Edition du 01-12-2020

Accueil » Cancer » Industrie » Stratégie

Pfizer Oncologie partenaire de l’INCa en faveur de la médecine personnalisée

Publié le jeudi 1 juillet 2010

Afin d’anticiper l’arrivée de nouvelles thérapies ciblées actuellement en cours de développement clinique, l’Institut National du cancer (INCa) a récemment annoncé le lancement d’un programme de structuration et de développement des plateformes hospitalières de génétique moléculaire (trois millions d’euros). Ces dernières vont détecter en routine une série de biomarqueurs émergents et seront ainsi immédiatement opérationnelles lorsque ces nouvelles thérapies seront disponibles en France.

Une convention de partenariat public-privé, ayant pour objet de définir les principes et modalités du soutien financier apporté par Pfizer au programme de l’INCa, vient d’être signée  entre l’INCa et Pfizer Oncologie.

Les progrès dans la compréhension des mécanismes moléculaires impliqués dans le processus tumoral mettent en évidence la diversité des cancers et permettent d’identifier des cibles biologiques pour le développement de traitements spécifiques. Ainsi, le traitement par thérapies ciblées repose sur l’identification préalable de biomarqueurs permettant d’identifier les patients susceptibles d’en bénéficier. On parle dès lors de médecine personnalisée.

Soutenues par l’INCa et la DGOS, les 28 plateformes hospitalières de génétique moléculaire couvrant le territoire national effectuent la détection des biomarqueurs déterminant l’utilisation rationnelle des thérapies ciblées quel que soit l’établissement dans lequel les patients sont pris en charge. Le programme récemment lancé par l’INCa porte sur la détection prospective de biomarqueurs émergents dans le cancer du poumon, le cancer colorectal et le mélanome.

Pfizer Oncologie s’investit depuis plusieurs années dans la recherche translationnelle visant à renforcer la médecine personnalisée en oncologie afin de mettre au point des thérapies ciblant spécifiquement certaines formes de cancer. C’est, par exemple, tout récemment le cas dans le cancer du poumon non à petites cellules pour des patients porteurs d’une translocation EML4-ALK.

« Pfizer Oncologie a tout naturellement souhaité pouvoir soutenir les efforts de l’INCa en faveur du développement des plateformes de génétique », souligne le docteur Mace Rothenberg, vice-président senior pour le Développement Clinique et les Affaires Médicales de Pfizer Oncologie. C’est tout le sens de ce partenariat public-privé qui s’inscrit dans le cadre du Plan cancer 2009-2013.

Source : INCa








MyPharma Editions

LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

Publié le 1 décembre 2020
LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

LEO Pharma a annoncé la nomination de Karine Duquesne, en tant que Directrice Générale France, à compter du 1er décembre 2020. Elle succède ainsi à Nuno Bras qui a pris la direction de LEO Pharma Iberia.

Abivax achève le recrutement de l’étude d’induction de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 1 décembre 2020
Abivax achève le recrutement de l'étude d'induction de phase 2b d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé avoir achevé le recrutement pour son étude d’induction de Phase 2b avec son candidat médicament phare ABX464 pour le traitement des patients atteints de la rectocolite hémorragique modérée à sévère (RCH).

Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Publié le 1 décembre 2020
Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Situé à Evry-Courcouronnes (Essonne – Ile de France), Genopole, biocluster de tout premier plan en France, annonce le lancement d’un appel à candidatures pour son dispositif Shaker. Unique en France, Shaker est un tremplin à double détente, scientifique et entrepreneuriale, qui guide les projets biotech innovants sur le chemin de la création d’entreprise.

Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

Publié le 1 décembre 2020
Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

L’Inserm et le fonds de dotation Pfizer Innovation France ont annoncé la création d’un dispositif de formation à la recherche en biologie/santé à destination des élèves des écoles d’ingénieurs : l’École de l’Inserm-Pfizer Innovation (EIPI). Née de ce partenariat, l’EIPI alliera modules d’enseignement et soutien financier pour la réalisation d’une thèse de doctorat par des élèves désireux d’enrichir leur formation initiale par une spécialisation dans le domaine de la santé.

Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés

Publié le 30 novembre 2020
Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l'innovation, du développement analytique et des procédés

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Brian Mullan, PhD, au poste de directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés.

Sanofi : feu vert de l’UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 30 novembre 2020
Sanofi : feu vert de l'UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux enfants âgés de 6 à 11 ans présentant une forme sévère de dermatite atopique et nécessitant un traitement systémique. Dupixent est le seul médicament systémique approuvé dans l’UE pour le traitement […]

AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

Publié le 30 novembre 2020
AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

AB Science et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union Européenne, ont annoncé la signature d’un accord de prêt d’un montant global de 15 millions d’euros. Le Prêt Covid-19 permettra à AB Science de financer le programme de développement clinique évaluant le masitinib dans le traitement de la Covid-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents