Edition du 30-11-2020

Genomic Vision : résultats positifs dans le dépistage du cancer du col de l’utérus

Publié le lundi 29 octobre 2018

Genomic Vision : résultats positifs dans le dépistage du cancer du col de l’utérusGenomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé les résultats positifs de l’étude EXPL-HPV-002 mise en place en République Tchèque dans le dépistage du cancer du col de l’utérus.

Initiée en juin 2016, cette étude clinique a été menée au sein de deux centres : le Centre de gynécologie ambulatoire de Brno (Dr. Vladimir Dvořák, investigateur principal) et le Centre Hospitalier Universitaire de Brno (Prof. Pavel Ventruba). Suite au screening de 688 patientes âgées de 25 à 65 ans, 410 d’entre elles, porteuses d’un virus HPV à haut risque, ont été enrôlées dans l’essai. Le critère principal, consistant à évaluer l’intégration du virus HPV dans le génome humain comme biomarqueur diagnostique des lésions précancéreuses, a été atteint.

Les résultats finaux démontrent en effet que la valeur médiane de l’intégration virale de souches HPV à haut risque (HPV-HR) chez les patientes présentant des lésions de haut grade est 3 fois supérieure à celles ne présentant aucune lésion.

Les résultats obtenus viennent renforcer les données intermédiaires analysées en octobre 2017 qui démontraient que l’intégration de 14 souches HPV à haut risque détectée par peignage moléculaire était un indicateur pertinent du degré de sévérité des lésions du col de l’utérus.

Le Dr. Vladimír Dvořák, médecin-chef du Centre de gynécologie ambulatoire de Brno et investigateur principal de l’étude EXPL-HPV-002 a déclaré : « Le cancer du col de l’utérus est l’un des plus fréquents chez les femmes avec 570.000 nouveaux cas par an. Ces résultats démontrent clairement l’intérêt d’un test diagnostic par peignage moléculaire dans le processus de prise de décisions et de suivi des patientes HPV-HR. Il s’agirait là d’une véritable percée dans la gestion de leur prise en charge. A titre personnel, je suis très enthousiaste de la poursuite de la partie longitudinale de l’étude dont les premiers résultats sont attendus d’ici à la fin 2019, afin de démontrer, si les résultats sont positifs, aussi la valeur pronostique de ce test de Genomic Vision. »

Aaron Bensimon, co-fondateur et Président du Directoire de Genomic Vision, a conclu : « Atteindre l’objectif principal de cette vaste étude clinique est une réussite majeure pour Genomic Vision. Cela ouvre clairement les portes au diagnostic d’intégration du virus HPV et le lancement d’un test de diagnostic précoce du cancer du col de l’utérus. Nous serions extrêmement fiers si nous pouvions ainsi contribuer à la diminution des 275.000 décès causés annuellement par cette maladie. Alors que l’étude longitudinale se poursuit, nous allons dans le même temps ouvrir les discussions avec les acteurs industriels désireux d’acquérir une licence de ce test. Nous croyons fortement que ces résultats déboucheront sur des partenariats stratégiques à court et moyen terme. »

Les résultats complets de l’étude EXPL-HPV-002 seront présentés à l’occasion du congrès Eurogin 2018, à Lisbonne, le 2 décembre prochain.

Source : Genomic Vision








MyPharma Editions

Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Publié le 27 novembre 2020
Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Suite à l’annonce du plan France Relance, les Pôles Santé en réseau, regroupant les six pôles de compétitivité en santé français – Atlanpole Biotherapies, Clubster NSL, Eurobiomed, Biovalley France, Lyonbiopôle et Medicen Paris Region, formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France face aux défis de la médecine actuels et futurs.

Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Publié le 27 novembre 2020
Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Le CHRU de Brest et Hemarina, entreprise de biotechnologie bretonne, ont annoncé avoir franchi la barre des 100 participants à l’étude OxyOp2 qui contribue au développement clinique du transporteur universel d’oxygène HEMO2life®.

Pharmacies : confiez votre communication digitale à Artur’In

Publié le 27 novembre 2020

Vous souhaitez garder le contact avec votre patientèle en dehors de l’officine et améliorer le retour en pharmacie de vos patients ? Utilisez le digital afin d’améliorer votre visibilité et mettez en avant votre officine pour rester en tête.

COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Publié le 27 novembre 2020
COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l'essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Celltrion Group a annoncé la clôture du recrutement de 327 patients atteints de symptômes légers à modérés d’infection au SARS-CoV-2 dans le cadre de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le CT-P59, un traitement candidat anti-COVID-19 par anticorps monoclonaux. Celltrion prévoit de soumettre une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès du ministère coréen de la Sécurité des produits alimentaires et médicamenteux (MFDS), sous réserve des résultats obtenus dans le cadre de l’essai pivot de Phase II.

Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Publié le 26 novembre 2020
Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, annonce le renouvellement de son accord de recherche collaborative avec Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux.

Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d’anticorps monoclonaux

Publié le 26 novembre 2020
Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d'anticorps monoclonaux

L’entreprise de biotechnologie sud-coréenne Y-Biologics et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé un projet de partenariat stratégique dans le domaine de la recherche en immuno-oncologie. Ce projet a fait l’objet d’une lettre d’intention signée par les deux partenaires et sera confirmé dans les prochains mois à travers un accord détaillé. La collaboration s’étend sur une durée de trois ans qui pourra être étendue à cinq ans.

Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 26 novembre 2020
Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Aelis Farma, société de biotechnologie basée à Bordeaux, au sein du Neurocentre Magendie de l’INSERM, et spécialisée dans le traitement des maladies neurologiques, vient d’annoncer la nomination de Anders Gersel Pedersen en qualité de Président du Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents