Edition du 11-08-2022

PathoQuest: une nouvelle levée de fond de 3,8 millions d’euros

Publié le mercredi 17 juillet 2013

PathoQuest, société spécialisée dans l’identification d’agents pathogènes par Next Generation Sequencing (séquençage haut débit), vient d’annoncer la réalisation d’un deuxième tour de financement de 3,8 millions d’euros, avec deux nouveaux investisseurs, Idinvest Partners et Aurinvest Capital 3. Kurma Biofund, l’investisseur historique de PathoQuest, a également pris part à ce tour.

Deux ans après un premier tour d’amorçage de deux millions d’euros, ce nouveau financement va permettre de conduire la première étude clinique d’un test de diagnostic basé sur du séquençage haut débit, utilisant un système expert d’analyse de données. Ce système est un workflow bioinformatique d’aide à la décision du diagnostic. Le test permettra le diagnostic d’épisodes infectieux sévères chez les patients atteints d’une immunodépression soit congénitale, soit acquise sous traitement immunosuppresseur post greffe d’organe ou encore sous chimiothérapie anticancéreuse.

Pour ces patients, les approches de diagnostic conventionnelles restent peu efficaces et sont intrinsèquement biaisées. En effet, elles nécessitent une définition à priori des cibles, contrairement au NGS qui identifie de manière exhaustive toutes les cibles. L’approche de PathoQuest devrait permettre de détecter l’ensemble des agents pathogènes en deux jours, au lieu de plusieurs semaines actuellement, et rendra ainsi le diagnostic plus performant et économique. PathoQuest prévoit d’élargir cette étude aux Etats-Unis dans les mois à venir et envisage un lancement commercial dès 2015.

« Nous sommes très heureux de lancer cette étude clinique qui propose pour la première fois une approche non-biaisée dans le diagnostic de pathologies infectieuses », indiquent le Professeur Marc Eloit, Président et Directeur Scientifique de PathoQuest, et Luc Boblet, Directeur Général.

Le système innovant d’identification de PathoQuest se base sur une combinaison unique et propriétaire de technologies réunissant méthodes de préparation de l’échantillon et algorithmes d’analyses bioinformatiques. L’approche de PathoQuest se distingue également en misant sur un business model qui utilise le SaaS (Software as a Service). Dans le domaine des maladies infectieuses, PathoQuest est la seule société du marché qui combine le séquençage haut débit du génome entier d’un agent pathogène avec une approche SaaS, le tout accessible sur le cloud. La vision de PathoQuest s’appuie sur un schéma de déploiement virtuel de ses solutions d’analyse de données, tout en offrant des kits de préparation d’échantillon optimisés pour cet objectif et adaptés aux structures actuelles de diagnostic.

« Nous sommes fiers du développement de PathoQuest, et du lancement de cette étude clinique qui positionne la société comme leader d’un nouveau champ d’application à forte valeur ajoutée médicale et économique », se félicite Thierry Laugel, Managing Partner de Kurma Life Sciences Partners. « Cette nouvelle étape démontre le savoir-faire de Kurma à créer des entreprises issues du domaine académique et qui réussissent à valider leur modèle économique sur des durées relativement courtes. »

« Nous sommes ravis d’investir dans un projet et une équipe exceptionnels, aux côtés de l’Institut Pasteur et du fonds spécialisé Kurma Biofund I », ajoute Michel Demont, Président d’Aurinvest. « PathoQuest représente le sixième investissement d’Aurinvest dans la santé, et le deuxième aux côtés de l’Institut Pasteur. »

Source : PathoQuest








MyPharma Editions

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents