Edition du 20-09-2018

Immuno-oncologie : Domain Therapeutics et Merck signent un accord de licence et collaboration

Publié le lundi 23 janvier 2017

Immuno-oncologie : Domain Therapeutics et Merck signent un accord de licence et collaborationDomain Therapeutics, la société de biotechnologie basée à Strasbourg, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de licence et collaboration avec le groupe pharmaceutique allemand Merck pour le développement de traitements ciblant les récepteurs à l’adénosine et conçus spécifiquement pour l’oncologie et l’immuno-oncologie.

L’accord prévoit une collaboration étroite entre Merck et Domain Therapeutics pour développer et tester de nouveaux agents ciblant des récepteurs clés à l’adénosine. Merck apporte son soutien aux activités de recherche et obtient les droits mondiaux pour l’exploitation de la nouvelle génération d’inhibiteurs de récepteurs à l’adénosine de Domain Therapeutics. Selon les termes de l’accord, Domain pourra recevoir plus de 240 millions d’euros en paiements d’étapes, ainsi qu’une redevance sur les ventes des futurs produits.

« Merck développe un important portefeuille de produits en immuno-oncologie, c’est donc le partenaire idéal pour nos programmes adénosine », souligne Pascal Neuville, directeur général de Domain Therapeutics. « Merck est un acteur de premier plan qui travaille sur l’un des principaux inhibiteurs de points de contrôle immunitaires. Nous sommes donc certains qu’avec Merck nos programmes vont progresser rapidement. »

L’adénosine a été identifiée comme un composant clé dans les mécanismes de résistance de nombreuses tumeurs traitées par des inhibiteurs de points de contrôle immunitaires. Alors qu’il a été montré que l’inhibition de certains récepteurs à l’adénosine augmentait la réponse aux inhibiteurs de points de contrôle immunitaires, il a également été publié que le blocage d’autres récepteurs à l’adénosine entraînait un ralentissement de la progression tumorale.

« Cette nouvelle génération d’antagonistes des récepteurs à l’adénosine est un apport important à notre pipeline en immuno-oncologie », ajoute Laszlo Radvanyi, Vice-Président sénior, responsable de la recherche en immuno-oncologie de la business biopharma de Merck. « Nous prévoyons d’explorer les effets des antagonistes des récepteurs à l’adénosine et de développer de nouveaux composés qui pourront être utilisés en combinaison dans l’immunothérapie du cancer. »

Source : Domain Therapeutics








MyPharma Editions

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Cellectis : le Dr. Stephan A. Grupp, pionnier des CAR-T, rejoint le conseil scientifique

Publié le 20 septembre 2018
Cellectis : le Dr. Stephan A. Grupp, pionnier des CAR-T, rejoint le conseil scientifique

Cellectis, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé que le Dr. Stephan A. Grupp, MD , Ph.D., un oncologue pédiatrique de premier plan à l’Hôpital pour enfants de Philadelphie et chef du département de thérapie cellulaire et de transplantation à l’Hôpital pour enfants de Philadelphie (CHOP) a rejoint le conseil scientifique de Cellectis.

Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d’euros

Publié le 19 septembre 2018
Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d'euros

Horama, société française de biotechnologie basée à Paris et à Nantes et spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, vient d’annoncer que le fonds belge V-Bio Ventures rejoint le cycle de financement « Série B » de la société. Willem Broekaert, Directeur Associé chez V-Bio Ventures, sera également nommé au Conseil d’Administration d’Horama. Partager la publication « Horama clôture son tour […]

VIH : Gilead Sciences lance la campagne #PasseLeMotPasLeVirus

Publié le 19 septembre 2018

Afin de mieux comprendre le quotidien des personnes vivant avec le VIH, Gilead Sciences a annoncé le lancement d’une campagne #PasseLeMotPasLeVirus qui met en avant leurs témoignages et dévoile, dans le même temps, les résultats d’une étude* menée en partenariat avec l’institut Ipsos auprès de 200 personnes vivant avec le VIH.

Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 19 septembre 2018
Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la cooptation de David Stout en tant qu’administrateur indépendant de Pharnext.

Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Publié le 19 septembre 2018
Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Valbiotis, entreprise française de R&D engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce le lancement de sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique à Riom (Puy-de-Dôme, France), après 10 mois de travaux.

Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Publié le 19 septembre 2018
Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Les deux pôles de compétitivité franciliens Medicen Paris Region et Cap Digital ont annoncé la mobilisation de leur écosystème autour du projet Hu-PreciMED (Human Precision MEDicine) en vue de structurer la filière industrielle de la médecine de précision en France. Initié conjointement par les groupes Oncodesign, Servier et Intersystems, le projet Hu-PreciMED mobilise d’ores et déjà 45 entreprises innovantes du numérique et du médical.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions