Edition du 04-12-2022

Pheon Therapeutics lève 68 millions de dollars pour développer de nouveaux conjugués anticorps-médicaments

Publié le lundi 3 octobre 2022

Pheon Therapeutics lève 68 millions de dollars pour développer de nouveaux conjugués anticorps-médicamentsPheon Therapeutics, spécialiste majeur des conjugués anticorps-médicaments (ADC) développant des ADC  (conjugués anticorps-médicaments) de nouvelle génération pour un large éventail de cancers difficiles à traiter, a annoncé avoir obtenu un financement de 68 millions de dollars (68,3 M€) de série A en mars 2022. Cet investissement permettra à Pheon de faire progresser son programme phare ADC jusqu’à la preuve de concept clinique et d’établir un pipeline de nouveaux ADC. Le financement a été mené par Brandon Capital, Forbion et Atlas Venture, avec la participation de l’investisseur d’amorçage Research Corporation Technologies (RCT).

Le programme phare de Pheon vise une nouvelle cible en oncologie qui est fortement exprimée dans un large éventail de tumeurs solides. La molécule phare devrait atteindre le stade clinique de l’IND au cours des 18 prochains mois. Conscient qu’il n’existe pas d’approche universelle de type « one size fits all » pour la conception des ADC, Pheon adopte une approche méthodique du développement des ADC. En utilisant des anticorps monoclonaux AcM aussi bien nouveaux que cliniquement validés et en les armant soit d’ogives issues de sa plateforme de charge utile exclusive dotée d’un nouveau mécanisme d’action, soit de combinaisons de charges utiles et de lieurs disponibles dans le commerce, Pheon s’efforce de trouver un juste équilibre entre sécurité et efficacité pour chaque cible.

Bertrand Damour, directeur général, dirige l’équipe de direction de la société, à laquelle participe Leigh Zawel, vétéran de l’industrie, en tant que directeur scientifique. Les cofondateurs de Pheon sont Paul Jackson, vice-président R&D, et le professeur David Thurston, conseiller. Le professeur Thurston avait auparavant cofondé Spirogen, dont la technologie de charge utile a été utilisée dans Zynlonta™, un ADC récemment approuvé.

L’entrepreneur français Bertrand Damour a plus de 20 ans d’expérience  dans les industries biotechnologiques européennes et américaines, ayant été PDG de plusieurs sociétés. Il était auparavant PDG de NBE Therapeutics, le développeur du NBE-002, un ADC anti-ROR1 acquis en 2020 par Boehringer Ingelheim pour un montant de 1,4 milliard de dollars. Plus tôt dans sa carrière, il a été PDG de GeneProt Inc, une société américaine de protéomique ; de Mind NRG, une biotech suisse dans le domaine du SNC (système nerveux central) qui a été acquise par Minerva Neurosciences ; d’OncoEthix, une société suisse d’oncologie dans le domaine de l’épigénétique, qui a été acquise par Merck & Co. pour un montant de 375 millions de dollars ; et de Synthena AG, une société développant des thérapies à base d’oligonucléotides pour le traitement des maladies génétiques neuromusculaires. Bertrand Damour a également occupé des postes de direction dans le secteur bancaire et il possède une solide expertise en matière de transactions d’entreprises, notamment les fusions et acquisitions (M&A), les rachats d’entreprises par effet de levier (LBO) et les introductions en bourse (IPO), qu’il a acquise en travaillant chez JP Morgan, Rabobank International et Deutsche Bank à New York et à Londres.

« Pheon Therapeutics développe un ADC (conjugué anticorps-médicaments) de tout premier ordre et dispose d’une plateforme technologique exclusive  en plein développement. Nous nous concentrons sur la mise en œuvre de notre stratégie visant à faire entrer notre premier programme en développement clinique le plus rapidement possible. Les données précliniques générées jusqu’à présent sont très prometteuses. Le bilan et l’expertise de l’équipe de direction de Pheon sont exceptionnels et je suis fier de travailler avec eux sur cette approche innovante du développement de traitements pour les patients atteints de cancer », déclare Bertrand Damour, directeur général de Pheon Therapeutics

Le Dr Leigh Zawel a plus de vingt ans d’expérience dans la découverte de médicaments oncologiques. Il était auparavant directeur scientifique chez Cullinan Oncology, une société cotée au NASDAQ, où il a supervisé le développement du CLN-081, un ITK-EGFR ciblant l’exon 20, qui a finalement été développé en partenariat avec Taiho Pharmaceuticals et Zai Labs. Avant de rejoindre Cullinan, le Dr Zawel était vice-président et responsable du site de la côte Est pour les centres d’innovation thérapeutique de Pfizer, un groupe qui a obtenu quatre IND en quatre ans sous sa responsabilité. En tant que responsable du site d’oncologie chez Merck au début des années 2010, il a dirigé les équipes qui ont introduit les premiers inhibiteurs d’ERK et de P53/MDM2 en clinique. Le Dr Zawel a également travaillé à l’Institut Novartis pour la recherche biomédicale, où il a fait entrer l’un des premiers inhibiteurs des IAP en phase de développement clinique précoce. Le Dr Zawel a obtenu son doctorat dans le laboratoire dirigé par le professeur de biochimie et de pharmacologie moléculaire de la faculté de médecine de l’université de New York, Danny Reinberg, un biochimiste dont les contributions ont eu un impact important dans les domaines de la transcription, de l’expression génique et de l’épigénétique chez les mammifères. Le Dr Zawel a publié plus de 35 articles scientifiques et il est l’auteur de 45 brevets.

« La technologie ADC a atteint un point d’inflexion. Chez Pheon, je suis ravi de travailler avec Bertrand Damour et avec l’équipe que nous avons réunie et qui possède une expertise technique approfondie et les ressources nécessaires pour développer la prochaine génération d’ADC afin d’avoir un impact positif sur la vie des patients atteints de cancer » a déclaré Le Dr Leigh Zawel, directeur scientifique de Pheon Therapeutics.

Au nom du conseil d’administration, le président Jonathan Tobin, associé chez Brandon Capital, a déclaré : « Ces dernières années, les médicaments ADC ont commencé à montrer une efficacité clinique sans précédent grâce, d’une part à une meilleure compréhension des propriétés qui rendent un ADC efficace, et d’autre part au développement de charges utiles et de cibles de nouvelle génération. Nous sommes enthousiasmés par le potentiel de la cible d’anticorps de Pheon, première de sa catégorie, couplée à sa nouvelle technologie de charge utile, pour apporter une contribution significative au domaine des ADC et aux patients atteints de cancer. Pheon a attiré un solide groupe d’investisseurs comme Brandon Capital, Forbion et Atlas, ainsi qu’une équipe de direction qui a fait ses preuves et qui se concentre sur l’introduction rapide de son premier ADC en clinique. Nous sommes impatients d’étendre les bénéfices de ces traitements de pointe à davantage de patients grâce à l’innovation en matière de cibles et de charges utiles chez Pheon. »

Le conseil d’administration de la société comprend Michael Gladstone, associé chez Atlas Venture ; Jonathan Tobin, président, associé chez Brandon Capital ; Rogier Rooswinkel, associé général chez Forbion ; Shaun Kirkpatrick, président Biotechnologies chez Research Corporation Technologies (RCT) ; et Bertrand Damour, PDG de Pheon Therapeutics.

Source : Pheon Therapeutics








MyPharma Editions

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Publié le 1 décembre 2022
La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Basé sur la technologie BEPO® de MedinCell, mdc-WWM pourrait être le premier produit contraceptif à combiner les caractéristiques essentielles ce qui en ferait le meilleur de sa catégorie au niveau mondial : progestatif, 6 mois d’action, injection sous-cutanée, dépôt entièrement biorésorbable, accessibilité du traitement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents