Edition du 12-06-2021

Accueil » Santé publique

Reproduction et substances chimiques : Roselyne Bachelot et Nathalie Kosciusko-Morizet annoncent des mesures

Publié le mardi 25 novembre 2008

Lors du colloque « Environnement chimique, reproduction et développement de l’enfant », la ministre de la Santé et la secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie ont annoncé aujourd’hui à Paris plusieurs mesures sur les risques liés à l’utilisation de certaines substances chimiques, notamment à destination des femmes enceintes et des jeunes enfants.

 

En effet, dans l’ensemble des pays industrialisés, la fertilité humaine s’altère avec notamment une diminution de la production spermatique de 50% en 50 ans, un doublement de l’incidence du cancer du testicule et de certaines malformations génitales. Les causes sont multiples, mais les produits chimiques semblent porter une responsabilité, notamment celle liées aux perturbateurs endocriniens.


Un logo sur les produits dangereux

Pour sa part, Roselyne Bachelot souhaite la mise en place par l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) d’une campagne d’information vers le  grand public, les femmes enceintes ou susceptibles de l’être, mais également vers les professionnels de santé, dont les pédiatres, gynéco-obstétriciens et sages-femmes Cette campagne devrait mettre l’accent sur les risques potentiels liés à l’utilisation de certaines substances chimiques.
Par ailleurs,  la ministre de la Santé a indiqué qu’elle allait faire étudier la possibilité d’apposer sur les produits dangereux pour la reproduction un logo indiquant qu’ils « ne sont pas recommandés aux femmes enceintes et aux jeunes enfants ». Autre mesure, l’insertion  dans le carnet de maternité d’une information sur le risque potentiel de l’utilisation de ces produits pendant la grossesse.

 
Une expertise collective de l’Inserm
Concernant le volet scientifique, la ministre a annoncé la poursuite des études, notamment celles financées par le ministère de la Santé depuis 1995. Par ailleurs, elle souhaite que l’l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) entreprenne une expertise collective sur la mutagénèse et la reprotoxicité des produits classés CMR 3, dont les effets sont non prouvés chez l’homme ou l’animal mais pour lesquels une suspicion d’effet CMR existe.
De même, l’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) devrait réévaluer le risque des cosmétiques pendant la grossesse et chez le jeune enfant.

 

Mise en œuvre des réglementations
La secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet a réaffirmé l’importance de la lutte contre l’imprégnation chimique de l’environnement, au travers de plusieurs actions dont la poursuite du  Programme National de Recherche sur les Perturbateurs Endocriniens (PNRPE).
La secrétaire d’Etat souhaite mettre en œuvre le règlement REACH, concernant de plus de 30 000 substances chimiques sur 11 ans et appuyer la mise en place du plan ECOPHYTO 2018, conduisant à la réduction de 50 % de l’usage des pesticides, si possible d’ici 10 ans et au retrait de 53 substances actives les plus préoccupantes, dont 30 avant fin de l’année 2008.
Par ailleurs, Nathalie Kosciusko-Morizet envisage la construction d’un pôle national applicatif en écotoxicologie et toxicologie s’appuyant sur un réseau de pôles régionaux, qui conforte les recherches déjà engagées.

 

Pour plus d’informations :

Télécharger le discours de Nathalie Kosciusko-Morizet
Télécharger le discours de Roselyne Bachelot-Narquin








MyPharma Editions

Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 11 juin 2021
Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les résultats positifs de la deuxième cohorte de son étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec une radiothérapie chez des patients atteints de cancer du cerveau (Glioblastome Multiforme). Les données montrent que le NOX-A12, à la dose de 400 mg/semaine, continue d’être sûr et bien toléré, avec des signes apparents de réduction de la taille des tumeurs.

Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Publié le 11 juin 2021
Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour le développement et la commercialisation d’un candidat médicament de thérapie génique dans le traitement du syndrome de l’X Fragile.

DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

Publié le 10 juin 2021
DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

DNA Script a annoncé la nomination de Kim Ferguson en tant que Vice‐Présidente en charge des ventes, et de Randy Dyer au poste de Vice‐Président en charge du marketing. Ces deux exécutifs rejoignent DNA Script afin de préparer le lancement commercial du
système SYNTAX, la première imprimante à ADN de laboratoire mettant en oeuvre la technologie EDS de synthèse enzymatique d’ADN développée par la société.

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

Publié le 10 juin 2021
L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »Afin de répondre à la crise qui touche de plein fouet l’insertion professionnelle des jeunes, AstraZeneca et le collectif de L’Ascenseur lancent un programme inédit de stages dès juillet 2021. L’initiative « En Stage ! » propose vingt-cinq postes pour des jeunes dans 11 associations membres de L’Ascenseur réparties sur le territoire français.

Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 10 juin 2021
Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir finalisé le recrutement de l’étude de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. VLA1553 est le seul candidat vaccin contre le chikungunya actuellement en Phase 3 dans le monde.

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Publié le 10 juin 2021
Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifiqueSensorion, société de biotechnologie qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination de Nora Yang, Ph.D., spécialiste en thérapie génique et maladies rares, dotée d’une grande expérience en management dans les secteurs industriel, académique et public, au poste de Directrice scientifique.

Inotrem : succès de l’analyse de futilité pour l’étude ASTONISH visant à démontrer l’efficacité de nangibotide dans le choc septique

Publié le 10 juin 2021
Inotrem : succès de l’analyse de futilité pour l’étude ASTONISH visant à démontrer l’efficacité de nangibotide dans le choc septique

Inotrem, une société de biotechnologie en phase clinique avancée spécialisée dans l’immunothérapie pour les maladies inflammatoires chroniques et aigües, a annoncé que le Comité Indépendant de Revue des Données de l’étude clinique ASTONISH a statué favorablement sur l’analyse de futilité portant sur l’efficacité de nangibotide dans le choc septique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents