Edition du 26-04-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Roche: avis favorable de l’EMA pour le traitement à base d’Avastin après progression initiale d’un cancer colorectal avancé

Publié le vendredi 16 novembre 2012

Roche  a annoncé vendredi que le Comité européen des médicaments à usage humain (CHMP) a émis un avis favorable concernant l’adjonction de données issues de l’étude ML18147 au champ d’application actuel d’Avastin (bévacizumab) en Europe.  Cela permettra aux personnes ayant reçu un diagnostic de cancer colo-rectal métastatique et traitées par Avastin associé à une chimiothérapie de 1ère ligne de poursuivre le même traitement en 2ème ligne après l’aggravation de leur cancer.

L’étude ML18147, sur laquelle s’appuie la demande, a démontré que des personnes atteintes de cancer colorectal métastatique ayant reçu initialement un traitement par Avastin ont vécu plus longtemps lorsqu’elles ont poursuivi leur traitement à base d’Avastin après une première progression de la maladie que des personnes ayant été traitées uniquement par chimiothérapie après la progression. Les résultats de l’étude ML18147 ont été présentés pour la première fois au congrès de l’ASCO 2012 (abstract no CRA3503). La poursuite du traitement à base d’Avastin n’a eu qu’une incidence supplémentaire minimale sur la fréquence des événements indésirables. Par ailleurs, le profil des événements indésirables sous traitement par Avastin dans cette étude s’est avéré correspondre à celui observé lors de précédentes études sur le cancer colo-rectal.

«Les personnes souffrant de cancer colo-rectal métastatique qui ont poursuivi leur traitement par Avastin avec un nouveau protocole chimiothérapique après que leur cancer a progressé ont vécu plus longtemps que celles ayant uniquement reçu une nouvelle chimiothérapie. L’avis favorable du CHMP est une étape importante vers ce qui pourrait être une nouvelle stratégie dans le traitement du cancer colo-rectal, offrant aux patients une nouvelle option thérapeutique.», commente Hal Barron M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development chez Roche.

Roche souligne que « Avastin est la seule biothérapie qui s’est avérée prolonger la survie globale en première ligne, après progression initiale et en seconde ligne lors de cancer colo-rectal métastatique ». Le cancer colo-rectal est l’un des cancers les plus courants dans le monde, avec plus de 1,2 million de nouveaux cas diagnostiqués chaque année; il reste l’une des principales causes de décès par cancer, faisant plus de 600 000 victimes à l’échelle mondiale chaque année.

Source : Roche








MyPharma Editions

Bone Therapeutics : nomination de Claudia D’Augusta en tant qu’Administrateur non-exécutif

Publié le 26 avril 2018
Bone Therapeutics : nomination de Claudia D'Augusta en tant qu'Administrateur non-exécutif

Bone Therapeutics, la société de thérapie cellulaire osseuse, vient d’annoncer la nomination de Claudia D’Augusta, PhD, à son Conseil d’Administration en tant qu’administrateur non-exécutif. Claudia D’Augusta est une experte en finance disposant de plus de 15 ans d’expérience en finance d’entreprise, marchés de capitaux et fusions & acquisitions.

Theranexus : 1ère autorisation européenne pour son étude de phase 2 dans la maladie de Parkinson

Publié le 26 avril 2018
Theranexus : 1ère autorisation européenne pour son étude de phase 2 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société spécialisée dans le traitement des maladies du système nerveux central, vient d’annoncer dans un communiqué avoir obtenu l’autorisation de l’agence hongroise du médicament pour l’essai clinique de phase 2 de son candidat médicament THN102 dans ce pays pour les personnes souffrant de Somnolence Diurne Excessive (SDE) associée à la maladie de Parkinson.

Acticor Biotech : l’EMA confirme l’entrée en phase II de son produit ACT017 dans l’AVC

Publié le 25 avril 2018
Acticor Biotech : l'EMA confirme l'entrée en phase II de son produit ACT017 dans l'AVC

Acticor Biotech, société de biotechnologie en développement clinique spécialisée dans la phase aiguë des maladies thrombotiques, y compris l’accident vasculaire cérébral et l’embolie pulmonaire, a présenté à l’Agence Européenne des Médicaments (EMA), le plan de développement de son candidat médicament, ACT017.

Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Publié le 25 avril 2018
Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Celgene France, une filiale à part entière de Celgene Corporation, a annoncé la nomination de Christophe Durand au poste de Président Directeur général depuis le 12 avril 2018.

Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Publié le 25 avril 2018
Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Onxeo, société de biotechnologie spécialisée en oncologie, a annoncé avoir démarré l’étude clinique de phase I DRIIV (DNA Repair Inhibitor administered IntraVenously) avec AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral. Cette étude est destinée à évaluer la tolérance et la dose clinique optimale ainsi qu’à déterminer sa dose active au niveau tumoral, chez des patients atteints d’un cancer solide avancé.

Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Publié le 25 avril 2018
Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, vient d’ouvrir un bureau de développement aux Etats-Unis, à Research Triangle Park (RTP) en Caroline du Nord. La décision de transférer son précédent bureau de développement de Fort Worth (Texas) à RTP et de renforcer sa présence aux Etats-Unis est motivée par l’avancement attendu vers des études cliniques de phase 2 de NCX 470 pour les patients atteints de glaucome et de NCX 4251 pour les patients atteints de blépharite.

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions