Poxel : les résultats de phase II du PXL065 dans la NASH présentés à la conférence AASLD The Liver Meeting® 2022

Poxel a annoncé que les résultats de son étude de phase II (DESTINY-1) du PXL065 pour le traitement de la NASH ont été présentés à l’occasion de la session « Late-breaking abstract » du Liver Meeting® 2022, organisé par l’American Association for the Study of Liver Diseases (AASLD), qui s’est tenue à Washington, aux États-Unis.

Lire la suite

Poxel : les résultats de phase II du PXL065 dans la NASH présentés à la conférence AASLD The Liver Meeting® 2022

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé qu’un « late-breaking abstract », décrivant les résultats de son étude de phase II (DESTINY-1) du PXL065 dans la NASH, a été sélectionné pour une présentation orale au Liver Meeting® 2022, organisé par l’American Association for the Study of Liver Diseases (AASLD)

Lire la suite

Poxel : des résultats histologiques positifs dans la NASH lors de l’étude de phase II du PXL065

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les troubles métaboliques rares, vient d’annoncer des résultats histologiques positifs de l’étude DESTINY-1 (étude d’efficacité et de sécurité de l’énantiomère R de la pioglitazone (PXL065) stabilisé par substitution au deutérium) dans la NASH.

Lire la suite

Inventiva : screening du 1er patient dans l’essai de Phase IIa LEGEND combinant lanifibranor et empagliflozine chez des patients atteints de la NASH et de DT2

Inventiva : screening du 1er patient dans l’essai de Phase IIa LEGEND combinant lanifibranor et empagliflozine chez des patients atteints de la NASH et de DT2Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de patients atteints de stéatohépatite non alcoolique (NASH), et d’autres maladies avec des besoins médicaux non satisfaits significatifs, a annoncé le screening aux Etats-Unis du premier patient dans son essai clinique de Phase IIa LEGEND combinant lanifibranor et empagliflozine chez des patients atteints de la NASH et de DT21.

Lire la suite