Edition du 21-08-2018

Roche : l’UE approuve Alecensa® dans le cancer du poumon de stade avancé

Publié le vendredi 22 décembre 2017

Roche : l’UE approuve Alecensa® dans le cancer du poumon de stade avancéChugai, filiale du groupe Roche, a annoncé l’approbation de la Commission européenne, pour l’Alecensa® en tant que monothérapie indiquée pour le « traitement de première ligne de patients adultes atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) kinase lymphome anaplasique (anaplastic lymphoma kinase, ALK)- positif ».

En outre, l’autorisation de mise sur le marché de l’UE pour l’Alecensa est passée d’une approbation conditionnelle (accordée en février 2017) à une approbation complète pour le traitement des patients atteints de CBNPC métastatique ALK-positif dont la maladie a évolué, ou qui sont intolérants au crizotinib (deuxième ligne).

« Suite à l’approbation du traitement de première ligne aux États-Unis en novembre 2017, c’est avec un grand plaisir que Chugai annonce l’approbation de l’Alecensa pour un traitement primaire dans l’UE. Une amélioration du pronostic est attendue chez les patients atteints de CBNPC avancé ALK-positif, qui reçoivent un traitement par l’Alecensa à un stade précoce », a déclaré le Dr Yasushi Ito, premier vice-président de Chugai, directeur de l’unité de gestion projet et cycle de vie. « Outre l’étude J-ALEX (JapicCTI-132316) menée au Japon, les résultats de l’étude ALEX (NCT02075840) menée à l’étranger ont également montré que ces nouvelles sont excellentes pour les patients. Nous sommes convaincus que l’Alecensa peut contribuer au traitement de nombreux patients dans le monde. »

Cette approbation supplémentaire est basée sur les résultats de l’étude de phase III ALEX (NCT02075840) qui  évalue l’efficacité et la sécurité d’emploi de l’Alecensa comparé au crizotinib chez des personnes atteintes de CBNPC ALK-positif, qui n’ont pas reçu de traitement systémique préalable (première ligne). Dans l’étude, l’Alecensa a réduit significativement le risque d’aggravation de la maladie ou de décès, de 53 % (RR = 0,47, IC à 95 % : 0,34-0,65, test log-rank stratifié, p < 0,001) comparé au crizotinib, tel qu’évalué par les investigateurs. La survie sans progression (SSP) médiane était de 25,7 mois (IC à 95 % : 19,9-non estimable) pour les personnes qui recevaient l’Alecensa comparé à 10,4 mois (IC à 95 % : 7,7-14,6) pour les personnes qui recevaient le crizotinib, tel qu’évalué par un comité de révision indépendant. Le profil de sécurité des deux médicaments correspondait à celui observé dans des études précédentes, sans aucun élément nouveau.

En outre, l’Alecensa réduisait significativement de 84 % (RR = 0,16, IC à 95 % : 0,10-0,28, test de log-rank stratifié, p < 0,001) le risque que le cancer ne se propage ou grossisse dans le cerveau ou le système nerveux central (SNC), comparé au crizotinib. Ceci était basé sur une analyse du temps jusqu’à la progression dans le SNC, dans laquelle le risque de progression dans le SNC comme premier site de progression de la maladie était inférieur chez les personnes qui recevaient l’Alecensa (12 %), comparé au même risque observé chez les personnes qui recevaient le crizotinib (45 %).

Source : Chugai








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions