Edition du 10-04-2020

Accueil » Industrie » Produits

Résultats positifs pour un composé expérimental d’Otsuka pour la maladie polykystique rénale autosomique dominante (ADPKD)

Publié le lundi 5 novembre 2012

Le groupe pharmaceutique japonais Otsuka vient d’annoncer que les résultats de l’essai clinique du tolvaptan, un médicament expérimental pour le traitement de la maladie polykystique rénale autosomique dominante (ADPKD), ont été présentés pour la première fois lors de la réunion annuelle de l’American Society of Nephrology et publiés simultanément en ligne dans le New England Journal of Medicine.

La maladie polykystique rénale autosomique dominante (ADPKD) est une maladie génétique caractérisée par le développement de multiples kystes dans les reins. Le tolvaptan a satisfait au critère d’évaluation primaire en démontrant une réduction statistiquement significative (p<0,001) (une réduction de près de 50 %) du taux d’augmentation du volume rénal total (VRT) sur les 3 ans de l’étude comparé au placebo chez des patients atteints d’ADPKD.

Ces conclusions sont celles de l’étude TEMPO (Tolvaptan Efficacy and Safety in Management of Autosomal Dominant Polycystic Kidney Disease and its Outcomes), un essai à bras parallèles, contrôlé par placebo, en double aveugle, randomisé, multicentrique de Phase III, impliquant plus de 1 400 patients.

Le tolvaptan est un antagoniste sélectif des récepteurs V2 de la vasopressine qui, selon l’hypothèse, ralentit la progression de l’ADPKD en réduisant le développement et la croissance des kystes rénaux, qui caractérisent la maladie et sont souvent associés à la douleur, l’hypertension et l’insuffisance rénale. L’ADPKD est la cause héréditaire la plus fréquente de l’insuffisance rénale, représentant environ 5 % de l’insuffisance rénale chronique au stade terminal aux États-Unis. La prévalence diagnostique estimée se situe entre 1:1000 et 1:4000 à l’échelle mondiale

Les résultats de l’essai ont été présentés par Vicente E. Torres, M.D., Ph.D, professeur de médecine, Division de néphrologie et d’hypertension de la Clinique Mayo, lors de la session « Études cliniques à fort impact » de la « Semaine du rein » annuelle 2012 de l’American Society of Nephrology (ASN), la réunion mondiale la plus prestigieuse dans le domaine de la néphrologie. L’étude a évalué l’efficacité et l’innocuité du tolvaptan dans le traitement de l’ADPKD et les complications qu’elle cause aux patients touchés par cette maladie.

« Les données de cette étude sont convaincantes et constituent une base solide pour des soumissions réglementaires mondiales », a confié quant à lui William H. Carson, M.D., président-directeur général d’Otsuka Pharmaceutical Development & Commercialization, Inc. « Le tolvaptan a été découvert par Otsuka au Japon et s’il était autorisé par les agences réglementaires, il pourrait devenir le premier traitement médicamenteux pour les patients atteints d’ADPKD ».

Source : Otsuka








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Publié le 10 avril 2020
COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Sanofi vient d’annoncer son engagement à fournir 100 millions de doses de Plaquenil® (hydroxychloroquine) à près de 50 pays dans le monde et a d’ores et déjà commencé à distribuer ce médicament aux autorités qui en ont fait la demande. Le groupe pharmaceutique français indique avoir déjà augmenté sa capacité de production de 50% et prévoit de la renforcer encore dans les prochains mois.

Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d’Idron

Publié le 9 avril 2020
Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d'Idron

A l’issue d’un processus de recherche de partenaire visant à assurer le meilleur développement de son site de production pharmaceutique situé à Idron, en périphérie de Pau, le groupe Pierre Fabre annonce l’entrée en négociations exclusives avec le groupe Fareva, acteur mondial de la sous-traitance industrielle pharmaceutique et cosmétique.

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents