Edition du 21-08-2018

Recherche: France Biotech fait 11 propositions pour relancer la collaboration public-privé

Publié le lundi 29 octobre 2012

France Biotech, l’association des Entrepreneurs des Sciences de la Vie, a formulé vendredi 11 propositions au gouvernement afin de mutualiser et d’exploiter au mieux les ressources du public et du privé dans le secteur de la recherche.

Après la fiscalité, France Biotech s’est penché sur les relations entre le public et le privé. « Tous les acteurs du secteur s’accordent à dire qu’elles sont trop complexes et peu développées », souligne l’association dans un communiqué. Jean-François Bach, co-rédacteur du rapport Remarques et propositions sur les structures de la Recherche publique en France, constate que la recherche française est en crise et ce depuis les années 2000. La complexité des structures de la recherche en France et la lourdeur des procédures administratives « tendent à réduire de manière inadmissible le temps que le chercheur peut consacrer à son travail de recherche. Si rien n’est fait, le chercheur français ne sera plus qu’un simple élément au sein d’une technostructure complexe au service d’elle-même ».

C’est pourquoi aujourd’hui, France Biotech propose :

1- de former les étudiants dans le secteur des sciences de la vie au monde de l’entreprise, à la propriété intellectuelle et à sa valorisation socio-économique en impliquant les entreprises dans le système de formation ;

2- de réviser les critères d’évaluation des structures de recherche et des chercheurs

pour y inclure les performances en matière de valorisation (nombre de brevets et nombre de licences concédés mettant en œuvre l’innovation) ;

3- de créer des incubateurs au sein des laboratoires publics avec mise à disposition de locaux adaptés, financés par des Fondations de Recherche ;

4- de clarifier et d’afficher les modalités de partage des revenus dans la loi sur l’innovation entre inventeurs, laboratoires et établissements ;

5- de revoir la loi 99-587 du 12 juillet 1999 « Innovation et Recherche », afin que celle-ci soit vraiment applicable et appliquée par les Etablissements Publics, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui ;

6- de concéder à l’inventeur du secteur public une licence gratuite si celui-ci décide de créer une société mettant en œuvre son invention ;

7- de mettre en place un mandat unique de représentation des Etablissements Publics dans le cadre des copropriétés de brevets incluant négociations, signature dans un délai très court et d’imposer la professionnalisation des structures de valorisation par l’embauche de professionnels expérimentés avec une rémunération attractive et un intéressement sur les licences négociées ;

8- d’organiser la mobilité des personnels public/privé en France et à l’international ;

9- de faire émerger des projets de rupture d’excellence avec la mise en place de projets ANR spécifiques. Ces projets devraient être dotés de 500 millions d’euros sur 10 ans et chaque projet devrait être dirigé par un scientifique de renom et une équipe dédiée de haut niveau;

10- de financer les preuves de concepts issus de travaux académiques, pouvant aller jusqu’à la recherche clinique de phase I, qui concernent des projets académiques de rupture technologique en créant une ligne budgetaire substantielle gérée par les structures de valorisation des Etablissements Publics ;

11- d’établir un Bayh-Dohle Act à la française, loi américaine de 1980, qui permet aux universités et aux petites sociétés de détenir la propriété intellectuelle de leurs inventions et des résultats obtenus dans le cadre de recherche subventionnée par l’Etat.

Source : France Biotech








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions