Edition du 06-12-2022

Pherecydes Pharma : autorisation de l’ANSM pour son programme PhagoDAIR

Publié le mercredi 22 décembre 2021

Pherecydes Pharma : autorisation de l’ANSM pour son programme PhagoDAIRPherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé avoir obtenu l’autorisation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de réaliser une étude clinique de phase I/II, PhagoDAIR, dans le traitement des infections ostéoarticulaires sur prothèses causées par le Staphylococcus aureus (Staphylocoque doré).

Le Staphylococcus aureus (S.-aureus) a été reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme un agent pathogène à priorité élevée pour la recherche-développement de nouveaux traitements1, étant donné que plus de 25% des souches de S. aureus sont résistantes aux antibiotiques. Dans les infections ostéoarticulaires sur prothèses, indication ciblée par l’étude PhagoDAIR, 30% à 50% des cas sont dus au S.-aureus2 résistant.

PhagoDAIR est la première étude de phagothérapie au monde menée dans cette indication. Elle sera conduite en France et en Espagne sur 60 patients atteints d’une infection de l’articulation du genou ou de la hanche due au S.-aureus, répartis entre le groupe de traitement par phagothérapie et le groupe contrôle qui recevra du placebo, en sus du traitement de référence. Les patients traités par phagothérapie recevront les phages anti-Staphylococcus aureus actifs sur leur souche, sélectionnés grâce au phagogramme de Pherecydes Pharma. Le traitement de référence consistera en la procédure chirurgicale appelée DAIR (Debridement, Antibiotics, Implant Retention3) associée à une antibiothérapie suppressive.

Les objectifs de l’étude seront d’évaluer l’efficacité et la tolérance des phages en association à la procédure DAIR, intervention chirurgicale au cours de laquelle sont appliqués les phages. Cette évaluation sera faite 12 semaines après la procédure chirurgicale DAIR et le suivi des patients sera poursuivi pendant 2 ans.

Pherecydes Pharma prévoit d’initier le recrutement des patients au printemps 2022, après l’approbation du Comité de Protection des Personnes qui se réunira en janvier 2022. Les résultats sont attendus à l’été 2023 et le suivi se poursuivra jusqu’au cours du 1er semestre 2025. En fonction des résultats préliminaires de la phase I/II, Pherecydes Pharma mènera une étude de phase III sur la même indication qui pourrait démarrer fin 2023.

Guy-Charles Fanneau de La Horie, Président du Directoire de Pherecydes Pharma, déclare : « L’approbation par l’ANSM du protocole de l’étude clinique PhagoDAIR est une excellente nouvelle pour notre société, mais également pour un grand nombre de patients souffrant d’infections ostéoarticulaires sur prothèses dues au Staphylococcus aureus. En effet, il s’agit de la première étude dans cette indication avec le recours à la phagothérapie et nous sommes impatiens d’évaluer nos phages champions, spécifiquement sélectionnés pour leur activité sur cette bactérie particulièrement difficile à traiter. Cette étude constitue l’un des piliers de notre stratégie de développement présentée au moment de notre introduction en bourse, début 2021, et son lancement prochainement nous rapproche encore plus de notre ambition de devenir un des leaders mondiaux de la phagothérapie. »

____________________

1 https://www.who.int/fr/news/item/27-02-2017-who-publishes-list-of-bacteria-for-which-new-antibiotics-are-urgently-needed
2 Wouthuyzen-Bakker et al (2019)
3 Débridement, Antibiotiques et Maintien de la Prothèse

Source et visuel :  Pherecydes Pharma








MyPharma Editions

GSK France : le Comité de Direction se renouvelle avec 3 nominations depuis la rentrée de septembre

Publié le 5 décembre 2022
GSK France : le Comité de Direction se renouvelle avec 3 nominations depuis la rentrée de septembre

Avec l’intégration de 3 nouveaux membres depuis le mois de septembre – Rachida Saraka, Sara Leclerc et Jean-Marie Cotro – le Comité de Direction de GSK France compte aujourd’hui 14 membres, dont 8 femmes et 6 hommes.

Biogen : l’EMA va examiner la demande d’AMM de tofersen dans le traitement d’une forme génétique rare de SLA 

Publié le 5 décembre 2022
Biogen : l’EMA va examiner la demande d’AMM de tofersen dans le traitement d’une forme génétique rare de SLA 

Biogen annonce que l’Agence européenne du médicament (EMA) a accepté d’examiner la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) de tofersen, candidat médicament pour le traitement chez l’adulte de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) liée au gène SOD1 (superoxide dismutase 1). La SLA- SOD1 est une maladie progressive dont l’issue toujours mortelle touche moins d’un millier de personnes en Europe.2 Il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement pour les personnes atteintes de SLA-SOD1.3

Chikungunya : Valneva annonce des données positives à 12 mois sur la persistance des anticorps avec son candidat vaccin à injection unique

Publié le 5 décembre 2022

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui des données positives sur la persistance des anticorps douze mois après la vaccination avec une seule dose de son candidat vaccin contre le chikungunya, VLA1553.

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents