Edition du 11-05-2021

Pharnext et l’association de patients américaine CMTA nouent un partenariat de recherche

Publié le jeudi 3 septembre 2020

Pharnext et l’association de patients américaine CMTA nouent un partenariat de recherchePharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé un partenariat de recherche avec l’association de patients américaine Charcot–Marie–Tooth Association (CMTA) visant à identifier et valider de nouveaux biomarqueurs associés à la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A), sous type de CMT le plus fréquent.

Le principal objectif de cette collaboration est d’identifier et valider des biomarqueurs potentiels de la CMT1A, sensibles à l’administration d’un traitement. Ces biomarqueurs pourraient alors être utilisés dans des essais cliniques futurs dont notamment la prochaine étude de Phase III de PXT3003, candidat médicament le plus avancé de Pharnext. Pharnext prévoit d’analyser les échantillons sanguins des patients atteints de CMT1A légère à modérée inclus dans la première étude clinique de Phase III de PXT3003. La collaboration portera en particulier sur TMPRSS5, biomarqueur récemment identifié et spécifique de la cellule de Schwann chez les patients atteints de CMT1A,  afin de confirmer son intérêt dans l’évaluation de la réponse à un traitement dans de futurs essais thérapeutiques. De plus, TMPRSS5 étant inclus dans un large panel de biomarqueurs neurologiques potentiels, le partenariat entre Pharnext et CMTA pourrait permettre d’identifier de nouveaux biomarqueurs de la CMT1A non encore décrits.

« Cette collaboration passionnante entre Pharnext et CMTA souligne l’importance d’associer les associations de patients aux travaux de recherche, afin de mieux comprendre la maladie mais également de développer de nouveaux traitements pour les patients atteints de CMT1A », a déclaré le Dr David Horn Solomon, Directeur Général de Pharnext. « Au travers de cette collaboration, nous souhaitons tester les échantillons sanguins prélevés lors de la première Phase III de PXT3003 pour identifier et valider de nouveaux biomarqueurs associés à la CMT1A et plus particulièrement confirmer le potentiel de TMPRSS5. Les résultats de ces analyses pourraient conduire à l’ajout de critères d’évaluation exploratoires dans la prochaine Phase III de PXT3003 devant démarrer au premier trimestre 2021. Nous pensons que ce partenariat avec CMTA permettra d’accélérer la mise à disposition d’une nouvelle thérapie pour la CMT1A, maladie n’ayant aucun traitement satisfaisant à ce jour. »

« En tant que représentant associatif des patients atteints de CMT, nous sommes ravis que Pharnext concentre ses activités de développement clinique sur la CMT1A», a déclaré Gilles Bouchard, Président de CMTA. « Notre partenariat avec Pharnext a pour objectif d’identifier de nouveaux biomarqueurs associés à la CMT1A, ce qui est essentiel pour mieux comprendre la physiopathologie de la maladie, mais également pour évaluer de nouvelles thérapies au cours de futurs essais cliniques. L’identification du biomarqueur TMPRSS5 est issue d’une collaboration de recherche du programme STAR (Strategy to Accelerate Research) impliquant des membres du Conseil d’Administration de CMTA, Michael Shy et John Svaren, et le consortium INC (Inherited Neuropathy Consortium). Cela pourrait amener plus rapidement à la mise à disposition d’un nouveau médicament pour les patients atteints de CMT, maladie sévère et invalidante sans traitement efficace aujourd’hui.»

Source : Pharnext








MyPharma Editions

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents