Edition du 22-10-2020

OSE Immunotherapeutics : un article sur son anticorps monoclonal OSE-127 publié dans Nature Communications

Publié le lundi 29 octobre 2018

OSE Immunotherapeutics : un article sur son anticorps monoclonal OSE-127 publié dans Nature CommunicationsOSE Immunotherapeutics a annoncé la publication d’un article dans Nature Communications sur son anticorps monoclonal (OSE-127) ciblant le récepteur IL-7 (IL-7R) qui présente des propriétés purement antagonistes. Ce produit contrôle les cellules T mémoires spécifiques d’un antigène, modèle proche d’une situation pathologique auto-immune et inflammatoire.

L’interleukine-7, acteur clé dans les maladies chroniques inflammatoires et auto-immunes, régule principalement la prolifération et la survie des cellules T. Les lymphocytes T matures expriment des niveaux élevés de récepteur à l’IL-7 (IL-7R), à l’inverse des lymphocytes T régulateurs qui expriment des niveaux faibles d’IL-7R.

Dans l’article de Nature Communications, les auteurs décrivent un mécanisme d’action original : l’anticorps monoclonal OSE-127 ciblant l’IL-7R démontre in vivo des propriétés purement antagonistes liées à sa structure particulière. En effet, OSE-127 est capable de bloquer deux sites de l’IL-7R (sites 1 et 2b). Deux autres anticorps anti-IL-7R, mais ne ciblant que le site 1 de l’IL-7R, ont été testés en parallèle et présentent des propriétés paradoxales, à la fois agonistes et antagonistes, limitant leur efficacité.

De plus, le transcriptome (expression des gènes mesurée par RNA-Seq) des cellules mononuclées humaines du sang périphérique (PBMCs, constituées de différents lymphocytes et de monocytes) a été analysé après incubation avec les deux types d’antagonistes de l’IL-7R (anticorps monoclonaux bloquant uniquement le site 1 et l’anticorps monoclonal OSE-127 bloquant les sites 1 et 2b). Les résultats sur les cellules humaines du sang ont montré des différences significatives, les anticorps bloquant uniquement le site 1 ont induit des modifications translationnelles importantes des cellules humaines PBMCs, représentant une activation des cellules T et une réponse inflammatoire, alors que l’anticorps OSE-127 bloquant les sites 1 et 2b n’a pas induit de modification de ce type.

OSE-127 cible spécifiquement les cellules effectrices pathogènes tout en préservant les cellules T quiescentes et les cellules T régulatrices naturelles. L’ensemble de ces caractéristiques sont très pertinentes pour une application clinique dans les maladies auto-immunes et inflammatoires chroniques.

Alexis Peyroles, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics, commente : « Nous saluons la qualité du travail de l’équipe d’OSE accompagnée par un réseau d’experts de premier plan. OSE-127, en cours de développement en partenariat avec Servier, va entrer en phase 1 clinique et nous sommes mobilisés sur cette prochaine étape de développement du produit ».

*“IL-7 receptor blockade blunts antigen-specific memory T cell responses and chronic inflammation”

Lyssia Belarif1,2,‡, Caroline Mary1,2,‡, Lola Jacquemont1, Hoa Le Mai1, Richard Danger1, Jeremy Hervouet1, David Minault1, Virginie Thepenier1,2, Véronique Nerrière-Daguin1, Elisabeth Nguyen1, Sabrina Pengam1,2, Eric Largy3, Arnaud Delobel3, Bernard Martinet1, Stéphanie Le Bas-Bernardet1,4, Sophie Brouard1,4, Jean-Paul Soulillou1, Nicolas Degauque1,4, Gilles Blancho1,4†, Bernard Vanhove1,2,†, Nicolas Poirier1,2,†.

1 Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie (CRTI) UMR1064, INSERM, Université de Nantes, Nantes, France. 2 OSE Immunotherapeutics, Nantes, France.3 Quality Assistance, Thuin, Belgium. 4 ARNA laboratory, Université de Bordeaux, INSERM U1212, CNRS UMR5320, IECB, Bordeaux, France. 5 Institut de Transplantation Urologie Néphrologie (ITUN), CHU Nantes, Nantes, France.

Source : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents