Edition du 28-09-2021

PLFSS 2011 : les grandes lignes du projet dévoilées aujourd’hui

Publié le mardi 28 septembre 2010

Selon Les Echos, la prévision de déficit du régime général de la Sécurité sociale pour 2011, qui sera rendue publique ce mardi par le gouvernement, avoisinera les 23 milliards. Concernant les mesures, le gouvernement renoncerait à augmenter de 0,5 point le ticket modérateur restant à la charge des patients pour les soins médicaux, mais devrait confirmer la baisse du taux de remboursement de 35 % à 30 % de certains médicaments.

Les grandes lignes du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2011 ne seront présentées qu’en fin d’après-midi après que la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) aura fourni ses nouvelles prévisions pour toutes les branches (vieillesse, maladie, accidents du travail, famille) du régime général (salariés du privé). Le quotidien Les Echos a fait état d’un plan d’économies de 2,5 milliards dans les tuyaux pour l’assurance maladie, ni confirmé ni démenti. L’idée d’augmenter légèrement le ticket modérateur restant à la charge de l’assuré pour les consultations de médecins, les analyses médicales ou les séances de kiné, aurait finalement été abandonnée. Cette hypothèse avait suscité une levée de boucliers de la part des associations de patients et des mutuelles, qui prennent en charge la partie non remboursée. Les assurés ne seront pas épargnés pour autant, car deux autres mesures devraient être confirmées. La première va faire passer de 35 % à 30 % le taux de remboursement par la Sécurité sociale des médicaments à vignette bleue, ceux dont le service médical est considéré comme « modéré ». Des produits comme le Spasfon®, un antispasmodique, ou le Smecta®, un pansement gastrique, sont concernés. L’économie attendue est faible -un peu moins de 100 millions d’euros -car ces médicaments ne représentent que 7 % des remboursements.
La deuxième mise à contribution des patients concerne l’hôpital. Aujourd’hui, un ticket modérateur de 20 % est payé par l’assuré sur les actes jusqu’à 91 euros. Au-delà, il s’acquitte d’un forfait de 18 euros. Ce seuil devrait être relevé de 91 euros à 120 euros. Moins sensibles, les autres mesures de réduction des dépenses devraient être confirmées : baisse de prix des médicaments, coup de rabot sur les tarifs des biologistes et des radiologues, etc.
Associations de patients et syndicats de salariés ont déjà protesté. De leur côté, les mutuelles santé ont déjà prévenu que de telles mesures conduiraient à une hausse de leurs tarifs.

Source : http://www.lesechos.fr et AFP








MyPharma Editions

Bone Therapeutics signe un partenariat de recherche avec Implant Therapeutics

Publié le 28 septembre 2021
Bone Therapeutics signe un partenariat de recherche avec Implant Therapeutics

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Implant Therapeutics, le spécialiste de la production de cellules dérivées de CSPi hypoimmunogènes et sures pour l’être humain, ont annoncé la signature d’un accord d’évaluation de recherche.

Cancer : Aglaia Therapeutics lève 4 millions d’euros en amorçage pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées

Publié le 28 septembre 2021
Cancer : Aglaia Therapeutics lève  4 millions d’euros en amorçage pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées

Aglaia Therapeutics, une startup de biotechnologie qui développe de nouveaux médicaments pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées contre le cancer, a annoncé avoir bouclé un tour de financement en amorçage de 4 millions d’euros. Advent France Biotechnology (AFB) a mené ce tour, avec la participation de Crédit Mutuel Innovation et Pierre Fabre.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent de nouveaux résultats positifs de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Publié le 28 septembre 2021
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent de nouveaux résultats positifs de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, et Pfizer, ont annoncé aujourd’hui de nouveaux résultats positifs de Phase 2, y compris des données après une dose de rappel, pour leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Santé numérique : Biocorp et Novo Nordisk signent un partenariat mondial dans le domaine du diabète

Publié le 27 septembre 2021
Santé numérique : Biocorp et Novo Nordisk signent un partenariat mondial dans le domaine du diabète

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables et Novo Nordisk, leader mondial dans le traitement du diabète, ont annoncé un accord pour le développement et la fourniture d’une version de Mallya pour le stylo FlexTouch utilisé par les patients diabétiques.

COVID-19 : Néovacs réalise sa 1ère prise de participation dans une société dédiée au dépistage

Publié le 27 septembre 2021
COVID-19 : Néovacs réalise sa 1ère prise de participation dans une société dédiée au dépistage

Néovacs a annoncé un premier investissement stratégique de son fonds d’amorçage pour accompagner l’émergence de solutions de prévention et de lutte contre la Covid-19 et plus généralement contre les pandémies. Dans ce cadre, la société annonce un investissement de 5 M$ (4,2 M€) dans Bio Detection K9, société canadienne spécialisée dans la détection canine de bactéries et de virus et notamment du covid-19.

Diabète de type 2 : T.H.A.C annonce l’acquisition d’un brevet international couvrant son candidat médicament ALF-5755

Publié le 27 septembre 2021
Diabète de type 2 : T.H.A.C annonce l'acquisition d'un brevet international couvrant son candidat médicament ALF-5755

T.H.A.C (The Healthy Aging Company), une société biopharmaceutique qui développe une nouvelle classe de médicaments pour le traitement précoce du diabète de type 2, a annoncé l’acquisition d’un brevet déposé par l’INSERM, l’AP-HP, l’INRA et l’Université Paris-Sud. Ce brevet protège le candidat médicament de THAC et son utilisation relative aux bactéries sensibles à l’oxygène, notamment celles du microbiote intestinal.

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents