Edition du 06-07-2022

Poxel : recrutement finalisé des patients dans l’étude de Phase II du PXL065 dans le traitement de la NASH

Publié le mardi 21 septembre 2021

Poxel : recrutement finalisé des patients atteints de NASH non cirrhotique confirmée par biopsie dans l'étude de Phase II du PXL065Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre les maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies rares, a annoncé la finalisation du recrutement de DESTINY-1 (étude d’efficacité et de sécurité de la pioglitazone R (PXL065) stabilisée par substitution au deutérium dans le traitement de la NASH), un essai de Phase II évaluant différentes doses du PXL065 pour le traitement de la NASH.

Le PXL065 est un nouveau stéréoisomère R de la pioglitazone stabilisé par substitution au deutérium, molécule innovante brevetée. L’étude DESTINY-1 de Phase II de détermination de dose, randomisée, en double aveugle, avec contrôle placebo et en groupes parallèles, d’une durée de 36 semaines, évaluera, dans plusieurs sites cliniques aux États-Unis, l’efficacité et la sécurité du PXL065 chez 123 patients atteints de NASH non cirrhotique confirmée par biopsie. Le critère d’évaluation principal sera l’évolution relative du pourcentage de masse grasse dans le foie, évaluée par résonance magnétique (FGDP-IRM) permettant de mesurer la fraction de graisse en densité de proton. L’étude évaluera également les effets du PXL065 sur l’histologie hépatique, ainsi que sur d’autres biomarqueurs métaboliques et non métaboliques. Les résultats de l’étude de Phase II sont attendus au troisième trimestre 2022.

« La pioglitazone – et d’autres médicaments à base de thiazolidinedione – ciblent à la fois des mécanismes génomiques (PPARγ) et non génomiques. Il a été démontré que le PXL065, stéréoisomère R de la pioglitazone stabilisé par substitution au deutérium, reproduit de manière sélective les effets non génomiques de la pioglitazone, et peut ainsi améliorer certains paramètres clés de la NASH, tels que la stéatose, l’inflammation et la fibrose. Ce profil préclinique pourrait donc avoir la même efficacité sur la NASH que la pioglitazone, mais avec moins d’effets secondaires indésirables liés aux récepteurs PPARγ, tels que la prise de poids et la rétention hydrique », a déclaré David E. Moller, Docteur en Médecine, Vice-Président Exécutif et Directeur Scientifique de Poxel.

« Notre programme de développement de Phase I a confirmé que le PXL065 était bien toléré, sans aucun événement indésirable signalé et que le stéréoisomère R (faiblement PPARγ) souhaité était bien présent de façon majoritaire et stable quelle que soit la dose. En utilisant la voie réglementaire 505(b)(2) et avec la contribution de plusieurs experts reconnus dans la NASH, l’étude DESTINY-1 a été conçue avec une approche simplifiée pour confirmer que l’efficacité du PXL065 dans la NASH est similaire à celle de la pioglitazone. Les résultats de cet essai devraient nous permettre de définir la dose (ou potentiellement les deux doses) pour l’étude pivot confirmatoire », a déclaré Pascale Fouqueray, Docteur en Médecine, PhD, Vice-Présidente Exécutive, Développement Clinique et Affaires Règlementaires.

« La pioglitazone a de solides antécédents d’efficacité dans la NASH, avec plus de 5 essais démontrant des avantages substantiels sur l’histologie hépatique, qui correspondent ou dépassent la plupart des résultats d’efficacité contemporains obtenus avec d’autres molécules orales. Ainsi, vérifier cette hypothèse à travers l’étude DESTINY-1 est un objectif logique. En tant qu’investigateur principal de cet important essai, je suis très heureux de voir que tout se déroule conformément à l’objectif d’obtenir les résultats l’année prochaine » a ajouté Stephen Harrison, MD, Président du Summit Clinical Research.

Plan de l’étude DESTINY-1 du PXL065

L’étude de Phase II de 36 semaines, chez 123 patients atteints de NASH non cirrhotique, confirmée par biopsie, évaluera trois doses du PXL065 (7,5, 15 et 22,5 mg) versus placebo. Le critère d’évaluation principal de l’étude sera l’évolution de la masse grasse dans le foie, évaluée par résonnance magnétique (FGDP-IRM), à 36 semaines. L’étude s’intéressera également aux effets du PXL065 sur l’histologie hépatique, ainsi que sur d’autres biomarqueurs métaboliques et non métaboliques. L’objectif principal de la Phase II sera d’identifier la ou les doses optimales à évaluer dans un essai d’enregistrement de Phase III.

__________________

1 Cusi, et al., Ann Intern Med. 2016, 165(5), 305-315).
2 J Hepatol. 2016, 64(6),1388-402 ; Hepatology 2018, 67, 328-357.
3 Jacques et al. Deuterium‐Stabilized (R)‐Pioglitazone (PXL065) is responsible for pioglitazone efficacy in NASH yet exhibits little to no PPARγ activity
Hepatol Comm 2021; 5:1412-25.

Source et visuel :  Poxel








MyPharma Editions

Thierry Hulot élu Président du Leem

Publié le 6 juillet 2022
Thierry Hulot élu Président du Leem

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a élu, mardi 5 juillet 2022, Thierry Hulot (Président Directeur Général de Merck en France) à la présidence du Leem, pour un mandat de deux ans.

Urovant Sciences et Pierre Fabre : contrat de licence exclusif dans le traitement de l’hyperactivité vésicale

Publié le 6 juillet 2022
Urovant Sciences et Pierre Fabre : contrat de licence exclusif dans le traitement de l'hyperactivité vésicale

Urovant Sciences, une filiale en propriété exclusive de Sumitovant Biopharma, et Pierre Fabre Médicament ont annoncé la conclusion d’un contrat de licence exclusif permettant à Pierre Fabre d’enregistrer et de commercialiser le vibégron pour le traitement de l’hyperactivité vésicale dans l’Espace économique européen, au Royaume-Uni et en Suisse, et dans certains territoires optionnels, qui comprennent notamment les pays francophones d’Afrique subsaharienne, la Turquie et certains pays d’Europe de l’Est.

Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Publié le 5 juillet 2022
Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Les laboratoires Mayoly Spindler viennent d’annoncer la signature du contrat d’acquisition du groupe Pharm Nature, entreprise bretonne spécialisée dans la conception et la commercialisation de compléments alimentaires haut de gamme à base de plantes et d’ingrédients naturels. À travers cette opération, Mayoly Spindler poursuit son développement dans le secteur des compléments alimentaires avec l’ambition de devenir un des leaders du marché européen.

Juvisé Pharmaceuticals réalise avec succès un refinancement de 400M€ suite à l’acquisition des droits mondiaux de Pylera®

Publié le 5 juillet 2022

Le laboratoire pharmaceutique français, Juvisé Pharmaceuticals, est récemment parvenu à un accord avec AbbVie pour l’acquisition des droits commerciaux mondiaux de Pylera®, une trithérapie indiquée dans l’éradication d’Helicobacter pylori, responsable d’infections gastro-intestinales. Les détails de cette transaction restent non divulgués.

Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 5 juillet 2022
Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui la publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans le traitement de l’adrénoleucodystrophie (ALD) liée au chromosome X.

Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

Publié le 4 juillet 2022
Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

L’Institut Curie, premier centre français de lutte contre le cancer, associant un centre menant une recherche interdisciplinaire tant fondamentale qu’appliquée en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe, a annoné la signature d’un accord-cadre stratégique pour une durée de 5 ans avec Janssen-Cilag, une des sociétés pharmaceutiques du groupe Johnson & Johnson.

Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Publié le 4 juillet 2022
Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Sanofi Global Health a annoncé le lancement d’Impact®, une nouvelle marque de médicaments de référence produits par Sanofi qui seront distribués sans aucun profit aux populations à risque des pays les plus pauvres de la planète. La marque Impact® qui englobe, entre autres, l’insuline, le glibenclamide et l’oxaliplatine, permettra d’assurer la distribution de 30 médicaments de Sanofi dans 40 pays à faible revenu.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents