Edition du 26-01-2022

Samsung Bioepis et C-Bridge Capital vont développer et commercialiser des biosimilaires de nouvelle génération en Chine

Publié le mardi 12 février 2019

Samsung Bioepis et C-Bridge Capital vont développer et commercialiser des biosimilaires de nouvelle génération en ChineSamsung Bioepis a annoncé son expansion en Chine continentale grâce à un accord de licence avec C-Bridge Capital. Cet accord couvre plusieurs candidats biosimilaires de Samsung Bioepis, dont les candidats biosimilaires SB11 et SB12 de troisième génération, qui référencent le LUCENTIS® (ranibizumab) et le SOLIRIS® (eculizumab), respectivement, ainsi que le SB3, un candidat biosimilaire référençant l’HERCEPTIN® 3 (trastuzumab).

En vertu de cet accord, C-Bridge va mettre en place une nouvelle société biopharmaceutique, baptisée AffaMed Therapeutics, qui collaborera avec Samsung Bioepis dans un certain nombre de domaines, notamment le développement clinique, les enregistrements réglementaires et la commercialisation en Chine. Samsung Bioepis recevra un paiement initial, ainsi que des redevances sur les ventes. Les autres détails financiers n’ont pas été divulgués.

« Nous voulons jouer un rôle prépondérant dans l’élargissement de l’accès à des soins de qualité pour les patients en Chine. C-Bridge est le partenaire idéal pour cette mission, comme en témoignent ses antécédents exceptionnels dans la transformation de sociétés de portefeuille semblables à AffaMed Therapeutics en sociétés biopharmaceutiques de premier plan en Chine et au-delà », a déclaré Christopher Hansung Ko, président et chef de la direction de Samsung Bioepis. « Samsung Bioepis va continuer de démontrer son engagement durable envers les biosimilaires en renforçant encore son pipeline et en élargissant leur disponibilité pour les patients et les systèmes de soins de santé à travers le monde. »

Aujourd’hui, quatre biosimilaires de Samsung Bioepis, société établie en février 2012, sont approuvés et commercialisés en Europe : le trio anti-TNF de BENEPALI™ (étanercept), FLIXABI™ (infliximab) et IMRALDI™ (adalimumab), ainsi qu’un biosimilaire oncologique, l’ONTRUZANT® (trastuzumab). Aux États-Unis, la société a un biosimilaire, le RENFLEXIS® (infliximab-abda), sur le marché, tandis qu’un autre biosimilaire, l’ONTRUZANT® (trastuzumab-dttb), a été approuvé par la FDA (Food and Drug Administration) des États-Unis. Une demande de licence de produits biologiques (Biologics License Application, BLA) pour le candidat biosimilaire candidat SB5 (adalimumab) est actuellement examinée par la FDA.

1 LUCENTIS® est une marque commerciale déposée de Genentech
2 SOLIRIS® est une marque commerciale déposée d’Alexion
3 HERCEPTIN® est une marque commerciale déposée de Genentech

Source : Samsung Bioepis

 








MyPharma Editions

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Publié le 25 janvier 2022
Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Rafal Kaminski vient d’être nommé Directeur scientifique et R&D d’Angelini Pharma, société pharmaceutique internationale appartenant au groupe privé italien Angelini Industries. Fort d’une solide expérience à l’international en matière d’innovation et de R&D, Rafal Kaminski prendra ses fonctions en janvier 2022.

Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Publié le 25 janvier 2022
Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro-Intestinaux de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents