Edition du 20-08-2018

Recherche clinique: EyeBrain intègre l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICM)

Publié le vendredi 13 juillet 2012

EyeBrain, société qui développe des dispositifs médicaux pour le diagnostic précoce de maladies neurologiques, a annoncé jeudi l’installation d’une de ses équipes scientifiques au sein de l’ICM (Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière), situé à l’hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris. Cette équipe sera pilotée par Magali Seassau, Directrice des études scientifiques chez EyeBrain, et aura pour objectif de nouer des échanges scientifiques avec les chercheurs de l’ICM et d’accélérer la mise au point d’outils de recherche clinique sur les maladies neurologiques.

Une personne sur huit est aujourd’hui touchée par ces maladies qui se caractérisent par des atteintes lésionnelles du cerveau, de la moelle épinière, des nerfs périphériques ou des muscles. Ce sont des maladies souvent chroniques, invalidantes, et impliquant des prises en charge médico-sociales importantes. Les recherches cliniques dans le domaine des neurosciences sont un enjeu majeur pour la prise en charge des patients, depuis le diagnostic jusqu’au suivi, en passant par l’amélioration de la qualité de vie.

L’ICM, centre d’excellence international, spécialisé dans la recherche sur le cerveau et les maladies neurologiques, a sélectionné la société EyeBrain pour son expertise en matière d’analyse des mouvements oculaires. Ces derniers permettent, en fonction des anormalités détectées, de déterminer quelles régions du cerveau ne fonctionnent pas correctement, et de poser un diagnostic précoce de la maladie.

En intégrant l’ICM, EyeBrain bénéficiera de moyens exceptionnels : l’Institut compte près de 600 chercheurs, parmi les plus éminents au monde ; il dispose de 22 000 m2 de laboratoires et regroupe dans un même lieu des patients, des médecins, et des chercheurs. Cela permettra à EyeBrain de travailler au développement de nouveaux dispositifs innovants d’aide au diagnostic de maladies neurologiques.

Actuellement, le Mobile EyeBrain Tracker, conçu et développé par EyeBrain en collaboration avec l’ICM, est le seul dispositif médical marqué CE du marché qui permet de différencier plusieurs syndromes parkinsoniens (PSP (paralysie supranucléaire progressive), DCB (Dégénérescence cortico-basale), AMS) grâce à l’examen des mouvements oculaires des patients. Il permet également de suivre l’évolution des patients atteints de sclérose en plaques et de vérifier l’effet des thérapies proposées par les praticiens. Il est également souvent utilisé dans le cadre d’études cliniques (notamment sur la dyslexie).

« Nous ambitionnons d’élargir le champ d’application de l’EyeBrain Tracker. Notre implantation à l’ICM favorisera, dans ce sens, l’accélération du développement de dispositifs médicaux d’aide au diagnostic des maladies neurologiques et psychiatriques. Nos prochains produits seront encore plus performants et répondront exactement aux besoins du corps médical », conclut Serge Kinkingnéhun, PDG d’EyeBrain.

Source : EyeBrain








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions