Edition du 09-12-2022

Promethera Biosciences et EMD Millipore vont développer un test préclinique de pharmaco-toxicologie

Publié le mardi 11 mars 2014

Promethera Biosciences, société belge qui développe des thérapies innovantes pour le traitement des maladies du foie, a annoncé lundi sa collaboration avec EMD Millipore, la division Sciences de la vie de Merck KGaA. Objectif du partenariat : le développement d’un test microfluidique amélioré, fonctionnant comme un foie artificiel et destiné à l’évaluation préclinique de la toxicité et du métabolisme de nouveaux candidats médicaments.

« La disponibilité de tels tests fiables est essentielle pour l’industrie pharmaceutique, avant de s’engager dans le développement clinique d’un nouveau médicament », souligne la société dans un communiqué. Grâce à la synergie de leurs compétences, les deux sociétés sont bien positionnées pour développer ce dispositif microfluidique innovant

Les équipes de Promethera Biosciences sont spécialisées dans l’isolement, la croissance et la caractérisation de cellules progénitrices du foie humain qui trouvent leur utilité, non seulement dans le domaine du développement de traitements innovants en médecine régénérative mais aussi dans le créneau porteur de la mise au point de tests de mesure de la toxicité potentielle de nouveaux médicaments, en lieu et place des essais pratiqués habituellement sur des modèles animaux.

L’entreprise internationale EMD Millipore a développé, outre des services de drug discovery, une grande expertise dans le domaine des sciences de la vie qu’elle soutient en offrant à ses acteurs biotechnologiques et pharmaceutiques une large gamme d’instruments d’analyse, de produits et de techniques de culture cellulaire, en particulier des systèmes de culture cellulaire microfluidique de pointe.

Plus particulièrement, ‘Pearl’, la technologie microfluidique d’EMD Millipore, a été conçue pour imiter le micro-environnement du foie. Lorsque les cellules hépatiques sont cultivées au format ‘Pearl’, elles développent les fonctions métaboliques clés du foie. Un des défis majeurs est précisément d’identifier la cellule hépatique garantissant une bonne stabilité de ces fonctions tout au long du test de toxicité ou de métabolisation de substances médicamenteuses.

Promethera Biosciences a identifié une nouvelle population de cellules progénitrices issues du foie adulte pouvant être maintenues intactes et fonctionnelles in vitro et ce, dans des conditions de culture cellulaire 2D et 3D (Technologie H2Screen et H3Screen ayant fait l’objet du dépôt d’une demande de brevet). Les caractéristiques spécifiques des cellules ainsi obtenues ont ouvert des perspectives de création de nouveaux modèles cellulaires particulièrement bien adaptés pour la réalisation de tests in vitro pharmaco-toxicologiques.

« Les avantages de cette nouvelle technologie sont nombreux. Elle permet de produire à l’échelle industrielle et de façon parfaitement reproductible (pas de variation d’un lot de production à l’autre) un grand nombre des cellules dont les capacités métaboliques sont, in fine et en tous points, semblables à des hépatocytes (cellules du foie) primaires. Leur activité reste stable pendant de longues périodes, ce qui en fait des candidats de choix dès lors que des mesures de toxicité ou de métabolisation de médicaments s’étalent souvent sur plusieurs semaines », explique la société.

Le projet vise donc à développer un nouveau produit combinant à la fois les atouts de la technologie ‘Pearl’ d’EMD Millipore et ceux de la technologie H2Screen/H3Screen de Promethera Biosciences. Ce projet a été sélectionné par le pôle de compétitivité de la Région wallonne, BioWin, et par le Massachusetts Life Sciences Center (MLSC). Il sera financé à hauteur de 900 000 euros par le MLSC International Collaborative Program (ICIP) et par la Région wallonne, pour les deux partenaires.

Source : Promethera Biosciences








MyPharma Editions

Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

Publié le 9 décembre 2022
Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

La filière de bioproduction française, regroupée au sein du Campus Biotech Digital, consortium industriel de premier plan mené par bioMérieux, Sanofi et Servier, noue un partenariat avec Oteci (Organisation de la Transmission d’Expériences et de Compétences Intergénérationnelle), association d’experts seniors bénévoles. Ces derniers sont ainsi mobilisés afin de construire les modules de formation 100% digitaux de la plateforme immerscio.bio répondant aux critères de qualité et de conformité requis par l’industrie des biotechnologies.

PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l’ESMO-IO 2022

Publié le 9 décembre 2022
PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l'ESMO-IO 2022

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses, puissantes et facilement industrialisables, a annoncé les premiers résultats immunologiques de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 (NCT03970746) avec PDC*lung01, son candidat vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC).

Création d’une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Publié le 8 décembre 2022
Création d'une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Le projet « Maladies Infectieuses Émergentes 1H-EID », porté par Université Paris Cité, avec l’Institut Pasteur, l’École nationale vétérinaire d’Alfort, et Sorbonne Université, est lauréat de la deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et Métiers d’Avenir » (AMI-CMA). Ce soutien de près de 5,9 M € pour 5 ans permettra de créer une Graduate School (École Universitaire de Recherche, EUR) offrant une formation multidisciplinaire d’excellence, basée sur la recherche, dans le domaine des maladies infectieuses émergentes.

Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Publié le 8 décembre 2022
Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) appliqués à l’immuno-oncologie, a annoncé aujourd’hui la nomination des Prof Antoine Italiano et Prof John Stagg à son comité scientifique.

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents