Edition du 21-02-2018

Ostéoporose: UCB et Amgen lancent le programme de phase III sur l’anticorps de la sclérostine

Publié le jeudi 5 avril 2012

La société biopharmaceutique bruxelloise UCB et le groupe américain Amgen ont annoncent aujourd’hui le lancement du programme clinique de phase III sur l’anticorps de la sclérostine (CDP7851/AMG 785) pour le traitement de l’ostéoporose post-ménopausique (OPM).

« Nous nous réjouissons à la perspective de collaborer avec UCB sur le programme de phase III concernant CDP7851/AMG 785 », a déclaré Sean Harper, M.D. et vice-président directeur de la Recherche et Développement chez Amgen. « Bien qu’il existe des traitements contre l’ostéoporose, des options thérapeutiques supplémentaires induisant la formation osseuse chez les femmes atteintes d’ostéoporose post-ménopausique font toujours cruellement défaut. »

« Le projet mené en partenariat avec Amgen concernant l’anticorps de la sclérostine est l’un des programmes du pipeline les plus intéressants parmi ceux composant le portefeuille d’UCB. Les données collectées jusqu’ici indiquent un possible changement des modèles de traitement de l’OPM », a fait savoir Iris Loew-Friedrich, médecin-chef chez UCB et vice-présidente directrice des Projets globaux et du Développement. « Nous sommes ravis du lancement du programme de phase III. Les progrès accomplis à ce jour nous encouragent et nous motivent à poursuivre nos efforts visant à offrir un nouveau choix de traitement aux millions de femmes souffrant d’ostéoporose post-ménopausique. »

Le programme consiste en une étude multicentrique internationale, randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo et réalisée en groupes parallèles, pendant deux ans, sur 5 000 femmes post-ménopausées atteintes d’ostéoporose. Cette étude aura pour objectif principal d’évaluer l’incidence de nouvelles fractures vertébrales à 12 mois. Les premiers résultats sont attendus pour la fin de l’année 2015.

CDP7851/AMG785 est un anticorps monoclonal humanisé qui se lie à la sclérostine, une protéine sécrétée par les cellules osseuses qui bloque la formation osseuse, afin de l’inhiber. Grâce cette liaison et cette inhibition, CDP7851/AMG785 permet d’augmenter la masse osseuse du squelette. Avec plus de 75 millions de personnes souffrant d’ostéoporose dans le monde, il devient urgent d’offrir aux patients des produits thérapeutiques qui favorisent la formation osseuse. Amgen et UCB collaborent pour mettre au point CDP7851/AMG785, indiqué dans le traitement des pathologies osseuses, notamment l’OPM et la réduction de fracture.

Source : UCB








MyPharma Editions

France Biotech : Christian Pierret nommé Conseiller Spécial de Maryvonne Hiance

Publié le 21 février 2018
France Biotech : Christian Pierret nommé Conseiller Spécial de Maryvonne Hiance

France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation santé, vient d’annoncer la nomination de Christian Pierret, ancien ministre délégué à l’Industrie, en tant que conseiller spécial de Maryvonne Hiance, présidente de France Biotech.

Sophia Genetics dans le top 10 des biotech les plus innovantes en 2018

Publié le 21 février 2018
Sophia Genetics dans le top 10 des biotech les plus innovantes en 2018

Sophia Genetics, la société suisse spécialisée dans la médecine basée sur les données (Data-Driven Medicine) a été classé à la 5ème place de la prestigieuse liste des 10 compagnies les plus innovantes dans l’industrie biotech par le media américain Fast Company.

Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes

Publié le 21 février 2018
Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes

Arix Bioscience, une entreprise de santé et des sciences de la vie basée à Londres, et le groupe biopharmaceutique Ipsen ont annoncé aujourd’hui un accord stratégique pour développer et commercialiser des thérapies innovantes. Partager la publication « Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes » FacebookTwitterGoogle+E-mail

Bone Therapeutics : Jean Stéphenne nommé Président du Conseil d’administration

Publié le 21 février 2018
Bone Therapeutics : Jean Stéphenne nommé Président du Conseil d’administration

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé la nomination de Jean Stéphenne en qualité de Président du Conseil d’administration, avec effet immédiat. Il remplace Steve Swinson qui a informé le Conseil d’administration de son intention de quitter ses fonctions.

Takeda accède au groupe des Global Top Employers® pour 2018

Publié le 20 février 2018
Takeda accède au groupe des Global Top Employers® pour 2018

Takeda vient d’annoncer avoir accédé au prestigieux groupe de seulement treize entreprises qui vont recevoir le titre de Global Top Employer® (Meilleurs employeurs internationaux) pour 2018. Créé il y a plus de 25 ans, le prix est remis chaque année par le Top Employers Institute à des entreprises qui proposent à leurs employés des conditions optimales pour le développement professionnel et personnel.

ElsaLys Biotech et l’Institut Curie signent un accord de licence pour développer un anticorps thérapeutique anti-TYRO3

Publié le 20 février 2018
ElsaLys Biotech et l'Institut Curie signent un accord de licence pour développer un anticorps thérapeutique anti-TYRO3

ElsaLys Biotech, la société d’immuno-oncologie française qui développe une nouvelle génération d’anticorps thérapeutiques, poursuit sa collaboration avec l’Institut Curie pour développer un anticorps thérapeutique first-in-class anti-TYRO3 dans différents cancers.

Biosimilaires : résultats positifs pour CT-P13 de Celltrion Healthcare dans la maladie de Crohn

Publié le 20 février 2018
Biosimilaires : résultats positifs pour CT-P13 de Celltrion Healthcare dans la maladie de Crohn

Douze mois de données provenant de l’étude de thérapie anti-TNF personnalisée dans la maladie de Crohn (PANTS) ont été présentées lors du 13e congrès de l’Organisation Européenne de la Maladie de Crohn et de la Colite (ECCO). Les résultats indiquent que l’efficacité clinique, l’innocuité et l’immunogénicité du CT-P13 (infliximab biosimilaire) de Celltrion Healthcare sont similaires à celles d’un traitement avec l’infliximab de référence et l’adalimumab chez les patients atteints de la maladie de Crohn (MC).1

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions