Edition du 21-05-2022

Résistance aux antibiotiques : Nosopharm présente des données sur les Odilorhabdines, une nouvelle classe d’agents antibactériens

Publié le vendredi 5 septembre 2014

Nosopharm, la société basée Nîmes et dédiée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments anti-infectieux, vient d’annoncer  la présentation de résultats in vivo et in vitro pour une nouvelle classe de molécules antibactériennes, les Odilorhabdines, qui possède un fort potentiel dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques.

Ces nouvelles données scientifiques seront communiquées à l’occasion de la 54ème édition de l’Interscience Conference on Antimicrobial Agents and Chemotherapy (ICAAC) qui se tient du 5 au 9 septembre à Washington (Etats-Unis). Philippe Villain-Guillot, Président de Nosopharm, fera une présentation intitulée ‘Odilorhabdins: A new class of antibiotics acting against gram negative pathogens’ (Les Odilorhabdines : une nouvelle classe d’antibiotiques efficaces contre les pathogènes gram-négatifs’). Cette présentation fait partie du symposium (session 46) ‘Time for a revival of natural products ?’ (L’heure du renouveau des produits naturels ?’). La présentation aura lieu le samedi 6 septembre 2014 de 17h45 à 18h15, en salle 206 .

L’Odilorhabdine a été découverte et développée par Nosopharm dans le cadre d’un programme de trois ans baptisé OOPERA pour Odilorhabdine : Optimisation Préclinique et Etude contre la Résistance aux Antibiotiques. Ce programme a démarré en 2013 avec un budget de 1,6 million d’euros. Nosopharm utilise sa propre plateforme biotechnologique, déjà utilisée à de nombreuses reprises pour la découverte antimicrobienne. L’étude de l’Odilorhabdine se fonde sur l’exploitation médicinale des espèces bactériennes Xenorhabdus et Photorhabdus. Cette nouvelle classe d’antibactériens est actuellement au stade de développement préclinique.

« L’invitation du comité de programmation de l’ICAAC est l’occasion idéale pour Nosopharm de présenter ses dernières données scientifiques in vivo et in vitro », déclare Philippe Villain-Guillot. « Ces données permettront de montrer à la communauté scientifique internationale le caractère original des Odilorhabdines et surtout, le réel potentiel anti-infectieux qu’elle revêt. »

La présentation s’adresse aux médecins, aux cliniciens, aux chercheurs et aux industriels, aux leaders d’opinion, ainsi qu’aux responsables du développement commercial. Son contenu portera sur Xenorhabdus et Photorhabdus : une bioressource prometteuse pour les antibiotiques, suivi d’un panorama sur les Odilorhabdines, et notamment leur activité antibactérienne in vitro et in vivo, leurs structures chimiques, ainsi qu’un récapitulatif de leur mode d’action.

De plus, Nosopharm est à la recherche d’industriels de la pharmacie prêts à développer la molécule en partenariat. « Notre présentation lors de l’ICAAC est aussi une rampe de lancement pour des discussions avec de futurs partenaires », ajoute Philippe Villain-Guillot. « Notre prochain objectif consiste à signer un partenariat de R&D (préclinique et clinique) et de commercialisation avec une société de biotechnologie ou un laboratoire pharmaceutique d’ici mi-2015. Nous recevons déjà de nombreuses demandes émanant de l’industrie. »

Les cliniciens prévoient que les nouvelles thérapies antibactériennes (efficaces contre les pathogènes gram-négatifs) pourront traiter les infections bactériennes multirésistantes. Selon l’Agence Européenne des Médicaments (European Medicines Agency) et le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control), les pathogènes résistant aux antibiotiques sont la cause directe de près 400 000 infections nosocomiales et de plus de 25 000 décès dans l’Union Européenne chaque année. Bien que de nombreuses sociétés pharmaceutiques nourrissent l’espoir de renforcer leur portefeuille dans cette aire thérapeutique, les nouvelles catégories d’antibiotiques de ce genre demeurent très rares.

Source :  Nosopharm








MyPharma Editions

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents