Edition du 18-08-2022

Accueil » Médecine » Santé publique » VIH

Contraception hormonale et VIH: l’OMS confirme ses recommandations

Publié le lundi 20 février 2012

Suivant l’avis de son Comité d’évaluation des directives, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a conclu que les femmes qui vivent avec le VIH ou qui courent un grand risque de contracter le virus peuvent continuer, sans danger, à recourir à la contraception hormonale. Cette recommandation est le fruit d’un examen approfondi des données sur les liens entre la contraception hormonale et l’infection à VIH.

Les recommandations actuelles de l’OMS qui figurent dans la publication Critères de recevabilité pour l’adoption et l’utilisation continue de méthodes contraceptives (édition 2009) restent donc valables : les femmes qui vivent avec le VIH ou qui courent un grand risque de contracter le virus peuvent recourir à toute méthode contraceptive hormonale sans restriction. Il est vivement conseillé aux couples qui souhaitent à la fois ne pas ou ne plus avoir d’enfant et se prémunir de l’infection à VIH d’avoir recours à une double protection – le préservatif et une autre méthode contraceptive efficace, hormonale par exemple.

Une étude publiée dans le numéro d’octobre 2011 de la revue Lancet Infectious Diseases semblait indiquer que les contraceptifs hormonaux, comme la pilule ou les contraceptifs injectables, pouvaient accroître le risque pour une femme de contracter l’infection à VIH. Elle montrait également que les femmes qui vivaient avec le VIH et qui avaient recours à la contraception hormonale risquaient davantage de transmettre le virus à leur partenaire que les femmes qui n’avaient pas recours à ce type de contraception.

Les 31 janvier et 1er février 2012, l’OMS a organisé une consultation technique pour examiner les résultats de toutes les études épidémiologiques récentes sur la question. Cette consultation a réuni 75 experts de 18 pays, qui ont revu les recommandations existantes de l’OMS à la lumière de ces résultats.

Les experts ont recommandé que les femmes qui vivent avec le VIH, ou qui courent un grand risque de contracter le virus, continuent à recourir à la contraception hormonale mais ils ont souligné qu’elles devaient aussi utiliser le préservatif pour éviter de contracter ou de transmettre le VIH. Ils ont également signalé que davantage de recherches devaient être menées sur cette question et qu’il fallait élargir l’éventail des possibilités en matière de contraception.

Le 15 février, le Comité d’évaluation des directives de l’OMS a confirmé ces recommandations. Ce comité est chargé de veiller à ce que toutes les recommandations de l’OMS soient fondées sur les données scientifiques disponibles les plus fiables, qu’elles aient été élaborées de manière transparente et impartiale et communiquées de façon claire.

Source : OMS

 








MyPharma Editions

Valneva fait un point sur son contrat de fourniture d’IXIARO® au département américain de la Défense

Publié le 18 août 2022
Valneva fait un point sur son contrat de fourniture d’IXIARO® au département américain de la Défense

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui que le Département américain de la défense (DoD) a décidé de ne pas exercer la deuxième option annuelle du contrat1 pour la fourniture de son vaccin contre l’encéphalite japonaise (EJ) IXIARO®.

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents