Edition du 25-06-2021

Résistance aux antibiotiques : Nosopharm présente des données sur les Odilorhabdines, une nouvelle classe d’agents antibactériens

Publié le vendredi 5 septembre 2014

Nosopharm, la société basée Nîmes et dédiée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments anti-infectieux, vient d’annoncer  la présentation de résultats in vivo et in vitro pour une nouvelle classe de molécules antibactériennes, les Odilorhabdines, qui possède un fort potentiel dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques.

Ces nouvelles données scientifiques seront communiquées à l’occasion de la 54ème édition de l’Interscience Conference on Antimicrobial Agents and Chemotherapy (ICAAC) qui se tient du 5 au 9 septembre à Washington (Etats-Unis). Philippe Villain-Guillot, Président de Nosopharm, fera une présentation intitulée ‘Odilorhabdins: A new class of antibiotics acting against gram negative pathogens’ (Les Odilorhabdines : une nouvelle classe d’antibiotiques efficaces contre les pathogènes gram-négatifs’). Cette présentation fait partie du symposium (session 46) ‘Time for a revival of natural products ?’ (L’heure du renouveau des produits naturels ?’). La présentation aura lieu le samedi 6 septembre 2014 de 17h45 à 18h15, en salle 206 .

L’Odilorhabdine a été découverte et développée par Nosopharm dans le cadre d’un programme de trois ans baptisé OOPERA pour Odilorhabdine : Optimisation Préclinique et Etude contre la Résistance aux Antibiotiques. Ce programme a démarré en 2013 avec un budget de 1,6 million d’euros. Nosopharm utilise sa propre plateforme biotechnologique, déjà utilisée à de nombreuses reprises pour la découverte antimicrobienne. L’étude de l’Odilorhabdine se fonde sur l’exploitation médicinale des espèces bactériennes Xenorhabdus et Photorhabdus. Cette nouvelle classe d’antibactériens est actuellement au stade de développement préclinique.

« L’invitation du comité de programmation de l’ICAAC est l’occasion idéale pour Nosopharm de présenter ses dernières données scientifiques in vivo et in vitro », déclare Philippe Villain-Guillot. « Ces données permettront de montrer à la communauté scientifique internationale le caractère original des Odilorhabdines et surtout, le réel potentiel anti-infectieux qu’elle revêt. »

La présentation s’adresse aux médecins, aux cliniciens, aux chercheurs et aux industriels, aux leaders d’opinion, ainsi qu’aux responsables du développement commercial. Son contenu portera sur Xenorhabdus et Photorhabdus : une bioressource prometteuse pour les antibiotiques, suivi d’un panorama sur les Odilorhabdines, et notamment leur activité antibactérienne in vitro et in vivo, leurs structures chimiques, ainsi qu’un récapitulatif de leur mode d’action.

De plus, Nosopharm est à la recherche d’industriels de la pharmacie prêts à développer la molécule en partenariat. « Notre présentation lors de l’ICAAC est aussi une rampe de lancement pour des discussions avec de futurs partenaires », ajoute Philippe Villain-Guillot. « Notre prochain objectif consiste à signer un partenariat de R&D (préclinique et clinique) et de commercialisation avec une société de biotechnologie ou un laboratoire pharmaceutique d’ici mi-2015. Nous recevons déjà de nombreuses demandes émanant de l’industrie. »

Les cliniciens prévoient que les nouvelles thérapies antibactériennes (efficaces contre les pathogènes gram-négatifs) pourront traiter les infections bactériennes multirésistantes. Selon l’Agence Européenne des Médicaments (European Medicines Agency) et le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control), les pathogènes résistant aux antibiotiques sont la cause directe de près 400 000 infections nosocomiales et de plus de 25 000 décès dans l’Union Européenne chaque année. Bien que de nombreuses sociétés pharmaceutiques nourrissent l’espoir de renforcer leur portefeuille dans cette aire thérapeutique, les nouvelles catégories d’antibiotiques de ce genre demeurent très rares.

Source :  Nosopharm








MyPharma Editions

SGS France : Stéphane Logassi nommé Responsable du laboratoire de Villeneuve-la-Garenne (92)

Publié le 25 juin 2021
SGS France : Stéphane Logassi nommé Responsable du laboratoire de Villeneuve-la-Garenne (92)

À 44 ans, Stéphane Logassi est nommé Responsable du site de Villeneuve-la-Garenne, laboratoire spécialisé en contrôle qualité et bioanalyse au service de l’industrie bio/pharmaceutique. En poste depuis fin avril il rapporte à Franck Picard, Business Manager, Health Science France and Global Head of Bioanalysis du Groupe SGS France. Le laboratoire compte 85 collaborateurs sur 2 500 m².

Nicox : approbation de VYZULTA® dans les Emirats arabes unis par son partenaire Bausch + Lomb

Publié le 25 juin 2021
Nicox : approbation de VYZULTA® dans les Emirats arabes unis par son partenaire Bausch + Lomb

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie basée à Sophia Antipolis, a annoncé que son partenaire mondial exclusif Bausch + Lomb a reçu l’approbation de mise sur le marché dans les Emirats arabes unis de VYZULTA® (solution ophtalmique de latanoprostène bunod), 0,024%.

Sanofi : la Commission européenne approuve Libtayo® pour le traitement du carcinome basocellulaire au stade avancé

Publié le 25 juin 2021
Sanofi : la Commission européenne approuve Libtayo® pour le traitement du carcinome basocellulaire au stade avancé

La Commission européenne (CE) a approuvé l’inhibiteur de PD-1 Libtayo® (cemiplimab) de Sanofi et Regeneron pour le traitement du carcinome basocellulaire (CBC) métastatique ou localement avancé de l’adulte dont la maladie a progressé ou qui présente une intolérance à un inhibiteur de la voie Hedgehog.

Maladie de Parkinson : Bayer développe deux thérapies inédites

Publié le 24 juin 2021
Maladie de Parkinson : Bayer développe deux thérapies inédites

Bayer vient d’annoncer que BlueRock Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique et filiale de Bayer AG, a administré la première dose de neurones dopaminergiques issus de cellules souches pluripotentes dénomé DA01 à un patient atteint de la maladie de Parkinson, dans le cadre de son étude clinique ouverte de phase 1. En parallèle un programme de thérapie génique visant à développer des traitements avancés pour la maladie de Parkinson est également développé par la société Asklepios BioPharmaceutical Inc.

Novasep investit 6,1 millions d’euros pour moderniser un atelier de production de principes actifs pharmaceutiques sur son site de Mourenx

Publié le 24 juin 2021
Novasep investit 6,1 millions d'euros pour moderniser un atelier de production de principes actifs pharmaceutiques sur son site de Mourenx

Novasep, l’un des principaux fournisseurs de services et de technologies pour l’industrie des sciences de la vie, a annoncé un investissement de 6,1 millions d’euros sur son site de Mourenx (Pyrénées-Atlantiques – France). Cet investissement va permettre de moderniser un atelier de production de principes actifs pharmaceutiques, et de renforcer sa compétitivité sur ses marchés, dans le monde entier.

Servier s’associe à BioLabs Global pour la gestion de l’incubateur intégré au sein du futur Institut de R&D Servier à Paris-Saclay

Publié le 24 juin 2021
Servier s'associe à BioLabs Global pour la gestion de l’incubateur intégré au sein du futur Institut de R&D Servier à Paris-Saclay

Le groupe pharmaceutique Servier et BioLabs, un développeur et opérateur de laboratoires de co-working de renom opérant sur le marché américain et en Europe, viennent d’annoncer avoir conclu un contrat de services pour la gestion de l’incubateur de start-up intégré au futur Institut de Recherche et Développement Servier à Paris-Saclay qui ouvrira ses portes en 2023.

GeNeuro et le CIRI renouvellent leur accord de collaboration et l’étendent aux syndromes post-COVID

Publié le 24 juin 2021
GeNeuro et le CIRI renouvellent leur accord de collaboration et l'étendent aux syndromes post-COVID

GeNeuro, une société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), et le CIRI (Centre International de Recherche en Infectiologie), à Lyon, France, un institut de recherche de premier plan mondial contre les maladies infectieuses, ont annoncé la signature d’une extension de leur accord existant […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents