Edition du 17-11-2018

Qualité des soins: la HAS et l’Agence de la biomédecine s’engagent

Publié le mardi 14 décembre 2010

La Haute Autorité de Santé et l’Agence de la biomédecine ont signé mardi un accord de collaboration afin de renforcer la qualité des soins et des pratiques professionnelles plus particulièrement dans les champs du prélèvement d’organes, de la greffe, de l’assistance médicale à la procréation et de la génétique humaine. Ces champs de compétences propres à l’Agence de la biomédecine vont faire l’objet de travaux en commun.

Le Pr Laurent Degos, président de la Haute Autorité de Santé, et Emmanuelle Prada-Bordenave, directrice générale de l’Agence de la biomédecine ont signé aujourd’hui un accord de collaboration qui porte sur une durée de trois ans. Cet accord marque l’engagement des deux institutions dans la production de travaux conjoints ou complémentaires dans l’objectif d’améliorer la qualité des pratiques professionnelles et la qualité et la sécurité des soins dans les champs de compétences de l’Agence de la biomédecine. Il définit également les modalités concrètes d’organisation et de fonctionnement de ce partenariat.

Quatre domaines ciblés
La Haute Autorité de Santé et l’Agence de la biomédecine ont détaillé dans un programme d’actions communes les thèmes et les actions sur lesquels ils entendent renforcer leur partenariat dès 2011. Ainsi, quatre grands domaines de compétences de l’Agence de la biomédecine sont particulièrement ciblés : le don d’organes, la greffe, l’assistance médicale à la procréation et la génétique humaine. Par exemple, afin de limiter les effets indésirables survenant chez les patientes dans le cadre de l’assistance médicale à la procréation, et d’améliorer la qualité et la sécurité des soins, deux types de travaux sont prévus : des recommandations pour la prévention et la prise en charge des thromboses artérielles et veineuses ainsi que l’élaboration d’outils d’évaluation des pratiques professionnelles pour la prise en charge des syndromes d’hyperstimulation ovarienne sévères.

Concernant le prélèvement et la greffe d’organes, plusieurs actions sont engagées en matière d’accréditation des médecins de spécialité à risque et de certification des établissements de santé. Ainsi, le dispositif de certification des coordinations hospitalières de prélèvement débuté par l’Agence de la biomédecine en 2006 et approfondi en 2010 a fait l’objet d’une reconnaissance par la Haute Autorité de Santé dans le cadre de la certification des établissements de santé.

Enfin, la Haute Autorité de Santé et l’Agence de la biomédecine créent un comité de suivi composé de représentants des deux institutions qui sera chargé en particulier du suivi régulier du programme d’actions communes. Ce dernier a vocation à être actualisé chaque année.

Source : HAS








MyPharma Editions

Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

Publié le 16 novembre 2018
Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

François Pogodalla a été nommé Directeur Administratif et Financier du répartiteur pharmaceutique Alliance Healthcare Group France, à compter du 11 octobre dernier. Membre du comité exécutif, il rapporte directement à Filippo D’Ambrogi, Président d’Alliance Healthcare Group France.

Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Publié le 16 novembre 2018
Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Mayoly Spindler, le laboratoire français spécialisé notamment dans le domaines de la gastroentérologie, la dermo-cosmétique, l’ORL et la rhumatologie, a annoncé le 14 novembre dernier la nomination de Sébastien Nicolas au poste de Directeur des Opérations Industrielles.

DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

Publié le 16 novembre 2018
DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

DBV Technologies a annoncé vendredi la nomination unanime par son Conseil d’administration de Daniel Tassé dans le rôle de Directeur Général à compter du 29 novembre 2018. Le Dr Pierre-Henri Benhamou, qui a co-fondé la société en 2002, a décidé de quitter son poste de directeur général mais conserve son poste de président du Conseil.

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le 16 novembre 2018
Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Publié le 16 novembre 2018
Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes basées sur les globules rouges pour lutter contre des cancers et des maladies orphelines, vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique avec le New York Blood Center (NYBC) pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges.

Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Publié le 16 novembre 2018
Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un changement dans la composition de son Conseil d’administration. Philippe Goupit rejoint Lysogene en qualité d’administrateur indépendant.

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions