Edition du 05-12-2022

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Roche: avis favorable de l’EMA pour le traitement à base d’Avastin après progression initiale d’un cancer colorectal avancé

Publié le vendredi 16 novembre 2012

Roche  a annoncé vendredi que le Comité européen des médicaments à usage humain (CHMP) a émis un avis favorable concernant l’adjonction de données issues de l’étude ML18147 au champ d’application actuel d’Avastin (bévacizumab) en Europe.  Cela permettra aux personnes ayant reçu un diagnostic de cancer colo-rectal métastatique et traitées par Avastin associé à une chimiothérapie de 1ère ligne de poursuivre le même traitement en 2ème ligne après l’aggravation de leur cancer.

L’étude ML18147, sur laquelle s’appuie la demande, a démontré que des personnes atteintes de cancer colorectal métastatique ayant reçu initialement un traitement par Avastin ont vécu plus longtemps lorsqu’elles ont poursuivi leur traitement à base d’Avastin après une première progression de la maladie que des personnes ayant été traitées uniquement par chimiothérapie après la progression. Les résultats de l’étude ML18147 ont été présentés pour la première fois au congrès de l’ASCO 2012 (abstract no CRA3503). La poursuite du traitement à base d’Avastin n’a eu qu’une incidence supplémentaire minimale sur la fréquence des événements indésirables. Par ailleurs, le profil des événements indésirables sous traitement par Avastin dans cette étude s’est avéré correspondre à celui observé lors de précédentes études sur le cancer colo-rectal.

«Les personnes souffrant de cancer colo-rectal métastatique qui ont poursuivi leur traitement par Avastin avec un nouveau protocole chimiothérapique après que leur cancer a progressé ont vécu plus longtemps que celles ayant uniquement reçu une nouvelle chimiothérapie. L’avis favorable du CHMP est une étape importante vers ce qui pourrait être une nouvelle stratégie dans le traitement du cancer colo-rectal, offrant aux patients une nouvelle option thérapeutique.», commente Hal Barron M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development chez Roche.

Roche souligne que « Avastin est la seule biothérapie qui s’est avérée prolonger la survie globale en première ligne, après progression initiale et en seconde ligne lors de cancer colo-rectal métastatique ». Le cancer colo-rectal est l’un des cancers les plus courants dans le monde, avec plus de 1,2 million de nouveaux cas diagnostiqués chaque année; il reste l’une des principales causes de décès par cancer, faisant plus de 600 000 victimes à l’échelle mondiale chaque année.

Source : Roche








MyPharma Editions

Chikungunya : Valneva annonce des données positives à 12 mois sur la persistance des anticorps avec son candidat vaccin à injection unique

Publié le 5 décembre 2022

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui des données positives sur la persistance des anticorps douze mois après la vaccination avec une seule dose de son candidat vaccin contre le chikungunya, VLA1553.

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents