Edition du 25-01-2022

Plus de 4 millions de français sont asthmatiques

Publié le mardi 20 janvier 2009

Plus de 4 millions de français sont asthmatiques Selon une enquête de l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes) menée en 2006 sur la prévalence et contrôle des symptômes de l’asthme, la France compterait 4,15 millions de personnes asthmatiques. Soit 6,7% de la population.

En 2006, 6,26 millions de personnes en France métropolitaine déclarent avoir souffert d’asthme à un moment quelconque de leur vie et, parmi elles, 4,15 millions continuent à en souffrir, soit 6,7 % de la population. Les hommes sont globalement autant concernés que les femmes. Néanmoins, chez les moins de 15 ans, l’asthme prédomine chez les garçons avec près de 10 % d’asthmatiques chez les 5-10 ans, alors que les filles du même âge ne sont que 6 % à être concernées. Au-delà de cet âge, les femmes déclarent plus fréquemment de l’asthme que les hommes. La prévalence diminue jusqu’à 50 ans pour s’élever de nouveau à 7,8 % chez les 65 ans ou plus.

Un traitement « souvent insuffisant »
Moins d’un asthmatique sur deux a recours à un traitement de fond lequel permet de réduire et maîtriser l’intensité des symptômes liés à l’hyperréactivité bronchique de cette maladie chronique. Chez six asthmatiques sur dix, le niveau de contrôle des symptômes est insuffisant : partiellement dans 46 % des cas et totalement dans 15 %. Parmi ces derniers, un quart ne prend pas de traitement de fond. « Toutes choses égales par ailleurs, être obèse, fumer, vivre dans un ménage à faibles revenus ou de structure monoparentale augmente le risque d’avoir un asthme totalement non contrôlé », précisent les auteurs

Des leviers pour une meilleure prise en charge
En termes de santé publique, depuis l’an 2000, les auteurs constatent une baisse de la mortalité et des hospitalisations pour asthme, mais selon eux les résultats « soulignent l’ampleur des progrès encore à réaliser pour une meilleure prise en charge de jouant sur plusieurs leviers ». Du point de vue médical, il s’agirait de « mieux adapter les paliers de traitement à l’intensité des symptômes du patient, en s’assurant de l’observance du traitement actuel et d’une bonne technique d’utilisation des traitements inhalés ». Une prise en charge globale du malade est nécessaire, traitant à la fois les comorbidités et intégrant les éléments de l’environnement socio-économique et familial qui représentent des facteurs de risque individuels de la maladie et du mauvais contrôle. Ceci peut être réalisé par des actions préventives et par le biais d’une éducation thérapeutique facilitée par une meilleure prise en charge de l’Assurance maladie.

Enfin, les auteurs de l’enquête prônent une amélioration de l’accès à des soins de qualité « notamment pour les asthmatiques de catégories sociales moins favorisées, dans la mesure où elles sont souvent associées à un asthme insuffisamment contrôlé. Ces mesures permettraient de réduire les hospitalisations pour exacerbations de l’asthme et la mortalité, ce qui contribuerait à réduire encore le coût global de cette maladie chronique pour le système de santé ».

Pour plus d’informations, consultez la publication de l’IRDES  sur l’asthme








MyPharma Editions

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Publié le 25 janvier 2022
Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Rafal Kaminski vient d’être nommé Directeur scientifique et R&D d’Angelini Pharma, société pharmaceutique internationale appartenant au groupe privé italien Angelini Industries. Fort d’une solide expérience à l’international en matière d’innovation et de R&D, Rafal Kaminski prendra ses fonctions en janvier 2022.

Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Publié le 25 janvier 2022
Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro-Intestinaux de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents