Edition du 19-01-2021

Accueil » Cancer » Et aussi » Médecine » Recherche

Résultats encourageants pour un protocole d’immunothérapie dans la leucémie lymphoïde chronique avancée

Publié le jeudi 18 août 2011

L’INCa rapporte les travaux d’une équipe américaine de l’Université de Pennsylvanie qui vient de publier dans le New England Journal of Medicine (1) et dans Science Translational Medicine (2) les résultats d’un nouveau protocole d’immunothérapie antitumorale dans la leucémie lymphoïde chronique avancée (LLC).

Dans un premier temps, des lymphocytes T autologues ont été prélevés puis modifiés génétiquement avec un lentivirus pour exprimer une protéine (Récepteur Chimérique à l’Antigène (Chimeric Antigen Receptors (CAR)) conçue pour se lier spécifiquement à une autre protéine appelée CD 19. Lorsqu’ils expriment la protéine CAR, ils s’attaquent spécifiquement aux cellules sur lesquelles la protéine CD19 est présente. Ce sont les cellules tumorales, mais aussi les lymphocytes B (des cellules normales du système immunitaire).

Ces lymphocytes T modifiés ont ensuite été réinjectés aux patients. Deux des trois patients ainsi traités pour une LLC avancée présentent une rémission complète depuis plus de dix mois, le troisième une rémission partielle.

Ces résultats, certes encourageants, montrent l’intérêt de ces lymphocytes T modifiés pour cibler spécifiquement les cellules cancéreuses : chaque CART 19 a détruit en effet plusieurs milliers de ces cellules. Par ailleurs, l’efficacité de la thérapie a été très rapide : les adénopathies n’étaient plus palpables trois semaines après l’introduction des lymphocytes modifiés et à J28, aucun signe de la maladie n’était identifiable dans la moelle osseuse. Ces résultats se maintenaient six mois après le traitement. Aucune toxicité aigüe n’a été observée.

Il faut cependant souligner deux limitations importantes à ces publications :

– Le nombre réduit de patients inclus dans l’étude ;
– On ignore la durée de la déplétion en lymphocytes B chez les patients traités avec ces lymphocytes modifiés. Or, les lymphocytes B sont essentiels à la lutte contre les infections.

Des travaux complémentaires sont donc nécessaires.

Les auteurs de ces travaux envisagent d’appliquer cette thérapie à d’autres affections malignes exprimant CD19, tels le lymphome non-hodgkinien et la leucémie aigue lymphoblastique. Ils envisagent également de l’utiliser dans les leucémies de l’enfant en échec des traitements classiques. Ils ont également élaboré un vecteur CAR qui se lie à la mésothéline, une protéine exprimée à la surface des cellules des mésothéliomes, des cancers de l’ovaire et du pancréas.

(1) David L. Porter, M.D., Bruce L. Levine, Ph.D., Michael Kalos, Ph.D., Adam Bagg, M.D., Carl H. June Chimeric Antigen Receptor–Modified T Cells in Chronic Lymphoid Leukemia. August 10, 2011. DOI: 10.1056/NEJMoa1103849

(2) M. Kalos, B. L. Levine, D. L. Porter, S. Katz, S. A. Grupp, A. Bagg, C. H. June, T Cells with Chimeric Antigen Receptors Have Potent Antitumor Effects and Can Establish Memory in Patients with Advanced Leukemia. Sci. Transl. Med. 3, 95ra73 (2011); DOI: 10.1126/scitranslmed.3002842

Source : INCa








MyPharma Editions

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents