Edition du 16-07-2018

Accueil » Hôpital » Médecine

Premières naissances en France après vitrification embryonnaire

Publié le jeudi 18 août 2011

Deux nouveau-nés, en bonne santé, ont vu le jour le 8 août dernier après procédé de vitrification embryonnaire, une technique de congélation ultra-rapide des embryons obtenus après fécondation in vitro (FIV). Il s’agit de la première naissance permise par cette technique en France.
La vitrification des embryons a été réalisée dans le centre d’assistance médicale à la procréation (AMP) de l’hôpital Jean Verdier (AP-HP), seul centre public autorisé dans le département de Seine-Saint-Denis pour la prise en charge en AMP de l’infertilité des couples. Elle a impliqué les équipes des services de médecine de la reproduction, d’histologie – embryologie – cytogénétique – biologie de la reproduction – CECOS et de gynécologie-obstétrique. Cette naissance gémellaire est intervenue à la maternité du GHI Le Raincy-Montfermeil.

Possible en France depuis la fin de l’année 2010, la vitrification embryonnaire est une technique de congélation ultra-rapide des embryons obtenus après fécondation in vitro (FIV). Elle permet une amélioration des résultats par rapport à la congélation lente, seule disponible en France jusqu’alors. « Cette amélioration technique est notamment associée, dans le centre d’AMP de Jean Verdier, à une augmentation considérable des taux de survie des embryons après processus de congélation-décongélation » précise le Docteur SIFER, responsable de l’Unité de biologie de la reproduction de l’hôpital Jean Verdier (AP-HP), qui fait état de 28 grossesses en cours grâce à cette méthode. Compte-tenu d’une survie embryonnaire proche de 100%, les couples du centre d’AMP de Jean Verdier bénéficient ainsi d’une augmentation de chance de transfert intra utérin après décongélation. A titre de comparaison, en congélation lente, un embryon n’a qu’un peu plus de 50% de chances de rester intact après décongélation.

Ce processus de vitrification embryonnaire optimise ainsi l’ensemble de la prise en charge des patients en AMP. D’une part, il augmente les chances de grossesses cumulées, sans recours à une nouvelle ponction ovocytaire, puisque tous les embryons obtenus deviennent disponibles pour être transférés. Il permet également de réduire considérablement le risque de grossesses multiples, majeur en AMP, en diminuant le nombre d’embryons transférés d’emblée suite à la ponction ovarienne, sans craindre la lyse des embryons surnuméraires lors de la décongélation.

La vitrification embryonnaire, gérée conjointement par l’unité de biologie de la reproduction et par le Centre d’Etude et de Conservation des œufs et du Sperme humains (CECOS), vient élargir l’offre de soins de l’hôpital Jean-Verdier (AP-HP) dans le domaine de l’AMP. Cette technique représente une vraie révolution dans le cadre de la prise en charge en AMP des couples infertiles.

Source : AP-HP








MyPharma Editions

Servier : David K. Lee nommé CEO de sa nouvelle filiale commerciale américaine

Publié le 16 juillet 2018
Servier : David K. Lee nommé CEO de sa nouvelle filiale commerciale américaine

Le groupe pharmaceutique Servier vient d’annoncer la nomination de David K. Lee en qualité de Chief Executive Officer (CEO) de sa nouvelle filiale commerciale américaine, Servier Pharmaceuticals (Boston, États-Unis).

B. Braun inaugure son nouveau campus en France

Publié le 16 juillet 2018
B. Braun inaugure son nouveau campus en France

B. Braun, le groupe de technologies médicales, a inauguré son nouveau campus situé à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Cette implantation, qui met l’accent sur la qualité de vie au travail, témoigne de la volonté du groupe familial allemand de poursuivre le développement de son empreinte humaine et industrielle en France, où il emploie 2 000 personnes.

Stiplastics Healthcaring nomme Laetitia Le Gall Directeur Général

Publié le 16 juillet 2018
Stiplastics Healthcaring nomme Laetitia Le Gall Directeur Général

Stiplastics, société spécialisée dans la création, le développement et la production de solutions plastiques pour les industries pharmaceutiques et l’univers de la santé et de l’e-santé, a annoncé la nomination, effective depuis le 1er juillet 2018, de Laetitia Le Gall en qualité de Directeur général de Stiplastics Healthcaring.

Vaccins : Univercells lève 16 millions d’euros

Publié le 16 juillet 2018
Vaccins : Univercells lève 16 millions d’euros

La société belge Univercells et Global Health Investment Fund (GHIF) ont annoncé la clôture d’un tour de financement de série B d’un montant de 16 millions d’euros ($18.8M). Les fonds levés permettront à Univercells de continuer à développer sa technologie de bioproduction. Son approche novatrice pourrait à terme réduire de façon considérable le capital nécessaire pour produire une large gamme de produits biologiques complexes, tout en limitant l’empreinte au sol des installations, ainsi que les coûts d’exploitation.

Sanofi double sa participation dans deux fonds dédiés à l’innovation

Publié le 13 juillet 2018
Sanofi double sa participation dans deux fonds dédiés à l’innovation

Dans le cadre du Conseil Stratégique des Industries de Santé (CSIS), réuni le 10 juillet à Paris sous l’égide du Premier ministre, Sanofi a annoncé le renforcement de son engagement en faveur de l’innovation, en doublant sa participation dans deux fonds d’investissement dédiés aux sciences de la vie.

GSK inaugure une nouvelle unité de production sur son site d’Evreux en France

Publié le 13 juillet 2018
GSK inaugure une nouvelle unité de production sur son site d’Evreux en France

A l’occasion de son 50ème anniversaire, le site GSK d’Evreux (27) vient d’inaugurer une unité de production dédiée aux nouveaux médicaments inhalés à visée respiratoire Ellipta. Cette nouvelle unité de production Ellipta, fruit d’un investissement de 90 millions d’euros sur 3 ans, permettra au site d’Evreux de renforcer ses capacités de production actuelles de 16 millions d’unités par an.

Takeda : résultats positifs de Phase 3 sur NINLARO® dans le myélome multiple

Publié le 13 juillet 2018
Takeda : résultats positifs de Phase 3 sur NINLARO® dans le myélome multiple

Takeda vient d’annoncer que l’étude randomisée de Phase 3 TOURMALINE-MM3 a satisfait à son critère d’évaluation principal, démontrant que le médicament oral à agent unique NINLARO® (ixazomib), en tant que traitement d’entretien, a permis une amélioration statistiquement significative de la survie sans progression de la maladie par rapport au placebo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions