Edition du 07-05-2021

Pfizer confirme son intérêt pour le britannique AstraZeneca

Publié le lundi 28 avril 2014

Le groupe pharmaceutique Pfizer a officialisé lundi dans un communiqué son intention de racheter le laboratoire AstraZeneca. L’américain a en effet renouvelé samedi une offre approchant les 100 milliards de dollars et qui a été rejetée par le conseil d’administration du groupe britannique.

Pfizer indique dans un communiqué avoir présenté début janvier une proposition de rachat à AstraZeneca, précisant qu’il avait réalisé une deuxième approche ce samedi 26 avril. « À la lumière de l’évolution récente du marché, Pfizer a contacté AstraZeneca le 26 avril 2014 en cherchant à reprendre les discussions en vue d’élaborer une proposition qui pourrait être recommandée par les deux sociétés à leurs actionnaires », indique le groupe.

Face aux refus d’AstraZeneca, l’américain indique désormais examiner « ses options » et étudier un nouvelle offre qui offrirait aux actionnaires d’AstraZeneca « une prime significative ». Dans son offre initiale, Pfizer proposait 98,7 milliards de dollars en numéraire et en actions. Une nouvelle offre pourrait ainsi largement franchir le seuil des 100 milliards de dollars.

Dans un communiqué publié ce lundi, AstraZeneca indique avoir étudié à la possibilité d’ouvrir des négociations, mais précise avoir conclu que la proposition « sous-évaluait de manière très significative AstraZeneca et ses perspectives ». Son Conseil d’administration indique rester « confiant dans la mise en oeuvre de la stratégie actuelle d’AstraZeneca en tant que société indépendante ».

Si cette fusion-acquisition se réalisait, elle serait l’une des plus importantes opérations du secteur pharmaceutique et interviendrait dans un contexte de concentration de ses acteurs. Le suisse Novartis a ainsi annoncé la semaine dernière le rachat du portefeuille oncologique du britannique GSK pour 14,5 milliards de dollars, tout en lui cédant ses activités dans les vaccins, hors grippe, pour 7,1 milliards de dollars auxquels s’ajouteront des redevances.

De même, Novartis a également annoncé la cession de sa division de santé animale à Eli Lilly pour environ 5,4 milliards de dollars. Autre opération d’envergure, celle du canadien Valeant Pharmaceuticals qui offre près de 47 milliards de dollars pour l’américain Allergan et son anti-rides Botox.

Consulter les communiqués de Pfizer et d’AstraZeneca








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents