Edition du 26-01-2021

Accueil » Industrie » Produits » Recherche

Pierre Fabre: résultats positifs de Phase III avec le levomilnacipran dans les troubles dépressifs majeurs

Publié le lundi 18 juillet 2011

Pierre Fabre Médicament et Forest Laboratories ont annoncé aujourd’hui les résultats préliminaires d’une étude de Phase III du levomilnacipran (issu de la recherche Pierre Fabre et licencié à Forest pour les Etats-Unis et le Canada fin 2008, Pierre Fabre devant en assurer la production mondiale) utilisé pour le traitement des adultes atteints de trouble dépressif majeur. Les résultats de l’analyse du critère principal d’efficacité défini selon les standards de l’échelle Montgomery-Asberg (Montgomery-Asberg Depression Rating Scale – Clinician Rated, MADRS-CR) ont montré après 8 semaines de traitement une amélioration significative des symptômes des patients traités par le levomilnacipran par rapport au groupe placebo quelle que soit la dose testée.
Cette amélioration significative a également été démontrée sur le critère secondaire selon les standards de l’échelle Sheehan Disability Scale (SDS) chez les patients traités par le levomilnacipran. Des analyses plus approfondies des données sont en cours.

« Les patients déprimés ont souvent du mal à trouver le bon antidépresseur et le besoin de nouveaux médicaments est important. Ces résultats de Phase III positifs sont très encourageants et confortent les efforts continus de recherche menés sur le levomilnacipran chez les patients adultes atteints de trouble dépressif majeur », a expliqué le Dr. Marco Taglietti, Senior Vice-président Recherche & Développement et Président du Forest Research Institute.

« Nous nous réjouissons de ces résultats et sommes résolument engagés dans la recherche clinique portant sur cet axe thérapeutique majeur et plus particulièrement d’un traitement efficace et bien toléré des troubles dépressifs majeurs » a déclaré Frédéric Duchesne, Directeur Général Médicament et Santé du Groupe Pierre Fabre.

Cette étude fait partie du programme de développement en cours du levomilnacipran dans le traitement du trouble dépressif majeur. Ce programme comprenait par ailleurs une étude de Phase 3 à posologie flexible dont les résultats ont été rapportés en janvier 2011. Les résultats de deux autres études de Phase III contrôlées contre placebo sont attendus respectivement à la fin de cette année et au printemps 2012.

A propos de cette étude de Phase III
Il s’agit d’une étude randomisée, en double aveugle contre placebo et à dose fixe, réalisée dans le but d’évaluer l’efficacité, la sécurité et la tolérance du levomilnacipran chez les patients présentant un trouble dépressif majeur. A la suite d’une période de sélection d’une semaine sous placebo en simple aveugle, 724 hommes et femmes âgés de 18 à 65 ans présentant les critères répondant au diagnostic de MDD*, ont été randomisés pour recevoir soit du levomilnacipran à 40, ou 80 ou 120 mg une fois par jour, soit du placebo pendant 8 semaines. Après cette période de traitement, les doses ont été progressivement réduites en double aveugle sur une durée de 2 semaines.

L’analyse préliminaire des résultats a été effectuée selon la méthode d’analyse MMRM (Mixed-Effect Model Repeated Measure). La différence moyenne du changement du score total de la MADRS-CR, entre la fin de la semaine 8 et la baseline, comparé au placebo, est de : -3.2 (p=0.019), -4.0 (p=0.004) et -4.9 (p<0.001) dans les groupes 40, 80, 120 mg, respectivement.

D’une façon générale, le levomilnacipran fut bien toléré au cours de l’étude. Les effets secondaires les plus couramment observés dans le groupe levomilnacipran (incidence ≥5% et deux fois plus élevée par rapport au placebo) ont été : nausées, constipation, augmentation du rythme cardiaque et hyperhidrose.

* définis dans le Manuel de Statistique et de Diagnostic des Troubles Mentaux, Quatrième Edition, Révision (DSM-IV-TR) et atteignant un score minimal de 30 sur l’échelle MADRS-CR

A propos du Levomilnacipran
Le levomilnacipran (1S, 2R-milnacipran), un énantiomère de milnacipran racémique, est protégé par un brevet de méthode d’utilisation qui expire en juin 2023. Le levomilnacipran est un inhibiteur puissant et sélectif de la recapture de la norépinéphrine et de la sérotonine, deux neurotransmetteurs connus pour jouer un rôle clé dans la régulation de l’humeur. La forme pharmaceutique du levomilnacipran est une formulation à libération prolongée, administrée une fois par jour.

Source :  Pierre Fabre Médicament








MyPharma Editions

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Publié le 26 janvier 2021
Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Le 26 janvier 2021, Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France, devient la nouvelle Présidente de l’Agipharm (Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche) pour un mandat d’un an. Elle succède ainsi à Pierre-Claude Fumoleau, ex-Président France d’AbbVie.

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021
Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d'Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents