Edition du 31-05-2020

OSE Immunotherapeutics : un article sur son anticorps monoclonal OSE-127 publié dans Nature Communications

Publié le lundi 29 octobre 2018

OSE Immunotherapeutics : un article sur son anticorps monoclonal OSE-127 publié dans Nature CommunicationsOSE Immunotherapeutics a annoncé la publication d’un article dans Nature Communications sur son anticorps monoclonal (OSE-127) ciblant le récepteur IL-7 (IL-7R) qui présente des propriétés purement antagonistes. Ce produit contrôle les cellules T mémoires spécifiques d’un antigène, modèle proche d’une situation pathologique auto-immune et inflammatoire.

L’interleukine-7, acteur clé dans les maladies chroniques inflammatoires et auto-immunes, régule principalement la prolifération et la survie des cellules T. Les lymphocytes T matures expriment des niveaux élevés de récepteur à l’IL-7 (IL-7R), à l’inverse des lymphocytes T régulateurs qui expriment des niveaux faibles d’IL-7R.

Dans l’article de Nature Communications, les auteurs décrivent un mécanisme d’action original : l’anticorps monoclonal OSE-127 ciblant l’IL-7R démontre in vivo des propriétés purement antagonistes liées à sa structure particulière. En effet, OSE-127 est capable de bloquer deux sites de l’IL-7R (sites 1 et 2b). Deux autres anticorps anti-IL-7R, mais ne ciblant que le site 1 de l’IL-7R, ont été testés en parallèle et présentent des propriétés paradoxales, à la fois agonistes et antagonistes, limitant leur efficacité.

De plus, le transcriptome (expression des gènes mesurée par RNA-Seq) des cellules mononuclées humaines du sang périphérique (PBMCs, constituées de différents lymphocytes et de monocytes) a été analysé après incubation avec les deux types d’antagonistes de l’IL-7R (anticorps monoclonaux bloquant uniquement le site 1 et l’anticorps monoclonal OSE-127 bloquant les sites 1 et 2b). Les résultats sur les cellules humaines du sang ont montré des différences significatives, les anticorps bloquant uniquement le site 1 ont induit des modifications translationnelles importantes des cellules humaines PBMCs, représentant une activation des cellules T et une réponse inflammatoire, alors que l’anticorps OSE-127 bloquant les sites 1 et 2b n’a pas induit de modification de ce type.

OSE-127 cible spécifiquement les cellules effectrices pathogènes tout en préservant les cellules T quiescentes et les cellules T régulatrices naturelles. L’ensemble de ces caractéristiques sont très pertinentes pour une application clinique dans les maladies auto-immunes et inflammatoires chroniques.

Alexis Peyroles, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics, commente : « Nous saluons la qualité du travail de l’équipe d’OSE accompagnée par un réseau d’experts de premier plan. OSE-127, en cours de développement en partenariat avec Servier, va entrer en phase 1 clinique et nous sommes mobilisés sur cette prochaine étape de développement du produit ».

*“IL-7 receptor blockade blunts antigen-specific memory T cell responses and chronic inflammation”

Lyssia Belarif1,2,‡, Caroline Mary1,2,‡, Lola Jacquemont1, Hoa Le Mai1, Richard Danger1, Jeremy Hervouet1, David Minault1, Virginie Thepenier1,2, Véronique Nerrière-Daguin1, Elisabeth Nguyen1, Sabrina Pengam1,2, Eric Largy3, Arnaud Delobel3, Bernard Martinet1, Stéphanie Le Bas-Bernardet1,4, Sophie Brouard1,4, Jean-Paul Soulillou1, Nicolas Degauque1,4, Gilles Blancho1,4†, Bernard Vanhove1,2,†, Nicolas Poirier1,2,†.

1 Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie (CRTI) UMR1064, INSERM, Université de Nantes, Nantes, France. 2 OSE Immunotherapeutics, Nantes, France.3 Quality Assistance, Thuin, Belgium. 4 ARNA laboratory, Université de Bordeaux, INSERM U1212, CNRS UMR5320, IECB, Bordeaux, France. 5 Institut de Transplantation Urologie Néphrologie (ITUN), CHU Nantes, Nantes, France.

Source : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

Onxeo : approbation de l’étude REVocan par les autorités réglementaires

Publié le 29 mai 2020
Onxeo : approbation de l’étude REVocan par les autorités réglementaires

Onxeo a annoncé que l’étude REVocan1 de phase 1b/2, visant à évaluer l’effet d’AsiDNA™, l’inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral d’Onxeo, sur la résistance acquise au niraparib, un inhibiteur de PARP (PARPi), dans le traitement d’entretien de deuxième ligne du cancer de l’ovaire en récidive, a reçu l’approbation de Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et du comité de Protection des Personnes (CPP).

Sanofi nomme de nouveaux dirigeants au Comité Exécutif

Publié le 29 mai 2020
Sanofi nomme de nouveaux dirigeants au Comité Exécutif

Sanofi vient d’annoncer la désignation de quatre nouveaux membres au sein de son Comité Exécutif. Ces nominations viennent compléter les changements d’organisation apportés en février dernier, afin de resserrer l’équipe dirigeante de Sanofi.

Ipsen : David Loew nommé Directeur général

Publié le 29 mai 2020
Ipsen : David Loew nommé Directeur général

Ipsen a annoncé que le Conseil d’administration a nommé David Loew en qualité de Directeur général et membre du Conseil d’administration. Sa prise de fonction en qualité de Directeur général sera effective à compter du 1er juillet 2020.

Norgine fait l’acquisition du laboratoire Azanta

Publié le 28 mai 2020
Norgine fait l’acquisition du laboratoire Azanta

Norgine vient d’annoncer l’acquisition d’Azanta, une société biopharmaceutique spécialisée en gynécologie, addictologie et oncologie. Azanta devient une filiale à part entière de Norgine. Une acquisition qui permettra d’assurer un plus large accès pour les patients européens aux produits d’Azanta, à l’instar d’Angusta®.

France Biotech : création d’un nouveau groupe de travail dédié au « Market Access » des sociétés innovantes en santé

Publié le 28 mai 2020
France Biotech : création d'un nouveau groupe de travail dédié au « Market Access » des sociétés innovantes en santé

France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé en France, a annoncé  la création d’un nouveau groupe de travail « Market Access » pour soutenir les entreprises Healthtech dans la mise à disposition rapide de leurs innovations auprès des patients et des professionnels de santé en France et sur les principaux marchés étrangers. Partager […]

Tollys lève 2,3 millions d’euros lors d’une série A

Publié le 27 mai 2020
Tollys lève 2,3 millions d’euros lors d’une série A

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer un tour de financement de série A de 2,3 millions d’euros. Cette levée de fonds porte à 6,4 millions d’euros le montant total obtenu par la société depuis sa création en 2015.

4P-Pharma : Patrice Denèfle recruté en tant que Directeur Scientifique

Publié le 27 mai 2020
4P-Pharma : Patrice Denèfle recruté en tant que Directeur Scientifique

4P-Pharma, une société de biotechnologie spécialisée dans la sélection et le développement de molécules thérapeutiques, vient d’annoncer le recrutement de Patrice Denèfle, PhD, HDR, Pr. Adjoint, en tant que Directeur Scientifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents