Edition du 27-10-2021

Résistance aux antibiotiques : l’étude mondiale Global-PPS dépasse les 200 000 patients

Publié le mercredi 17 avril 2019

Résistance aux antibiotiques : l'étude mondiale Global-PPS dépasse les 200 000 patientsbioMérieux et le Laboratoire de Microbiologie Médicale de l’Université d’Anvers ont annoncé, à l’occasion de l’ECCMID (European Congress of Clinical Microbiology & Infectious Diseases), les résultats 2018 de la Global Point Prevalence Survey (GLOBAL-PPS)i, étude portant sur l’utilisation des antibiotiques et la résistance bactérienne dans les hôpitaux du monde entier. Depuis son lancement en 2015, cette étude a été menée dans près de 800 hôpitaux de 80 pays et a recueilli les données de plus de 200 000 patients hospitalisés.

D’une envergure sans précédent, la GLOBAL-PPS est renouvelée chaque année. Elle rassemble des informations cruciales sur la prescription d’antibiotiques et la résistance des bactéries à ces traitements. Elle permet aux hôpitaux participants de faire évoluer leurs pratiques de prescription d’antibiotiques et de mettre en place des plans d’actions pour encourager l’utilisation appropriée des antibiotiques pour lutter contre la résistance bactérienne. La qualité des données collectées permet de comparer les résultats au sein d’un établissement et entre établissements et peut conduire à élaborer des plans d’amélioration au niveau de l’hôpital, voire au niveau national.

Dans le cadre de la GLOBAL-PPS, en 2018, bioMérieux et l’Université d’Anvers ont remis une bourse scientifique à trois professionnelles de santé originaires des Philippines, du Brésil et d’Égypte. Ces lauréates ont passé trois semaines à l’Université d’Anvers pour suivre une formation sur le bon usage des antibiotiques et ont travaillé en étroite collaboration avec l’équipe organisatrice de la GLOBAL-PPS.

« Nous avons été surpris de constater dans la GLOBAL-PPS 2018 que les antibiotiques à large spectre continuent d’être aussi largement utilisés et prescrits principalement en traitement empirique, ce qui illustre le recours insuffisant à des tests de diagnostic pour qualifier les infections. Des directives sur les antibiotiques manquent toujours dans de nombreux hôpitaux de pays à ressources limitées et, si elles existent, elles ne sont pas assez respectées. Un autre résultat frappant est la durée de la prophylaxie antibiotique péri-opératoire : plus d’un jour chez environ 80 % des patients ayant subi une intervention chirurgicale dans ces pays. Le besoin de formation est important et nous allons développer en 2019 un cours spécifique en e-learning, permettant de mettre en place des actions conduisant à un usage approprié des antibiotiques, sur la base des résultats de la GLOBAL-PPS », déclare le professeur Goossens, responsable du projet GLOBALPPS.

« En tant que leader mondial en microbiologie, bioMérieux développe des solutions de diagnostic innovantes qui permettent de réduire la résistance bactérienne grâce à une meilleure utilisation des antibiotiques. Nous sommes fiers de soutenir la GLOBAL-PPS depuis son commencement car elle fournit aux hôpitaux des informations sur la consommation d’antibiotiques et les taux de résistance. Les données recueillies avec la GLOBAL-PPS sont essentielles pour mettre en oeuvre des actions concrètes et efficaces afin de réduire l’utilisation inappropriée des antibiotiques et limiter la résistance bactérienne », déclare Mark Miller, Directeur Exécutif, Affaires Médicales de bioMérieux.

La GLOBAL-PPS a fait l’objet de plusieurs publications majeures, dont une dans la revue scientifique The Lancet Global Healthii, co-rédigée par l’équipe coordinatrice de l’Université d’Anvers, le Pr Herman Goossens et le Dr Ann Versporten, les participants à la GLOBAL-PPS et des experts médicaux de bioMérieux. L’étude est désormais reconnue par des organismes internationaux de référence (Organisation Mondiale de la Santé, Médecins Sans Frontières, CDDEP, IDSA, BSAC…). En 2019, la GLOBAL-PPS a été le sujet de 10 posters et de 2 présentations orales portées par des hôpitaux participants lors du Congrès ECCMID.

En 2019, la GLOBAL-PPS est renouvelée pour la 5e année consécutive. Elle comprendra un nouveau module sur les infections liées aux soins, qui sera un outil d’aide supplémentaire pour permettre aux hôpitaux de développer leurs plans d’actions afin d’améliorer l’utilisation des antibiotiques.

Source  : bioMérieux








MyPharma Editions

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Bruno de Miribel a rejoint le LFB au poste de Directeur Financier, depuis le 20 septembre 2021. Dans l’exercice de ses fonctions il reporte directement à Denis Delval, Président-Directeur Général du LFB et est membre du Comité Exécutif de l’entreprise. Il est responsable du Contrôle de Gestion, de la Trésorerie, des Opérations Financières, de la Comptabilité, des Achats, et des Systèmes d’Information du LFB

Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la nomination de Karine Lignel au poste de Directrice Générale Développement Groupe.

Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Publié le 25 octobre 2021
Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Spécialiste de l’influence des dirigeants sur les réseaux sociaux et premier référentiel data du marché sur le sujet, AmazingContent réalise chaque trimestre un classement sectoriel des Directions les plus remarquables. Aujourd’hui, alors que la santé est naturellement devenue la priorité des Français, AmazingContent a choisi d’y consacrer son nouveau Cahier d’Influence.

Minafin se réorganise pour accroitre sa compétitivité sur le marché de la chimie fine

Publié le 25 octobre 2021

Le groupe Minafin, leader dans le développement et la production en chimie fine destinée aux sciences de la vie et aux industries de haute technologie, vient d’annoncer une réorganisation interne, effective depuis le 1er octobre, en trois divisions principales : chimie santé, chimie verte et chimie d’exception. Cette réorganisation fait partie de la stratégie du groupe pour répondre à l’évolution de la demande des clients en matière de chimie fine et de services associés.

Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d’euros et l’entrée de Néovacs dans son capital

Publié le 25 octobre 2021
Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d'euros et l'entrée de Néovacs dans son capital

Signia Therapeutics, société dont la mission est d’accélérer la découverte de médicaments contre les infections et les pathologies respiratoires, a annoncé que la société Néovacs entre au capital de la société via la souscription d’un BSAAIR d’un montant de 1,3 million d’euros.

Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

Publié le 21 octobre 2021
Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

LXRepair, pionnière dans la radiothérapie personnalisée du cancer basée sur ses tests de réparation de l’ADN, avec une preuve de concept clinique dans la prédiction de la radiotoxicité pour les cancers de la prostate et du sein, et, Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, ont annoncé la mise en place du laboratoire commun RADIO CARE pour améliorer la personnalisation de la radiothérapie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents