Edition du 16-10-2018

Recherche: France Biotech fait 11 propositions pour relancer la collaboration public-privé

Publié le lundi 29 octobre 2012

France Biotech, l’association des Entrepreneurs des Sciences de la Vie, a formulé vendredi 11 propositions au gouvernement afin de mutualiser et d’exploiter au mieux les ressources du public et du privé dans le secteur de la recherche.

Après la fiscalité, France Biotech s’est penché sur les relations entre le public et le privé. « Tous les acteurs du secteur s’accordent à dire qu’elles sont trop complexes et peu développées », souligne l’association dans un communiqué. Jean-François Bach, co-rédacteur du rapport Remarques et propositions sur les structures de la Recherche publique en France, constate que la recherche française est en crise et ce depuis les années 2000. La complexité des structures de la recherche en France et la lourdeur des procédures administratives « tendent à réduire de manière inadmissible le temps que le chercheur peut consacrer à son travail de recherche. Si rien n’est fait, le chercheur français ne sera plus qu’un simple élément au sein d’une technostructure complexe au service d’elle-même ».

C’est pourquoi aujourd’hui, France Biotech propose :

1- de former les étudiants dans le secteur des sciences de la vie au monde de l’entreprise, à la propriété intellectuelle et à sa valorisation socio-économique en impliquant les entreprises dans le système de formation ;

2- de réviser les critères d’évaluation des structures de recherche et des chercheurs

pour y inclure les performances en matière de valorisation (nombre de brevets et nombre de licences concédés mettant en œuvre l’innovation) ;

3- de créer des incubateurs au sein des laboratoires publics avec mise à disposition de locaux adaptés, financés par des Fondations de Recherche ;

4- de clarifier et d’afficher les modalités de partage des revenus dans la loi sur l’innovation entre inventeurs, laboratoires et établissements ;

5- de revoir la loi 99-587 du 12 juillet 1999 « Innovation et Recherche », afin que celle-ci soit vraiment applicable et appliquée par les Etablissements Publics, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui ;

6- de concéder à l’inventeur du secteur public une licence gratuite si celui-ci décide de créer une société mettant en œuvre son invention ;

7- de mettre en place un mandat unique de représentation des Etablissements Publics dans le cadre des copropriétés de brevets incluant négociations, signature dans un délai très court et d’imposer la professionnalisation des structures de valorisation par l’embauche de professionnels expérimentés avec une rémunération attractive et un intéressement sur les licences négociées ;

8- d’organiser la mobilité des personnels public/privé en France et à l’international ;

9- de faire émerger des projets de rupture d’excellence avec la mise en place de projets ANR spécifiques. Ces projets devraient être dotés de 500 millions d’euros sur 10 ans et chaque projet devrait être dirigé par un scientifique de renom et une équipe dédiée de haut niveau;

10- de financer les preuves de concepts issus de travaux académiques, pouvant aller jusqu’à la recherche clinique de phase I, qui concernent des projets académiques de rupture technologique en créant une ligne budgetaire substantielle gérée par les structures de valorisation des Etablissements Publics ;

11- d’établir un Bayh-Dohle Act à la française, loi américaine de 1980, qui permet aux universités et aux petites sociétés de détenir la propriété intellectuelle de leurs inventions et des résultats obtenus dans le cadre de recherche subventionnée par l’Etat.

Source : France Biotech








MyPharma Editions

Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Publié le 16 octobre 2018
Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé avoir reçu le versement d’un montant initial de 16 millions d’euros au titre du prêt non-dilutif conclu avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) annoncé le 26 juillet 2018.

Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Publié le 16 octobre 2018
Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Le prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018* a été attribué le 16 octobre 2018 au Professeur Michel Sadelain, Directeur du centre d’ingénierie cellulaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (New York).

Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Publié le 16 octobre 2018
Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Oncodesign et le Centre Georges François Leclerc (CGFL), centre de lutte contre le cancer de Bourgogne, ont annoncé aujourd’hui la présentation des résultats détaillés des deux premières étapes de leur étude clinique dans le cancer du poumon à l’occasion de la 31e édition de l’EANM1 qui se tient du 13 au 17 Octobre 2018 à Düsseldorf en Allemagne.

Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Publié le 16 octobre 2018
Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Inventiva, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé la dernière visite du dernier patient inclus dans l’étude de Phase IIb FASST (For A Systemic Sclerosis Treatment), ainsi que la deuxième analyse positive du Data Safety Monitoring Board (DSMB) concernant son étude de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy), ces deux études étant menées avec le lanifibranor.

Boehringer Ingelheim signe un accord préalable avec Dopharma pour la reprise de son site de Saint-Herblon

Publié le 16 octobre 2018
Boehringer Ingelheim signe un accord préalable avec Dopharma pour la reprise de son site de Saint-Herblon

Le projet de cession du site de Saint-Herblon (Loire-Atlantique) avait été annoncé en octobre 2017 suite à la présentation des orientations stratégiques de Boehringer Ingelheim Santé Animale. À cette occasion le groupe avait affirmé sa volonté de se recentrer sur les soins préventifs et innovants.

Pharnext : résultats positifs de Phase 3 pour PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A

Publié le 16 octobre 2018
Pharnext : résultats positifs de Phase 3 pour PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé les résultats positifs de son essai clinique pivot de Phase 3 (PLEO-CMT) évaluant deux doses du PXT3003 contre placebo sur 15 mois pour le traitement de la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Advicenne : feu vert de Santé Canada pour étendre son essai pivot de phase III avec ADV7103

Publié le 16 octobre 2018
Advicenne : feu vert de Santé Canada pour étendre son essai pivot de phase III avec ADV7103

Advicenne, société pharmaceutique qui développe des produits thérapeutiques adaptés à l’enfant et à l’adulte pour le traitement de maladies orphelines néphrologiques et neurologiques, a annoncé avoir reçu, de la part du Bureau des Essais Cliniques de Santé Canada, une Lettre de Non-Objection lui permettant d’étendre son étude pivot de phase III ARENA-2 dans l’Acidose Tubulaire Rénale distale (ATRd) au Canada.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions