Edition du 22-05-2018

Recherche clinique: EyeBrain intègre l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICM)

Publié le vendredi 13 juillet 2012

EyeBrain, société qui développe des dispositifs médicaux pour le diagnostic précoce de maladies neurologiques, a annoncé jeudi l’installation d’une de ses équipes scientifiques au sein de l’ICM (Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière), situé à l’hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris. Cette équipe sera pilotée par Magali Seassau, Directrice des études scientifiques chez EyeBrain, et aura pour objectif de nouer des échanges scientifiques avec les chercheurs de l’ICM et d’accélérer la mise au point d’outils de recherche clinique sur les maladies neurologiques.

Une personne sur huit est aujourd’hui touchée par ces maladies qui se caractérisent par des atteintes lésionnelles du cerveau, de la moelle épinière, des nerfs périphériques ou des muscles. Ce sont des maladies souvent chroniques, invalidantes, et impliquant des prises en charge médico-sociales importantes. Les recherches cliniques dans le domaine des neurosciences sont un enjeu majeur pour la prise en charge des patients, depuis le diagnostic jusqu’au suivi, en passant par l’amélioration de la qualité de vie.

L’ICM, centre d’excellence international, spécialisé dans la recherche sur le cerveau et les maladies neurologiques, a sélectionné la société EyeBrain pour son expertise en matière d’analyse des mouvements oculaires. Ces derniers permettent, en fonction des anormalités détectées, de déterminer quelles régions du cerveau ne fonctionnent pas correctement, et de poser un diagnostic précoce de la maladie.

En intégrant l’ICM, EyeBrain bénéficiera de moyens exceptionnels : l’Institut compte près de 600 chercheurs, parmi les plus éminents au monde ; il dispose de 22 000 m2 de laboratoires et regroupe dans un même lieu des patients, des médecins, et des chercheurs. Cela permettra à EyeBrain de travailler au développement de nouveaux dispositifs innovants d’aide au diagnostic de maladies neurologiques.

Actuellement, le Mobile EyeBrain Tracker, conçu et développé par EyeBrain en collaboration avec l’ICM, est le seul dispositif médical marqué CE du marché qui permet de différencier plusieurs syndromes parkinsoniens (PSP (paralysie supranucléaire progressive), DCB (Dégénérescence cortico-basale), AMS) grâce à l’examen des mouvements oculaires des patients. Il permet également de suivre l’évolution des patients atteints de sclérose en plaques et de vérifier l’effet des thérapies proposées par les praticiens. Il est également souvent utilisé dans le cadre d’études cliniques (notamment sur la dyslexie).

« Nous ambitionnons d’élargir le champ d’application de l’EyeBrain Tracker. Notre implantation à l’ICM favorisera, dans ce sens, l’accélération du développement de dispositifs médicaux d’aide au diagnostic des maladies neurologiques et psychiatriques. Nos prochains produits seront encore plus performants et répondront exactement aux besoins du corps médical », conclut Serge Kinkingnéhun, PDG d’EyeBrain.

Source : EyeBrain








MyPharma Editions

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Publié le 22 mai 2018
Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la publication d’un abstract présentant des résultats intermédiaires sur 12 patients pour son étude clinique utilisant son premier radiotraceur, à l’occasion du 54ème congrès mondial de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, aux États-Unis.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions