Edition du 03-12-2021

Pandémies de grippe: l’OMS obtient un « accord historique » sur les échanges de virus

Publié le lundi 18 avril 2011

Après une semaine de négociations continues, qui se sont poursuivies dans la nuit de vendredi jusqu’au samedi matin, un groupe de travail d’États Membres à composition non limitée est parvenu à un accord sur un Cadre garantissant, en cas de pandémie, les échanges de virus grippaux avec les partenaires qui ont besoin d’informations pour prendre des mesures de protection de la santé publique.
La réunion du groupe de travail a été organisée sous l’égide de l’Assemblée mondiale de la Santé et coordonnée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Le nouveau Cadre comporte certaines dispositions juridiquement contraignantes pour l’OMS, les laboratoires nationaux chargés de la grippe partout dans le monde et les partenaires de l’industrie dans les pays développés comme en développement, qui renforceront la riposte mondiale et la rendront plus efficace contre la prochaine pandémie. En s’assurant que les rôles et obligations des principaux intervenants soient mieux fixés que dans le passé, y compris par le recours à des contrats, le Cadre va renforcer et accélérer l’accès aux vaccins essentiels, aux médicaments antiviraux et aux kits de diagnostics, en particulier dans les pays à faible revenu.
De plus, avec ce Cadre, le monde sera en meilleure position pour lutter contre la grippe saisonnière et les menaces pandémiques potentielles, comme le virus H5N1, car certaines des activités essentielles commenceront avant la prochaine pandémie : appui plus important au renforcement des laboratoires et de la surveillance, contributions de l’industrie sous la forme de partenariats.

Connaître la composition exacte du virus
Au cours d’une flambée de grippe, il est crucial de connaître la composition exacte du virus pour surveiller la propagation de la maladie, pour établir son potentiel pandémique et pour produire les vaccins indispensables, ainsi que d’autres avantages technologiques. Pourtant, les pays en développement n’ont souvent qu’un accès limité à ses vaccins pour plusieurs raisons : ils disposent rarement de leurs propres capacités de fabrication, l’approvisionnement mondial peut être limité en cas d’augmentation brutale de la demande, comme au cours d’une pandémie, et les vaccins peuvent fréquemment atteindre des prix inabordables pour certains pays.

Un accès plus équitable aux vaccins
Le nouveau Cadre aidera à assurer un accès plus équitable à des vaccins abordables et, dans le même temps, garantira la circulation des échantillons de virus dans le système de l’OMS, de façon à ce que les informations et les analyses cruciales pour l’évaluation des risques pour la santé publique et la mise au point des vaccins soient disponibles.
 « Nous avons parcouru un long chemin pour parvenir à cet accord, mais le résultat est une victoire très importante pour la santé publique, a déclaré le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé. Il a renforcé mon idée que la santé mondiale au 21ème siècle dépend de l’association entre les gouvernements et des parties prenantes essentielles, comme la société civile et l’industrie, pour trouver des solutions. »

Les dispositions juridiques détermineront clairement les rôles et les responsabilités de l’OMS, des laboratoires nationaux et des fabricants de vaccins et de produits pharmaceutiques. Le Cadre ayant fait l’objet de l’accord sera présenté à l’Assemblée mondiale de la Santé en mai de cette année pour examen et approbation.

Source : OMS








MyPharma Editions

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point sur les 1er résultats positifs et le développement clinique de CoVepiT, son vaccin T multi-cibles

Publié le 2 décembre 2021
COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point sur les 1er résultats positifs et le développement clinique de CoVepiT, son vaccin T multi-cibles

OSE Immunotherapeutics a annoncé l’analyse positive des premières données de CoVepiT, son candidat vaccin prophylactique contre la COVID-19, en particulier des résultats immunologiques intérimaires positifs sur la réponse des cellules T obtenus dans 100 % de la population traitée, avec en parallèle une résolution des indurations locales observées lors de la vaccination.

Valbiotis annonce avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques pour TOTUM•854 indiqué dans la réduction de la pression artérielle

Publié le 2 décembre 2021
Valbiotis annonce avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques pour TOTUM•854 indiqué dans la réduction de la pression artérielle

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques et cardiovasculaires, a annoncé avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques sur TOTUM•854, indiqué dans la réduction de la pression artérielle, et présente son plan de développement clinique complet, comme annoncé à l’occasion du congrès annuel de l’European Society of Hypertension et de l’International Society of Hypertension en avril 2021

Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Publié le 1 décembre 2021
Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Sanofi a annoncé la signature d’un accord portant sur l’acquisition d’Origimm Biotechnology GmbH, une entreprise de biotechnologie autrichienne à capitaux privés, spécialisée dans la découverte de composants virulents du microbiote cutané et le développement d’antigènes issus de bactéries à l’origine de maladies de la peau, comme l’acné.

AB Science : recrutement du 1er patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

Publié le 30 novembre 2021
AB Science : recrutement du 1er patient dans l'étude de phase 2 évaluant l'activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

AB Science a annoncé le recrutement du premier patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib chez les patients ayant un diagnostic confirmé de COVID-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents