Edition du 28-10-2021

Réduction des échantillons de médicaments remis aux médecins et aux pharmaciens hospitaliers

Publié le vendredi 24 février 2012

Les Entreprises du médicament ont décidé de modifier les modalités de remise d’échantillons, dans le cadre de leur démarche d’amélioration continue des pratiques professionnelles et dans une logique de bon usage du médicament.

À partir du 31 mars 2012, le nombre d’échantillons que les entreprises pourront remettre aux professionnels de santé (*) sera limité à 4 par personne, par médicament et par an, et pendant une durée limitée à 2 ans à compter de la date de commercialisation effective du médicament (**).

Les médicaments commercialisés depuis plus de 2 ans ne pourront donc plus faire l’objet de remise d’échantillons.

Cette décision fait suite aux recommandations de l’EFPIA, l’organisation professionnelle européenne, qui a demandé à ses associations membres de limiter la remise d’échantillons. Le Code communautaire des médicaments prévoit, en effet, que les échantillons sont remis de manière exceptionnelle et limitée (article 96), avec pour seule finalité de permettre aux professionnels de santé de se familiariser avec les médicaments.

Ces nouvelles dispositions, qui seront mises en place en France au plus tard le 31 mars, sous le contrôle du comité de déontovigilance du Leem (Codeem), sont plus strictes que celles actuellement prévues par le Code de la santé publique (article R.5122-17) : celui-ci fixe le nombre maximum d’échantillons promotionnels à 10 par professionnel de santé concerné et par an, sans limitation de durée. Le Leem a demandé aux autorités sanitaires de modifier les dispositions réglementaires en ce sens, pour des raisons de lisibilité et de sécurité juridique.

Les modalités de demande d’échantillons restent, par ailleurs, inchangées : les professionnels de santé doivent faire une demande écrite auprès des entreprises et celles-ci ont mis en place un système de traçabilité. Pour rappel, la Charte de la Visite médicale, signée le 22 décembre 2004 entre le Leem et le Comité Economique des Produits de Santé (CEPS), avait déjà introduit l’interdiction de remise d’échantillons par les visiteurs médicaux.

(*) Médecins et pharmacies à usage intérieur

(**)Le point de départ est la déclaration à l’ANSM prévue à l’article L.5124-5 du Code de la santé publique.

Source : Leem

 








MyPharma Editions

Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Publié le 27 octobre 2021
Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Atamyo Therapeutics, une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies géniques de nouvelle génération ciblant des maladies neuromusculaires, vient d’annoncer le dépôt d’une demande d’autorisation d’essai clinique (CTA) en Europe pour ATA-100, sa thérapie génique pour le traitement de la dystrophie musculaire des ceintures de type 2I/R9 (LGMD2I/R9) liée à la protéine FKRP (Fukutin-Related Protein).

Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Publié le 27 octobre 2021
Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Neuf biotechs innovantes sont lauréates de Gene.IO, nouveau programme d’accélération de Genopole : un an d’accompagnement focalisé sur l’obtention d’un premier financement ou accord commercial, étape décisive pour une startup en phase d’amorçage.

Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Publié le 27 octobre 2021
Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Stallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé la conclusion d’un partenariat exclusif avec Aptar Pharma, un leader mondial dans les systèmes d’administration de médicaments, les services et les solutions des sciences des matériaux actifs. L’accord porte sur le développement d’un dispositif d’administration connecté pionnier et de son application mobile destinés aux patients de Stallergenes Greer suivant un traitement d’immunothérapie allergénique (ITA) sublinguale.

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Bruno de Miribel a rejoint le LFB au poste de Directeur Financier, depuis le 20 septembre 2021. Dans l’exercice de ses fonctions il reporte directement à Denis Delval, Président-Directeur Général du LFB et est membre du Comité Exécutif de l’entreprise. Il est responsable du Contrôle de Gestion, de la Trésorerie, des Opérations Financières, de la Comptabilité, des Achats, et des Systèmes d’Information du LFB

Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la nomination de Karine Lignel au poste de Directrice Générale Développement Groupe.

Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Publié le 25 octobre 2021
Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Spécialiste de l’influence des dirigeants sur les réseaux sociaux et premier référentiel data du marché sur le sujet, AmazingContent réalise chaque trimestre un classement sectoriel des Directions les plus remarquables. Aujourd’hui, alors que la santé est naturellement devenue la priorité des Français, AmazingContent a choisi d’y consacrer son nouveau Cahier d’Influence.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents