Edition du 26-04-2018

Accueil » Cancer » Et aussi » Médecine » Recherche

Résultats encourageants pour un protocole d’immunothérapie dans la leucémie lymphoïde chronique avancée

Publié le jeudi 18 août 2011

L’INCa rapporte les travaux d’une équipe américaine de l’Université de Pennsylvanie qui vient de publier dans le New England Journal of Medicine (1) et dans Science Translational Medicine (2) les résultats d’un nouveau protocole d’immunothérapie antitumorale dans la leucémie lymphoïde chronique avancée (LLC).

Dans un premier temps, des lymphocytes T autologues ont été prélevés puis modifiés génétiquement avec un lentivirus pour exprimer une protéine (Récepteur Chimérique à l’Antigène (Chimeric Antigen Receptors (CAR)) conçue pour se lier spécifiquement à une autre protéine appelée CD 19. Lorsqu’ils expriment la protéine CAR, ils s’attaquent spécifiquement aux cellules sur lesquelles la protéine CD19 est présente. Ce sont les cellules tumorales, mais aussi les lymphocytes B (des cellules normales du système immunitaire).

Ces lymphocytes T modifiés ont ensuite été réinjectés aux patients. Deux des trois patients ainsi traités pour une LLC avancée présentent une rémission complète depuis plus de dix mois, le troisième une rémission partielle.

Ces résultats, certes encourageants, montrent l’intérêt de ces lymphocytes T modifiés pour cibler spécifiquement les cellules cancéreuses : chaque CART 19 a détruit en effet plusieurs milliers de ces cellules. Par ailleurs, l’efficacité de la thérapie a été très rapide : les adénopathies n’étaient plus palpables trois semaines après l’introduction des lymphocytes modifiés et à J28, aucun signe de la maladie n’était identifiable dans la moelle osseuse. Ces résultats se maintenaient six mois après le traitement. Aucune toxicité aigüe n’a été observée.

Il faut cependant souligner deux limitations importantes à ces publications :

– Le nombre réduit de patients inclus dans l’étude ;
– On ignore la durée de la déplétion en lymphocytes B chez les patients traités avec ces lymphocytes modifiés. Or, les lymphocytes B sont essentiels à la lutte contre les infections.

Des travaux complémentaires sont donc nécessaires.

Les auteurs de ces travaux envisagent d’appliquer cette thérapie à d’autres affections malignes exprimant CD19, tels le lymphome non-hodgkinien et la leucémie aigue lymphoblastique. Ils envisagent également de l’utiliser dans les leucémies de l’enfant en échec des traitements classiques. Ils ont également élaboré un vecteur CAR qui se lie à la mésothéline, une protéine exprimée à la surface des cellules des mésothéliomes, des cancers de l’ovaire et du pancréas.

(1) David L. Porter, M.D., Bruce L. Levine, Ph.D., Michael Kalos, Ph.D., Adam Bagg, M.D., Carl H. June Chimeric Antigen Receptor–Modified T Cells in Chronic Lymphoid Leukemia. August 10, 2011. DOI: 10.1056/NEJMoa1103849

(2) M. Kalos, B. L. Levine, D. L. Porter, S. Katz, S. A. Grupp, A. Bagg, C. H. June, T Cells with Chimeric Antigen Receptors Have Potent Antitumor Effects and Can Establish Memory in Patients with Advanced Leukemia. Sci. Transl. Med. 3, 95ra73 (2011); DOI: 10.1126/scitranslmed.3002842

Source : INCa








MyPharma Editions

Bone Therapeutics : nomination de Claudia D’Augusta en tant qu’Administrateur non-exécutif

Publié le 26 avril 2018
Bone Therapeutics : nomination de Claudia D'Augusta en tant qu'Administrateur non-exécutif

Bone Therapeutics, la société de thérapie cellulaire osseuse, vient d’annoncer la nomination de Claudia D’Augusta, PhD, à son Conseil d’Administration en tant qu’administrateur non-exécutif. Claudia D’Augusta est une experte en finance disposant de plus de 15 ans d’expérience en finance d’entreprise, marchés de capitaux et fusions & acquisitions.

Theranexus : 1ère autorisation européenne pour son étude de phase 2 dans la maladie de Parkinson

Publié le 26 avril 2018
Theranexus : 1ère autorisation européenne pour son étude de phase 2 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société spécialisée dans le traitement des maladies du système nerveux central, vient d’annoncer dans un communiqué avoir obtenu l’autorisation de l’agence hongroise du médicament pour l’essai clinique de phase 2 de son candidat médicament THN102 dans ce pays pour les personnes souffrant de Somnolence Diurne Excessive (SDE) associée à la maladie de Parkinson.

Acticor Biotech : l’EMA confirme l’entrée en phase II de son produit ACT017 dans l’AVC

Publié le 25 avril 2018
Acticor Biotech : l'EMA confirme l'entrée en phase II de son produit ACT017 dans l'AVC

Acticor Biotech, société de biotechnologie en développement clinique spécialisée dans la phase aiguë des maladies thrombotiques, y compris l’accident vasculaire cérébral et l’embolie pulmonaire, a présenté à l’Agence Européenne des Médicaments (EMA), le plan de développement de son candidat médicament, ACT017.

Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Publié le 25 avril 2018
Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Celgene France, une filiale à part entière de Celgene Corporation, a annoncé la nomination de Christophe Durand au poste de Président Directeur général depuis le 12 avril 2018.

Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Publié le 25 avril 2018
Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Onxeo, société de biotechnologie spécialisée en oncologie, a annoncé avoir démarré l’étude clinique de phase I DRIIV (DNA Repair Inhibitor administered IntraVenously) avec AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral. Cette étude est destinée à évaluer la tolérance et la dose clinique optimale ainsi qu’à déterminer sa dose active au niveau tumoral, chez des patients atteints d’un cancer solide avancé.

Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Publié le 25 avril 2018
Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, vient d’ouvrir un bureau de développement aux Etats-Unis, à Research Triangle Park (RTP) en Caroline du Nord. La décision de transférer son précédent bureau de développement de Fort Worth (Texas) à RTP et de renforcer sa présence aux Etats-Unis est motivée par l’avancement attendu vers des études cliniques de phase 2 de NCX 470 pour les patients atteints de glaucome et de NCX 4251 pour les patients atteints de blépharite.

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions