Edition du 20-09-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Roche: avis favorable de l’EMA pour le traitement à base d’Avastin après progression initiale d’un cancer colorectal avancé

Publié le vendredi 16 novembre 2012

Roche  a annoncé vendredi que le Comité européen des médicaments à usage humain (CHMP) a émis un avis favorable concernant l’adjonction de données issues de l’étude ML18147 au champ d’application actuel d’Avastin (bévacizumab) en Europe.  Cela permettra aux personnes ayant reçu un diagnostic de cancer colo-rectal métastatique et traitées par Avastin associé à une chimiothérapie de 1ère ligne de poursuivre le même traitement en 2ème ligne après l’aggravation de leur cancer.

L’étude ML18147, sur laquelle s’appuie la demande, a démontré que des personnes atteintes de cancer colorectal métastatique ayant reçu initialement un traitement par Avastin ont vécu plus longtemps lorsqu’elles ont poursuivi leur traitement à base d’Avastin après une première progression de la maladie que des personnes ayant été traitées uniquement par chimiothérapie après la progression. Les résultats de l’étude ML18147 ont été présentés pour la première fois au congrès de l’ASCO 2012 (abstract no CRA3503). La poursuite du traitement à base d’Avastin n’a eu qu’une incidence supplémentaire minimale sur la fréquence des événements indésirables. Par ailleurs, le profil des événements indésirables sous traitement par Avastin dans cette étude s’est avéré correspondre à celui observé lors de précédentes études sur le cancer colo-rectal.

«Les personnes souffrant de cancer colo-rectal métastatique qui ont poursuivi leur traitement par Avastin avec un nouveau protocole chimiothérapique après que leur cancer a progressé ont vécu plus longtemps que celles ayant uniquement reçu une nouvelle chimiothérapie. L’avis favorable du CHMP est une étape importante vers ce qui pourrait être une nouvelle stratégie dans le traitement du cancer colo-rectal, offrant aux patients une nouvelle option thérapeutique.», commente Hal Barron M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development chez Roche.

Roche souligne que « Avastin est la seule biothérapie qui s’est avérée prolonger la survie globale en première ligne, après progression initiale et en seconde ligne lors de cancer colo-rectal métastatique ». Le cancer colo-rectal est l’un des cancers les plus courants dans le monde, avec plus de 1,2 million de nouveaux cas diagnostiqués chaque année; il reste l’une des principales causes de décès par cancer, faisant plus de 600 000 victimes à l’échelle mondiale chaque année.

Source : Roche








MyPharma Editions

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Cellectis : le Dr. Stephan A. Grupp, pionnier des CAR-T, rejoint le conseil scientifique

Publié le 20 septembre 2018
Cellectis : le Dr. Stephan A. Grupp, pionnier des CAR-T, rejoint le conseil scientifique

Cellectis, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé que le Dr. Stephan A. Grupp, MD , Ph.D., un oncologue pédiatrique de premier plan à l’Hôpital pour enfants de Philadelphie et chef du département de thérapie cellulaire et de transplantation à l’Hôpital pour enfants de Philadelphie (CHOP) a rejoint le conseil scientifique de Cellectis.

Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d’euros

Publié le 19 septembre 2018
Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d'euros

Horama, société française de biotechnologie basée à Paris et à Nantes et spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, vient d’annoncer que le fonds belge V-Bio Ventures rejoint le cycle de financement « Série B » de la société. Willem Broekaert, Directeur Associé chez V-Bio Ventures, sera également nommé au Conseil d’Administration d’Horama. Partager la publication « Horama clôture son tour […]

VIH : Gilead Sciences lance la campagne #PasseLeMotPasLeVirus

Publié le 19 septembre 2018

Afin de mieux comprendre le quotidien des personnes vivant avec le VIH, Gilead Sciences a annoncé le lancement d’une campagne #PasseLeMotPasLeVirus qui met en avant leurs témoignages et dévoile, dans le même temps, les résultats d’une étude* menée en partenariat avec l’institut Ipsos auprès de 200 personnes vivant avec le VIH.

Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 19 septembre 2018
Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la cooptation de David Stout en tant qu’administrateur indépendant de Pharnext.

Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Publié le 19 septembre 2018
Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Valbiotis, entreprise française de R&D engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce le lancement de sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique à Riom (Puy-de-Dôme, France), après 10 mois de travaux.

Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Publié le 19 septembre 2018
Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Les deux pôles de compétitivité franciliens Medicen Paris Region et Cap Digital ont annoncé la mobilisation de leur écosystème autour du projet Hu-PreciMED (Human Precision MEDicine) en vue de structurer la filière industrielle de la médecine de précision en France. Initié conjointement par les groupes Oncodesign, Servier et Intersystems, le projet Hu-PreciMED mobilise d’ores et déjà 45 entreprises innovantes du numérique et du médical.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions