Edition du 12-05-2021

La Journée mondiale de l’accident vasculaire cérébral (AVC) se déroule le 29 octobre

Publié le lundi 29 octobre 2012

A l’occasion de la Journée mondiale de l’accident vasculaire cérébral (AVC) qui se déroule le 29 octobre 2012, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a souhaité cette année renforcer les actions de lutte contre les AVC (accidents vasculaires cérébraux) par le lancement d’une campagne nationale d’information et de sensibilisation.

En France, 130000 nouveaux cas d’AVC surviennent chaque année, dont 25% chez les moins de 65 ans, et l’AVC est la 1ère cause de handicap chez l’adulte : environ 500000 personnes souffrent au quotidien des séquelles d’un AVC.

Longtemps considéré comme une fatalité, l’AVC, souvent appelé « attaque cérébrale » est provoqué par un arrêt brutal de la circulation sanguine à l’intérieur du cerveau, qui entraîne la mort des cellules cérébrales.

L’AVC bénéficie depuis plusieurs années de progrès thérapeutiques, qui engagent à mobiliser le grand public, pour qu’il soit perçu comme une urgence. Il s’agit de reconnaitre les signes d’alerte de l’AVC et de mettre en place au plus vite un traitement spécifique. Plus il est pris en charge tôt, mieux l’AVC peut être traité.

Les structures de soins sont mobilisées, avec aujourd’hui 115 unités neuro-vasculaires (UNV) actives en France pour la prise en charge en urgence de l’AVC et le développement de la télémédecine, qui a d’ores et déjà débouché sur la mise en place d’organisations innovantes et d’expérimentations concrètes. L’enjeu majeur est la réduction de la mortalité et de la gravité des séquelles et handicaps.

A l’occasion de cette campagne, la ministre tient aussi à rappeler l’importance de la prévention pour lutter contre les facteurs de risques de l’AVC. Plus on cumule de facteurs, plus on augmente le risque de faire un AVC, et il est possible d’agir sur certains de ces facteurs : hypertension artérielle, tabac, obésité abdominale, taux élevé de cholestérol, diabète… Agir sur sa consommation de tabac, sur son alimentation, augmenter son activité physique sont des gestes de prévention utiles pour se protéger.

Signée « AVC, agir vite c’est important », la campagne radiophonique, qui débutera sur les ondes le 29 octobre, a pour objectif de faire connaître les signes d’alerte de l’AVC et la conduite à tenir en cas d’apparition de ces signes. AVC, agir vite c’est important. »

Source : Ministère de la Santé








MyPharma Editions

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents