Edition du 22-01-2020

Urania Therapeutics lève 3,5 millions d’euros en amorçage

Publié le vendredi 8 novembre 2019

Urania Therapeutics lève 3,5 millions d'euros en amorçageUrania Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans l’identification et le développement de composés de translecture, vient d’annoncer avoir levé 3,5 M€ pour développer de nouveaux traitements ciblant le ribosome humain.

Le tour de table mené par Advent France Biotechnology permettra à Urania Therapeutics de renforcer ses moyens et d’optimiser ses composés propriétaires pour les faire progresser vers les phases cliniques. Ce projet ambitieux dans le domaine des sciences de la vie associe les fonds de capital-risque Advent France Biotechnology (AFB) et Cap Innov’Est (CIE) aux capacités de NovAliX, un prestataire de recherche spécialisé en chimie et disposant de moyens très importants en biophysique dédiés aux programmes de recherche thérapeutique.

Urania Therapeutics explore de nouvelles pistes thérapeutiques pour de nombreuses maladies monogéniques, en ciblant le centre de décodage du ribosome humain, restaurant ainsi la production de protéines fonctionnelles. Ces travaux ouvrent la voie à de nouveaux traitements pour les patients atteints de maladies monogéniques rares, comme la myopathie de Duchenne et la mucoviscidose, ainsi que pour certains cancers causés par des mutations non-sens.

L’approche de translecture pourrait transformer la prise en charge actuelle des maladies monogéniques, qui sont pour la plupart des maladies orphelines, c’est-à-dire sans traitement disponible. Les composés de translecture agissant sur un mécanisme indépendant du gène, cette approche pourrait permettre de développer un traitement commun pour les patients atteints de ces maladies graves dans le cas de mutations non-sens.

L’approche singulière que propose Urania Therapeutics s’appuie sur les travaux et l’expertise de ses fondateurs scientifiques, les Professeurs Marat Yusupov et Gulnara Yusupova, experts de renommée mondiale de la structure du ribosome, directeurs de recherche CNRS à l’Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et Cellulaire (IGBMC) de Strasbourg. La SATT Conectus a financé la phase de maturation du projet qui a permis à Nicolas Garreau de Loubresse, post-doctorant à l’IGBMC, de montrer qu’il était possible d’obtenir de multiples structures de complexes de ribosome eucaryote dans la foulée de son travail de thèse supervisé par le Prof. Marat Yusupov [Nature (2014) 513: 517-522].

L’accueil au sein de l’incubateur d’excellence de la Région Grand Est SEMIA, le soutien du CNRS ainsi que la réussite de Jean-Paul Renaud, fondateur, président et directeur scientifique d’Urania Therapeutics, au concours i-Lab 2017 en catégorie Création-Développement auront permis la progression du projet jusqu’à la réalisation de ce tour d’amorçage.

« Chez Advent France Biotechnology, nous finançons des approches scientifiques audacieuses susceptibles de conduire à de nouvelles thérapies. Avec Urania Therapeutics, nous associons une science de très haut niveau, celle de l’étude structurale du ribosome, une solide plateforme de développement basée sur la biophysique et des compétences entrepreneuriales. La place de Strasbourg réunit excellence scientifique et esprit d’entreprise dans le domaine de la biotech », déclare Alain Huriez, Président et Associé Gérant chez AFB.

« C’est un réel plaisir de voir ce projet, que nous suivons depuis sa création, prendre aujourd’hui son envol. Nous sommes convaincus qu’Urania Therapeutics rassemble toutes les compétences nécessaires pour offrir aux patients des thérapies efficaces basées sur les mécanismes de translecture », ajoute Jean-François Rax, Directeur des Investissements, CIE.

« S’associer avec AFB et CIE, sociétés de capital-risque reconnues, pour transformer des progrès scientifiques en candidats médicaments à forte valeur ajoutée, est une excellente initiative qui nous permet de contribuer à explorer de nouvelles pistes thérapeutiques », précise Denis Zeyer, PDG de NovAliX.

« Cette nouvelle syndication, pilotée par des investisseurs de premier plan dans le domaine des sciences de la vie et par une CRO avec des compétences avérées en biophysique, est une combinaison prometteuse, » conclut Jean-Paul Renaud. « Ce partenariat nous aidera à réussir la transformation de la connaissance de la structure tridimensionnelle du ribosome en nouveaux traitements pour des maladies génétiques orphelines. »

Urania Therapeutics prévoit d’obtenir d’ici 18 mois une preuve de concept in vivo pour de premières indications thérapeutiques non divulguées.

Source et visuel  : Urania Therapeutics








MyPharma Editions

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Abivax : la FDA autorise le lancement d’essais cliniques avec ABX464 dans la Rectocolite Hémorragique Modérée à Sévère

Publié le 21 janvier 2020
Abivax : la FDA autorise le lancement d’essais cliniques avec ABX464 dans la Rectocolite Hémorragique Modérée à Sévère

Abivax, société de biotechnologie qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé aujourd’hui l’approbation par la Food and Drug Administration (FDA) d’une demande d’IND (Investigational New Drug) pour son candidat médicament phare ABX464, permettant l’initiation d’essais cliniques aux États-Unis pour traiter les patients atteints de rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère.

Inotrem signe un accord stratégique de licence pour un test diagnostic compagnon dans le choc septique

Publié le 21 janvier 2020
Inotrem signe un accord stratégique de licence pour un test diagnostic compagnon dans le choc septique

Inotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’immunothérapies ciblant la voie TREM-1 avec des applications possibles dans le domaine des maladies inflammatoires aigües et chroniques, a annoncé avoir conclu un accord de licence pour la commercialisation mondiale d’un test diagnostic compagnon s’appuyant sur une protéine plasmatique soluble (sTREM-1).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents