Edition du 08-05-2021

Accueil » Médecine » Recherche » Stratégie

Partenariat entre Roche et UNICANCER dans le cancer du sein métastatique

Publié le mercredi 2 juillet 2014

Roche et UNICANCER se sont engagés dans un partenariat pour permettre la constitution d’une base de données relatives à la maladie et au traitement de 20 000 patientes atteintes de cancer du sein métastatique et prises en charge dans les 20 centres français de lutte contre le cancer (CLCC) entre 2008 et 2013. Ce partenariat se poursuivra jusqu’en 2019, date à laquelle la base rassemblera au total les données de 40 000 patientes.

La collecte et l’analyse de ces données visent à décrire la réalité de la prise en charge dans les CLCC réunis au sein d’UNICANCER, afin d’évaluer l’impact des stratégies thérapeutiques dans le cancer du sein métastatique. Baptisé « ESME » – Epidémio-Stratégie Médico-Economique, ce programme de base de données en « vraie vie » pourrait également permettre d’homogénéiser les pratiques médicales et d’éclairer les pouvoirs publics sur l’utilisation des traitements contre le cancer.

Roche est le premier laboratoire pharmaceutique à soutenir cette initiative ambitieuse et à s’engager pour plusieurs années aux côtés d’UNICANCER en faveur de l’accès à la médecine personnalisée pour tous les patients et en faveur de l’efficience du parcours de soins. UNICANCER souhaite créer et exploiter une base de données afin de mieux connaître la réalité de la prise en charge thérapeutique dans l’ensemble des Centres français de Lutte Contre le Cancer (20 établissements de santé au total). Établissements de santé privés à but non lucratif, les CLCC assurent la prise en charge de 100 000 patients atteints d’un cancer par an. Le cancer du sein représente la première pathologie traitée dans les CLCC, avec la prise en charge de 30% des patientes touchées par cette pathologie en France.

Le département R&D d’UNICANCER sera chargé de la mise en oeuvre de cette base, dénommée « ESME » (Epidémio-Stratégie Medico-Economique), qui rassemblera dans un premier temps des informations sur le traitement, le suivi et les caractéristiques de la tumeur de 20 000 patientes atteintes de cancer du sein métastatique et traitées dans les CLCC entre 2008 et 2013.

Cette base vise à collecter des données pouvant faire l’objet d’analyses spécifiques, notamment médico-économiques ; évaluer l’impact et l’évolution des différentes stratégies thérapeutiques mises en oeuvre ; exploiter ces données à des fins de publications scientifiques. UNICANCER pourra ainsi produire des rapports à destination des institutions de santé. L’objectif, in fine, est de contribuer à une meilleure prise en charge des patients.

UNICANCER sera seul responsable de la définition, création, maintenance et de l’exploitation de la base ESME. Un comité consultatif institutionnel composé de représentants des principales institutions publiques dans le domaine de la santé est en cours de constitution. Son rôle sera d’apporter ses recommandations pour permettre la bonne utilisation et la recevabilité des données de la base.L’hétérogénéité de la maladie métastatique et le développement de nouvelles molécules conduisent à des stratégies thérapeutiques diversifiées. De nombreuses questions se posent ainsi quant au choix de la meilleure stratégie thérapeutique pour chaque patient. Disposer de données en vie réelle pourra en outre aider à mieux évaluer les thérapeutiques, enjeu majeur pour les systèmes de santé.

Source :  UNICANCER








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents