Edition du 22-02-2020

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le jeudi 21 mars 2019

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicamentIgyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, aux côtés des Fonds Go Capital Amorçage II et Loire Valley Invest gérés par Go Capital et du Fonds Emergence Innovation II géré par Sofimac Innovation.

Cette levée de fonds permettra à Igyxos de financer le développement de son candidat médicament jusqu’à la preuve de concept en clinique humaine. Igyxos développe un traitement « First-In-Class », basé sur l’utilisation d’anticorps monoclonaux, permettant de lutter contre l’infertilité féminine et masculine. L’infertilité, touche environ 70 millions de femmes et 30 millions d’hommes dans le monde et est, dans de nombreux cas, liée à un dérèglement hormonal. Ces hormones en charge de la régulation du cycle reproductif sont appelées les gonadotrophines. Elles sont produites naturellement par l’hypophyse (on parle alors de gonadotrophines endogènes), aussi bien chez la femme, où elles contrôlent la maturation des ovocytes et le déclenchement de l’ovulation, que chez l’homme, où elles régulent la spermatogénèse.

En cas de dysfonctionnement du cycle reproductif naturel, ces gonadotrophines peuvent alors être administrées de façon exogène comme médicament pour traiter l’infertilité. Elles constituent d’ailleurs le traitement de référence depuis les années 1960 marquant le début de la PMA (stimulation de l’ovulation avec ou sans insémination).

La prise en charge actuelle de l’infertilité demeure insatisfaisante avec des taux de réussite encore faibles (seulement 50% des couples traités ont un enfant après 4 cycles de traitements hormonaux en moyenne), des protocoles de traitements médicaux par gonadotrophines considérés comme lourds et coûteux (plusieurs injections par semaine sur une durée pouvant aller jusqu’à 2 ans chez l’homme) et enfin une faible observance (30 % des patients arrêtent en cours de traitement).

En développant un anticorps monoclonal capable de potentialiser la bioactivité des gonadotrophines endogènes et exogènes, Igyxos a l’ambition d’améliorer significativement la prise en charge thérapeutique des hommes et des femmes souffrants d’infertilité.

Pierre-Henry Longeray, qui rejoint la Société en tant que CEO, après avoir été Directeur Général de Merck Biopharma France, déclare : « Je suis heureux de rejoindre le projet Igyxos et de pouvoir accompagner son développement sur un marché que je connais bien, estimé à plus de 4 milliards d’euros. C’est un marché dynamique, en particulier avec l’accélération du développement de certains pays comme la Chine, le développement des cliniques spécialisées mais aussi l’augmentation de l’âge moyen de la procréation. »

Marie-Christine Maurel, fondatrice et CSO d’Igyxos indique : « Cette levée de fonds de 7,5M€ associée à l’arrivée de Pierre-Henry Longeray, et au soutien et à l’expertise du Professeur René Frydman qui nous accompagne depuis le début, constitue un réel espoir de voir le traitement développé par Igyxos arriver avec succès sur le marché. Nous tenons également à remercier nos investisseurs historiques Centre Capital Développement, Sofimac Régions et APICAP, ainsi que BPI Région Centre et la Région Centre Val de Loire, qui ont accompagné et soutenu financièrement notre projet depuis sa création. »

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de soutenir l’équipe d’Igyxos dans le développement de son médicament innovant dans le domaine de l’infertilité. En effet, hormis l’arrivée des formes recombinantes, les traitements hormonaux substitutifs n’ont vu que très peu d’innovation depuis les années 60 et ont montré leurs limites chez un nombre significatif de patients et de patientes » déclarent Benoit Barteau de Bpifrance, Hervé Bachelot Lallier de Go Capital et Jean-Briac Lesné de Sofimac Innovation, avant d’ajouter « Le candidat médicament développé par Igyxos a le potentiel d’augmenter drastiquement le taux de naissance chez les couples traités contre l’infertilité. »

Source : Igyxos








MyPharma Editions

Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Publié le 21 février 2020
Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Les dirigeants des entreprises du G5 santé, le cercle de réflexion des industries de santé françaises, ont décidé, à l’unanimité, de nommer Didier Véron, Délégué Général de l’Association et Directeur des Affaires Corporate du LFB, Président par intérim du G5 Santé.

Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Publié le 21 février 2020
Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Patrice Carayon, Président de Chiesi France et administrateur du Leem, vient de prendre la présidence de Tulipe, l’association d’urgence et de solidarité internationale des entreprises de santé. Il succède ainsi à Michel Ginestet.

Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Publié le 21 février 2020
Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’un premier patient a reçu TG6002 par voie intra-artérielle hépatique (IAH), comme traitement locorégional des métastases hépatiques non opérables d’un cancer colorectal (CCR).

Erytech signe un partenariat stratégique d’approvisionnement avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande

Publié le 21 février 2020
Erytech signe un partenariat stratégique d'approvisionnement avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande

Erytech Pharma a annoncé la signature d’un partenariat stratégique avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande de Baden-Württemberg-Hessen (GRCBDS), afin d’utiliser les globules rouges, provenant de dons de sang collectés par l’établissement, pour la production de ses candidats-médicaments, dont eryaspase, sur les futures sites de fabrication en Europe.

Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Publié le 20 février 2020
Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Sanofi Pasteur, l’entité mondiale Vaccins de Sanofi, va mettre à profit ses recherches antérieures sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pour tenter d’accélérer le développement d’un vaccin contre le COVID-19. Pour ce faire, Sanofi collaborera avec la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), qui relève de l’Office chargé des préparatifs et réponses aux situations d’urgence en santé publique (ASPR) du ministère américain de la Santé, étoffant ainsi le partenariat de longue date qui lie Sanofi à cette autorité.

Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Publié le 19 février 2020
Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Cellectis, société biopharmaceutique qui développe des immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques génétiquement modifiées (UCART), et le laboratoire pharmaceutique Servier ont annoncé la signature d’une lettre d’intention engageant les parties à signer un avenant à l’accord initialement signé par les deux entités en 2014.

Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Publié le 19 février 2020
Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination du Dr Géraldine Honnet, experte en thérapie génique, au poste de Directrice Médicale.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents