Edition du 19-09-2020

Recherche: France Biotech fait 11 propositions pour relancer la collaboration public-privé

Publié le lundi 29 octobre 2012

France Biotech, l’association des Entrepreneurs des Sciences de la Vie, a formulé vendredi 11 propositions au gouvernement afin de mutualiser et d’exploiter au mieux les ressources du public et du privé dans le secteur de la recherche.

Après la fiscalité, France Biotech s’est penché sur les relations entre le public et le privé. « Tous les acteurs du secteur s’accordent à dire qu’elles sont trop complexes et peu développées », souligne l’association dans un communiqué. Jean-François Bach, co-rédacteur du rapport Remarques et propositions sur les structures de la Recherche publique en France, constate que la recherche française est en crise et ce depuis les années 2000. La complexité des structures de la recherche en France et la lourdeur des procédures administratives « tendent à réduire de manière inadmissible le temps que le chercheur peut consacrer à son travail de recherche. Si rien n’est fait, le chercheur français ne sera plus qu’un simple élément au sein d’une technostructure complexe au service d’elle-même ».

C’est pourquoi aujourd’hui, France Biotech propose :

1- de former les étudiants dans le secteur des sciences de la vie au monde de l’entreprise, à la propriété intellectuelle et à sa valorisation socio-économique en impliquant les entreprises dans le système de formation ;

2- de réviser les critères d’évaluation des structures de recherche et des chercheurs

pour y inclure les performances en matière de valorisation (nombre de brevets et nombre de licences concédés mettant en œuvre l’innovation) ;

3- de créer des incubateurs au sein des laboratoires publics avec mise à disposition de locaux adaptés, financés par des Fondations de Recherche ;

4- de clarifier et d’afficher les modalités de partage des revenus dans la loi sur l’innovation entre inventeurs, laboratoires et établissements ;

5- de revoir la loi 99-587 du 12 juillet 1999 « Innovation et Recherche », afin que celle-ci soit vraiment applicable et appliquée par les Etablissements Publics, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui ;

6- de concéder à l’inventeur du secteur public une licence gratuite si celui-ci décide de créer une société mettant en œuvre son invention ;

7- de mettre en place un mandat unique de représentation des Etablissements Publics dans le cadre des copropriétés de brevets incluant négociations, signature dans un délai très court et d’imposer la professionnalisation des structures de valorisation par l’embauche de professionnels expérimentés avec une rémunération attractive et un intéressement sur les licences négociées ;

8- d’organiser la mobilité des personnels public/privé en France et à l’international ;

9- de faire émerger des projets de rupture d’excellence avec la mise en place de projets ANR spécifiques. Ces projets devraient être dotés de 500 millions d’euros sur 10 ans et chaque projet devrait être dirigé par un scientifique de renom et une équipe dédiée de haut niveau;

10- de financer les preuves de concepts issus de travaux académiques, pouvant aller jusqu’à la recherche clinique de phase I, qui concernent des projets académiques de rupture technologique en créant une ligne budgetaire substantielle gérée par les structures de valorisation des Etablissements Publics ;

11- d’établir un Bayh-Dohle Act à la française, loi américaine de 1980, qui permet aux universités et aux petites sociétés de détenir la propriété intellectuelle de leurs inventions et des résultats obtenus dans le cadre de recherche subventionnée par l’Etat.

Source : France Biotech








MyPharma Editions

Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Publié le 18 septembre 2020
Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Servier et Precision BioSciences, une société biotechnologique développant des traitements par correction génique in vivo et à base de cellules CAR T allogéniques avec sa plateforme d’édition de génomes ARCUS®, ont annoncé que les sociétés avaient ajouté deux cibles supplémentaires pour le cancer hématologique au-delà de la protéine CD19 ainsi que deux cibles de tumeurs solides à son accord de développement et de licence commerciale concernant son traitement à base de cellules CAR T.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin à l’UE

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu'à 300 millions de doses de leur vaccin à l'UE

Sanofi et GSK ont signé le 18 septembre 2020 un accord définitif avec la Commission européenne (CE) en vue de la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin contre la COVID-19, dès lors que celui-ci sera approuvé. Le candidat-vaccin repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur l’adjuvant développé par GSK.

COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l’UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l'UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Le groupe Pfizer et la société BioNTech ont annoncé qu’ils avaient conclu des discussions exploratoires avec la Commission Européenne concernant une proposition d’approvisionnement de 200 millions de doses de leur candidat-vaccin expérimental à ARNm BNT162 contre le SARS-CoV-2 aux États membres de l’Union européenne (UE), avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. Les livraisons devraient débuter d’ici la fin 2020, sous réserve de succès clinique et d’autorisation réglementaire.

LEO Pharma : nomination d’un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

Publié le 18 septembre 2020
LEO Pharma : nomination d'un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

LEO Pharma vient d’annoncer la nomination de Dennis Schmidt Pedersen au sein de l’équipe de direction en tant qu’Executive Vice President Global People & Communications à compter du 1er septembre 2020.

Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Publié le 18 septembre 2020
Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé la nomination du Dr Jean-Christophe Rufin à la présidence de la Fondation d’entreprise Sanofi Espoir. Jean-Christophe Rufin succède à Xavier Darcos, qui présidait la Fondation depuis 2015.

Nicox : changement dans l’équipe de direction

Publié le 18 septembre 2020
Nicox : changement dans l’équipe de direction

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé un changement dans son équipe de direction. Le Dr. Tomas Navratil, PhD, Executive Vice President & Head of Research & Development du Groupe Nicox et General Manager de Nicox Ophthalmics, Inc. quittera ses fonctions le 16 octobre 2020 pour poursuivre d’autres opportunités professionnelles.

Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Publié le 17 septembre 2020
Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Dans son dernier bilan économique des entreprises du médicament, le LEEM propose un panorama du marché pharmaceutique mondial ainsi que le classement des dix produits les plus vendus dans le monde en 2019 et des principales aires thérapeutiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents