Edition du 14-11-2019

Urania Therapeutics lève 3,5 millions d’euros en amorçage

Publié le vendredi 8 novembre 2019

Urania Therapeutics lève 3,5 millions d'euros en amorçageUrania Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans l’identification et le développement de composés de translecture, vient d’annoncer avoir levé 3,5 M€ pour développer de nouveaux traitements ciblant le ribosome humain.

Le tour de table mené par Advent France Biotechnology permettra à Urania Therapeutics de renforcer ses moyens et d’optimiser ses composés propriétaires pour les faire progresser vers les phases cliniques. Ce projet ambitieux dans le domaine des sciences de la vie associe les fonds de capital-risque Advent France Biotechnology (AFB) et Cap Innov’Est (CIE) aux capacités de NovAliX, un prestataire de recherche spécialisé en chimie et disposant de moyens très importants en biophysique dédiés aux programmes de recherche thérapeutique.

Urania Therapeutics explore de nouvelles pistes thérapeutiques pour de nombreuses maladies monogéniques, en ciblant le centre de décodage du ribosome humain, restaurant ainsi la production de protéines fonctionnelles. Ces travaux ouvrent la voie à de nouveaux traitements pour les patients atteints de maladies monogéniques rares, comme la myopathie de Duchenne et la mucoviscidose, ainsi que pour certains cancers causés par des mutations non-sens.

L’approche de translecture pourrait transformer la prise en charge actuelle des maladies monogéniques, qui sont pour la plupart des maladies orphelines, c’est-à-dire sans traitement disponible. Les composés de translecture agissant sur un mécanisme indépendant du gène, cette approche pourrait permettre de développer un traitement commun pour les patients atteints de ces maladies graves dans le cas de mutations non-sens.

L’approche singulière que propose Urania Therapeutics s’appuie sur les travaux et l’expertise de ses fondateurs scientifiques, les Professeurs Marat Yusupov et Gulnara Yusupova, experts de renommée mondiale de la structure du ribosome, directeurs de recherche CNRS à l’Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et Cellulaire (IGBMC) de Strasbourg. La SATT Conectus a financé la phase de maturation du projet qui a permis à Nicolas Garreau de Loubresse, post-doctorant à l’IGBMC, de montrer qu’il était possible d’obtenir de multiples structures de complexes de ribosome eucaryote dans la foulée de son travail de thèse supervisé par le Prof. Marat Yusupov [Nature (2014) 513: 517-522].

L’accueil au sein de l’incubateur d’excellence de la Région Grand Est SEMIA, le soutien du CNRS ainsi que la réussite de Jean-Paul Renaud, fondateur, président et directeur scientifique d’Urania Therapeutics, au concours i-Lab 2017 en catégorie Création-Développement auront permis la progression du projet jusqu’à la réalisation de ce tour d’amorçage.

« Chez Advent France Biotechnology, nous finançons des approches scientifiques audacieuses susceptibles de conduire à de nouvelles thérapies. Avec Urania Therapeutics, nous associons une science de très haut niveau, celle de l’étude structurale du ribosome, une solide plateforme de développement basée sur la biophysique et des compétences entrepreneuriales. La place de Strasbourg réunit excellence scientifique et esprit d’entreprise dans le domaine de la biotech », déclare Alain Huriez, Président et Associé Gérant chez AFB.

« C’est un réel plaisir de voir ce projet, que nous suivons depuis sa création, prendre aujourd’hui son envol. Nous sommes convaincus qu’Urania Therapeutics rassemble toutes les compétences nécessaires pour offrir aux patients des thérapies efficaces basées sur les mécanismes de translecture », ajoute Jean-François Rax, Directeur des Investissements, CIE.

« S’associer avec AFB et CIE, sociétés de capital-risque reconnues, pour transformer des progrès scientifiques en candidats médicaments à forte valeur ajoutée, est une excellente initiative qui nous permet de contribuer à explorer de nouvelles pistes thérapeutiques », précise Denis Zeyer, PDG de NovAliX.

« Cette nouvelle syndication, pilotée par des investisseurs de premier plan dans le domaine des sciences de la vie et par une CRO avec des compétences avérées en biophysique, est une combinaison prometteuse, » conclut Jean-Paul Renaud. « Ce partenariat nous aidera à réussir la transformation de la connaissance de la structure tridimensionnelle du ribosome en nouveaux traitements pour des maladies génétiques orphelines. »

Urania Therapeutics prévoit d’obtenir d’ici 18 mois une preuve de concept in vivo pour de premières indications thérapeutiques non divulguées.

Source et visuel  : Urania Therapeutics








MyPharma Editions

Nanobiotix : de nouveaux résultats dans l’étude préclinique en immuno-oncologie au SITC 2019

Publié le 13 novembre 2019
Nanobiotix : de nouveaux résultats dans l'étude préclinique en immuno-oncologie au SITC 2019

Nanobiotix vient d’annoncer les résultats prometteurs de sa collaboration préclinique1 avec le centre de cancérologie MD Anderson de l’Université du Texas. L’étude, qui a évalué NBTXR3, radioenhancer premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie en combinaison avec checkpoint inhibiteurs anti-PD-1 et anti-CTLA-4, a été présentée la semaine dernière au congrès annuel 2019 de la Society for Immunotherapy of Cancer (SITC).

Minoryx Therapeutics : désignation de médicament orphelin de l’UE pour le leriglitazone dans l’ataxie de Friedreich

Publié le 12 novembre 2019
Minoryx Therapeutics : désignation de médicament orphelin de l'UE pour le leriglitazone dans l’ataxie de Friedreich

Minoryx Therapeutics, une société spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies orphelines du système nerveux central (SNC), annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le leriglitazone (MIN-102), a reçu la désignation de médicament orphelin de la part de la Commission Européenne pour le traitement de l’ataxie de Friedreich.

OSE Immunotherapeutics présente de nouvelles données précliniques et cliniques à la conférence SITC

Publié le 12 novembre 2019
OSE Immunotherapeutics présente de nouvelles données précliniques et cliniques à la conférence SITC

OSE Immunotherapeutics a présenté des nouvelles données précliniques et cliniques sur ses produits en immuno-oncologie : Tedopi®, BI 765063 (OSE-172) et la plateforme BiCKI® à la conférence SITC (Society for Immunotherapy of Cancer) qui s’est tenue à National Harbor, Maryland, Etats-Unis, du 6 au 10 novembre 2019.

Urania Therapeutics lève 3,5 millions d’euros en amorçage

Publié le 8 novembre 2019
Urania Therapeutics lève 3,5 millions d'euros en amorçage

Urania Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans l’identification et le développement de composés de translecture, vient d’annoncer avoir levé 3,5 M€ pour développer de nouveaux traitements ciblant le ribosome humain.

AB Science : des résultats de phase 3 positifs du masitinib dans l’asthme sévère

Publié le 8 novembre 2019
AB Science : des résultats de phase 3 positifs du masitinib dans l’asthme sévère

AB Science a annoncé aujourd’hui que l’étude de phase 3 (AB07015) évaluant le masitinib administré par voie orale dans le traitement de l’asthme sévère non contrôlé par les corticoïdes oraux a atteint son objectif principal (p=0.0103). Le critère d’évaluation principal prédéfini dans le protocole de l’étude était le taux d’exacerbation de l’asthme sévère. Les résultats sur le critère d’évaluation principal sont confirmés par toutes les analyses de sensibilité prédéfinies, ce qui indique que ces résultats sont cohérents et robustes.

OSE Immunotherapeutics signe un accord de licence pour Tedopi® en Corée

Publié le 8 novembre 2019
OSE Immunotherapeutics signe un accord de licence pour Tedopi® en Corée

OSE Immunotherapeutics a annoncé la signature d’un accord de licence avec Chong Kun Dang (CKD) Pharmaceutical Corporation pour l’enregistrement et la commercialisation potentiels en Corée de Tedopi®, combinaison de néo-épitopes sélectionnés et optimisés à partir de 5 antigènes tumoraux, qui génère une réponse spécifique des cellules T cytotoxiques dirigées contre les cellules cancéreuses qui expriment […]

Johnson & Johnson : dépôt des demandes d’AMM européennes du vaccin expérimental anti-Ebola de Janssen

Publié le 8 novembre 2019
Johnson & Johnson : dépôt des demandes d’AMM européennes du vaccin expérimental anti-Ebola de Janssen

Johnson & Johnson a annoncé aujourd’hui que ses sociétés pharmaceutiques Janssen ont présenté à l’Agence européenne des médicaments des demandes d’autorisation de mise sur le marché européen (EMA) concernant un vaccin expérimental contre la fièvre hémorragique Ebola provoquée par le virus Ebola appartenant à l’espèce Zaïre.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents