Edition du 16-01-2019

Polyarthrite rhumatoïde: AB Science recrute le premier patient dans l’étude de phase 2B/3 du masitinib

Publié le jeudi 4 août 2011

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé aujourd’hui le recrutement du premier patient dans l’étude de phase 2B/3 du masitinib dans la polyarthrite rhumatoïde.

Cette étude internationale, multicentrique, en double aveugle, contrôlée par placebo avec trois groupes parallèles, est une étude de phase 2B/3 pour comparer l’efficacité et la tolérance du Masitinib à 3 ou 6 mg/kg/jour au méthotrexate dans le traitement de patients atteints de polyarthrite rhumatoïde active après échec i) d’un traitement par méthotrexate, ou ii) d’un traitement de référence (DMARD) incluant au moins un agent biologique si le patient a déjà été en échec au méthotrexate ou iii). d’un traitement par méthotrexate en association avec un traitement de référence (DMARD) incluant les agents biologiques. Cette étude recrutera environ 450 patients dans 90 centres à travers le monde. Le critère principal d’évaluation sera la proportion de patients obtenant une amélioration de plus de 50% des symptômes de la maladie (l’ACR50) après 24 semaines de traitement.

Le Professeur Jacques Tebib (Hôpital Lyon sud, France), investigateur principal de cette étude a déclaré : « Le masitinib est un inhibiteur sélectif de c-kit et lyn deux kinases majeures de l’activation du mastocyte qui est une des cellules de l’immunité impliquée dans la réponse immunitaire ainsi que dans l’inflammation associée à cette pathologie et les symptômes qui en découlent. Il n’est pas exclu que le masitinib agisse également au niveau du processus d’activation de certaines cellules de l’immunité par exemple les cellules dendritiques (qui expriment c-kit). Le masitinib représente donc un produit oral différent des produits actuellement sur le marché dans cette indication, avec un mécanisme d’action unique et complémentaire des autres produits en bloquant le mastocyte. Le masitinib se différencie également par le fait qu’il peut être donné seul sans methotrexate limitant la toxicité à long terme associée à ce produit. Dans un modèle expérimental de polyarthrite rhumatoïde (souris transgénique K/Bx TCR), le masitinib a démontré une capacité à prévenir le développement de la pathologie. Deux études de Phase 2 ont été réalisées sur près de soixante-dix patients au total, patients qui étaient soit résistants au methotrexate, soit résistants aux anti-TNF alpha, soit aux deux. La première étude testait le masitinib administré seul, la deuxième le masitinib administré en association avec le methotrexate. Les deux études ont montré des résultats similaires et positifs. Dans les deux cas, la variable clé qui est la réduction de plus de 50% des symptômes (ou ACR50) a été atteinte chez environ 30% des patients en résistance au methotrexate et également de l’ordre de 30% pour les patients en résistance aux anti-TNF alpha. Ces résultats en Phase 2 du masitinib sont similaires aux résultats de l’anti CD20 lors des Phases cliniques 3 qui ont servi de base à son enregistrement dans cette indication. »

Le professeur Olivier Hermine, Président du comité scientifique d’AB Science commente : « Le masitinib se distingue des autres traitements utilisés ou en cours de développement dans la polyarthrite rhumatoïde. Son utilisation par voie orale le différencie des traitements biologiques utilisés. Le masitinib en bloquant l’activation du mastocyte permet non seulement de diminuer la production de TNF mais aussi le recrutement des autres cellules de l’inflammation ce qui explique son efficacité chez les patients résistants aux anti-TNF et le différencie des actuels inhibiteurs de Syk. Enfin, parmi les inhibiteurs de tyrosine kinase son caractère sélectif sur les mastocytes en fait un produit peu ou pas immunosuppresseur à la différence des inhibiteurs de JAK.».

Cette phase 3 est entièrement financée.

Source : AB Science








MyPharma Editions

OSE Immunotherapeutics : 1er accord de délivrance d’un brevet sur Tedopi® pour le traitement des métastases cérébrales

Publié le 16 janvier 2019
OSE Immunotherapeutics : 1er accord de délivrance d’un brevet sur Tedopi® pour le traitement des métastases cérébrales

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’Office Japonais des Brevets (JPO) a octroyé l’accord de délivrance d’une nouvelle famille de brevets portant sur Tedopi®, une combinaison de néoépitopes, pour son utilisation dans le traitement des métastases cérébrales provenant de cancers, dont le cancer du poumon non à petites cellules, chez les patients HLA-A2 positifs.

Theradiag obtient le marquage CE pour le kit de monitoring de Cosentyx®

Publié le 16 janvier 2019
Theradiag obtient le marquage CE pour le kit de monitoring de Cosentyx®

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a annoncé avoir obtenu le marquage CE pour le kit de monitoring de Cosentyx® (secukinumab), le 12ème test de monitoring des biothérapies de sa gamme LISA TRACKER®, utilisé dans le traitement du psoriasis, du rhumatisme psoriasique et de la spondylarthrite ankylosante.

Valneva signe un contrat de $59 millions avec le gouvernement américain pour la fourniture de son vaccin IXIARO®

Publié le 16 janvier 2019
Valneva signe un contrat de $59 millions avec le gouvernement américain pour la fourniture de son vaccin IXIARO®

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé la signature d’un contrat de $59 millions avec le Département de la Défense américain pour la fourniture de son vaccin contre l’encéphalite japonaise IXIARO®.

AstraZeneca France : Carole Manducher nommée au poste de Directeur de la Communication

Publié le 16 janvier 2019
AstraZeneca France : Carole Manducher nommée au poste de Directeur de la Communication

AstraZeneca France a annoncé la nomination de Carole Manducher, au poste de Directeur de la Communication, à compter du 7 janvier 2019. Elle aura pour mission de structurer la communication interne, externe et institutionnelle de l’entreprise pour les années à venir.

Minoryx Therapeutics développe ses activités en Belgique

Publié le 15 janvier 2019
Minoryx Therapeutics développe ses activités en Belgique

Minoryx Therapeutics, une société spécialisée dans le développement de nouveaux médicaments contre des maladies orphelines, a annoncé la création d’une filiale en Belgique. Cette nouvelle implantation, située dans le Biopark Charleroi Brussels South, sera opérationnelle dans le courant du mois.

Pharnext : Susanne Dorn nommée Directrice des Affaires Réglementaires et Serge Fitoussi nommé Directeur Médical

Publié le 15 janvier 2019
Pharnext : Susanne Dorn nommée Directrice des Affaires Réglementaires et Serge Fitoussi nommé Directeur Médical

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé les nominations de Susanne Dorn en tant que Directrice des Affaires Réglementaires et du Dr Serge Fitoussi en tant que Directeur Médical.

Biomunex et Sanofi signent un accord de licence pour le développement d’anticorps bi- et multi-spécifiques

Publié le 15 janvier 2019
Biomunex et Sanofi signent un accord de licence pour le développement d’anticorps bi- et multi-spécifiques

Biomunex Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique qui développe une immunothérapie de pointe grâce à la découverte et au développement d’anticorps bi- et multi-spécifiques, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de licence avec Sanofi.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions