Edition du 21-02-2019

Accueil » Cancer » Recherche

Recherche translationnelle : l’INCa et la DGOS ont financé 20 nouveaux projets en 2013

Publié le vendredi 6 décembre 2013

L’INCa et la DGOS ont poursuivi en 2013 leur soutien à la recherche translationnelle en finançant 20 nouveaux projets. L’appel à projets « Recherche translationnelle en cancérologie » vise à soutenir et promouvoir les études permettant d’accélérer le transfert des découvertes de la recherche fondamentale vers la recherche clinique afin de progresser dans la compréhension entre autre des mécanismes physiopathologies et épidémiologiques, en favorisant le partage d’expertise entre chercheurs fondamentalistes et cliniciens.

En 2013, 162 lettres d’intention ont été déposées et 20 projets sélectionnés pour un cofinancement Institut national du cancer (INCa) – Direction générale de l’offre de soins (DGOS) sur 3 ans de 8,8 M€ (4,5M€ INCa et 4,3M€ DGOS sous condition de suivi). La typologie générale des projets sélectionnés en 2013 est en accord avec les objectifs de la recherche translationnelle. Parmi les 20 projets sélectionnés :

– 13 comportent au moins un objectif visant à améliorer le diagnostic, à mieux évaluer le pronostic et la prédiction de la réponse/toxicité aux traitements. Parmi ces projets, une étude vise à déployer l’utilisation de l’imagerie au cours de la chirurgie laparoscopique du cancer de la prostate en améliorant la détection du tissu malin par des biopsies optiques couplant l’auto-fluorescence et une technique de spectro-tomographie. Une autre étude souhaite renforcer la médecine personnalisée dans le cancer colorectal en développant une approche intégrative combinant les critères génétiques et épigénétiques de la tumeur, son microenvironnement immunitaire local et systémique et la situation personnelle du patient (son état nutritionnel et psychologique) afin de suivre de façon dynamique l’évolution clinique du patient.

– 9 projets comportent au moins un objectif visant l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques et l’amélioration des traitements. Parmi ceux-ci, deux études étudieront une nouvelle utilisation de molécules à partir de modèles animaux et viseront une preuve de concept clinique : l’une concerne l’utilisation d’un β bloquant (très utilisé dans l’hypertension artérielle) dans les tumeurs des cellules peri-vasculaires et l’autre d’un inhibiteur de la réparation de l’ADN en combinaison avec la radio/chimiothérapie dans les cancers des voies aéro-digestives.

Parmi les projets étudiant la compréhension des mécanismes en cause dans les cancers, trois études portent sur le rôle des micro ARNs dans l’hépatoblastome pédiatrique, sur les mécanismes immunitaires dans le cancer du sein triple négatif et sur le rôle des cellules lymphocytaires T γδ dans l’immunosurveillance anti-cancéreuse. Un projet traite de la recherche de nouvelles causes étiologiques du cancer colorectal en étudiant le microbiote intestinal (bactéries du tube digestif) et les acides biliaires chez des patients présentant une maladie inflammatoire chronique de l’intestin.

Les localisations tumorales étudiées sont le colon, le sein, l’ovaire, la prostate, le pancréas, la vessie, les VADS. L’hématologie est significativement représentée dans un tiers des projets. Il est à noter que deux projets portent sur l’étude des cancers pédiatriques (l’hépatoblastome et les tumeurs peri-vasculaires).

Consulter les résultats de l’appel à projets « Recherche translationnelle en cancérologie » 2013 sur http://www.e-cancer.fr/aap/recherche/transla2013 ou www.sante.gouv.fr/programme-de-recherche-translationnelle-prt.html








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions