mécanismes de résistance aux inhibiteurs de points de contrôle. Ces résultats sont très encourageants et nous espérons confirmer la corrélation entre réponse aux néo-épitopes et survie dans d’autres études translationnelles », commente Alexis Peyroles, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics.

Tedopi®, combinaison de néo-épitopes, est en cours d’essai clinique de phase 3 dans le cancer du poumon non à petites cellules chez des patients HLA-A2 positifs, en échec après un traitement par inhibiteurs de points de contrôle. Tedopi® est également en phase 2 clinique dans le cancer du pancréas.

Le deuxième poster (P428) présente l’étude de phase 1 de BI 765063 en cours : “A phase 1 study evaluating BI 765063, a first in class selective myeloid SIRPα inhibitor, as stand-alone and in combination with BI 754091, a PD-1 inhibitor, in patients with advanced solid tumours”**. BI 765063, un anticorps monoclonal first-in-class antagoniste de SIRPα, est développé en partenariat avec Boehringer Ingelheim. L’essai de phase 1 en cours dans les tumeurs solides avancées est une étude de dose de BI 765063 administré seul et en combinaison avec un anticorps monoclonal et antagoniste de PD-1 de Boehringer Ingelheim, BI 754091, un inhibiteur de point de contrôle des lymphocytes T.

Le troisième poster (P256), intitulé : “A novel bifunctional anti-PD-1 / IL-7 fusion protein potentiates effector function of exhausted T cell and disarms Treg suppressive activity” ***, présente la plateforme d’inhibiteurs de points de contrôle bispécifiques BiCKI®. Les anticorps de BiCKI® sont construits autour d’une ossature centrale anti-PD-1 (OSE-279), choisie pour sa capacité de bio-production optimisée. La première cytokine sélectionnée pour être associée à l’anti-PD-1 dans l’anticorps bispécifique est l’interleukine-7 (IL-7), qui a déjà démontré une amélioration des fonctions immunitaires et de l’efficacité antitumorale de l’immunothérapie. Le bifonctionnel anti-PD-1/IL-7 d’OSE Immunotherapeutics modifie l’équilibre immunitaire en faveur des cellules T effectrices en stimulant les fonctions de ces cellules et en désarmant les cellules T régulatrices.

______________________________

* Benjamin Besse, Enriqueta Felip, Giuseppe Giaccone, Rafal Dziadziuszko, Elisabeth Quoix, Werner Hilgers, Federico Cappuzzo, Christophe Borg, Jordi Remon, Nicolas Poirier, Dominique Costantini, Bérangère Vasseur, Santiago Viteri
**Nuria Kotecki, Philippe Cassier, Jean Pierre Delord, Stéphane Champiat, Christiane Jungels, Armelle Vinceneux, Iphigenie Korakis, Richard Huhn, Nicolas Poirier, Dominique Costantini, Bérangère Vasseur, Aurélien Marabelle
*** Aurore Morello, Justine Durand, Caroline Mary, Virginie Thepenier, Margaux Seite, Géraldine Teppaz, Nicolas Poirier

Source : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

Ipsen : suspension clinique partielle pour les études IND120181 et IND135403 sur le palovarotène

Publié le 6 décembre 2019

Ipsen vient d’annoncer que, à la suite de discussions avec les autorités réglementaires américaines (FDA), une suspension clinique partielle, à effet immédiat, pour les enfants de moins de 14 ans avait été émise pour les études IND120181 et IND135403 évaluant le candidat médicament expérimental palovarotène dans le traitement chronique de la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP) et des ostéochondromes multiples (MO), respectivement.

Celyad reçoit 2,5 millions d’euros supplémentaires de financement non-dilutif

Publié le 6 décembre 2019
Celyad reçoit 2,5 millions d'euros supplémentaires de financement non-dilutif

Celyad, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé qu’elle s’est vu octroyer 2,5 millions EUR de financement non-dilutif. Ce montant comprend 2,1 millions EUR de financement non-dilutif du SPW-Recherche de la Région Wallonne, qui soutiendra le développement des candidats CAR-T de la société pour le traitement des tumeurs solides, et 0,4 millions EUR d’incitants fiscaux non remboursables de l’INAMI.

La technologie de Genomic Vision utilisée pour caractériser des patients atteints d’Epilepsie myoclonique familiale de l’adulte

Publié le 6 décembre 2019
La technologie de Genomic Vision utilisée pour caractériser des patients atteints d’Epilepsie myoclonique familiale de l'adulte

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils moléculaires utilisant l’intelligence artificielle pour le contrôle qualité et la sécurité des modifications du génome, a annoncé que l’Institut de génétique humaine de l’Université de Duisburg-Essen (Allemagne), a développé un nouveau test pour identifier et caractériser les patients atteints de FAME (Family Adult Myoclonic Epilepsy), grâce à sa technologie de peignage moléculaire exclusive et son support scientifique.

Evolution de la gouvernance de Deinove

Publié le 6 décembre 2019
Evolution de la gouvernance de Deinove

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé qu’Emmanuel Petiot quittera ses fonctions de directeur général à compter du 31 décembre 2019.

Nicox : signature d’un accord sur Zerviate™ en Corée du Sud

Publié le 6 décembre 2019
Nicox : signature d’un accord sur Zerviate™ en Corée du Sud

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Samil Pharmaceutical pour le développement et la commercialisation en Corée du Sud de Zerviate™ (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Chiesi va investir 350 millions d’euros pour réduire l’empreinte carbone de ses aérosols-doseurs pour l’asthme et la BPCO

Publié le 4 décembre 2019
Chiesi va investir 350 millions d’euros pour réduire l’empreinte carbone de ses aérosols-doseurs pour l’asthme et la BPCO

Le groupe italien Chiesi a annoncé aujourd’hui à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) son projet de mise sur le marché d’ici la fin de l’année 2025 d’un inhalateur-doseur pressurisé (pMDI) révolutionnaire, respectueux de l’environnement pour les patients souffrant d’asthme et de Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Sanofi va céder Seprafilm à Baxter pour 350 millions de dollars

Publié le 4 décembre 2019
Sanofi va céder Seprafilm à Baxter pour 350 millions de dollars

Baxter a annoncé la signature d’un accord en vue de l’acquisition de Seprafilm, barrière anti-adhérences et de ses accessoires associés auprès du groupe pharmaceutique Sanofi. La transaction s’élèverait à 350 millions de dollars, sous réserve des ajustements de clôture habituels, et devrait être conclue durant le premier trimestre 2020 au plus tard, une fois remplies les conditions prévues par l’accord.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents