Edition du 30-11-2020

Samsung Bioepis et C-Bridge Capital vont développer et commercialiser des biosimilaires de nouvelle génération en Chine

Publié le mardi 12 février 2019

Samsung Bioepis et C-Bridge Capital vont développer et commercialiser des biosimilaires de nouvelle génération en ChineSamsung Bioepis a annoncé son expansion en Chine continentale grâce à un accord de licence avec C-Bridge Capital. Cet accord couvre plusieurs candidats biosimilaires de Samsung Bioepis, dont les candidats biosimilaires SB11 et SB12 de troisième génération, qui référencent le LUCENTIS® (ranibizumab) et le SOLIRIS® (eculizumab), respectivement, ainsi que le SB3, un candidat biosimilaire référençant l’HERCEPTIN® 3 (trastuzumab).

En vertu de cet accord, C-Bridge va mettre en place une nouvelle société biopharmaceutique, baptisée AffaMed Therapeutics, qui collaborera avec Samsung Bioepis dans un certain nombre de domaines, notamment le développement clinique, les enregistrements réglementaires et la commercialisation en Chine. Samsung Bioepis recevra un paiement initial, ainsi que des redevances sur les ventes. Les autres détails financiers n’ont pas été divulgués.

« Nous voulons jouer un rôle prépondérant dans l’élargissement de l’accès à des soins de qualité pour les patients en Chine. C-Bridge est le partenaire idéal pour cette mission, comme en témoignent ses antécédents exceptionnels dans la transformation de sociétés de portefeuille semblables à AffaMed Therapeutics en sociétés biopharmaceutiques de premier plan en Chine et au-delà », a déclaré Christopher Hansung Ko, président et chef de la direction de Samsung Bioepis. « Samsung Bioepis va continuer de démontrer son engagement durable envers les biosimilaires en renforçant encore son pipeline et en élargissant leur disponibilité pour les patients et les systèmes de soins de santé à travers le monde. »

Aujourd’hui, quatre biosimilaires de Samsung Bioepis, société établie en février 2012, sont approuvés et commercialisés en Europe : le trio anti-TNF de BENEPALI™ (étanercept), FLIXABI™ (infliximab) et IMRALDI™ (adalimumab), ainsi qu’un biosimilaire oncologique, l’ONTRUZANT® (trastuzumab). Aux États-Unis, la société a un biosimilaire, le RENFLEXIS® (infliximab-abda), sur le marché, tandis qu’un autre biosimilaire, l’ONTRUZANT® (trastuzumab-dttb), a été approuvé par la FDA (Food and Drug Administration) des États-Unis. Une demande de licence de produits biologiques (Biologics License Application, BLA) pour le candidat biosimilaire candidat SB5 (adalimumab) est actuellement examinée par la FDA.

1 LUCENTIS® est une marque commerciale déposée de Genentech
2 SOLIRIS® est une marque commerciale déposée d’Alexion
3 HERCEPTIN® est une marque commerciale déposée de Genentech

Source : Samsung Bioepis

 








MyPharma Editions

Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés

Publié le 30 novembre 2020
Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l'innovation, du développement analytique et des procédés

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Brian Mullan, PhD, au poste de directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés.

Sanofi : feu vert de l’UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 30 novembre 2020
Sanofi : feu vert de l'UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux enfants âgés de 6 à 11 ans présentant une forme sévère de dermatite atopique et nécessitant un traitement systémique. Dupixent est le seul médicament systémique approuvé dans l’UE pour le traitement […]

AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

Publié le 30 novembre 2020
AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

AB Science et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union Européenne, ont annoncé la signature d’un accord de prêt d’un montant global de 15 millions d’euros. Le Prêt Covid-19 permettra à AB Science de financer le programme de développement clinique évaluant le masitinib dans le traitement de la Covid-19.

Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Publié le 27 novembre 2020
Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Suite à l’annonce du plan France Relance, les Pôles Santé en réseau, regroupant les six pôles de compétitivité en santé français – Atlanpole Biotherapies, Clubster NSL, Eurobiomed, Biovalley France, Lyonbiopôle et Medicen Paris Region, formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France face aux défis de la médecine actuels et futurs.

Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Publié le 27 novembre 2020
Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Le CHRU de Brest et Hemarina, entreprise de biotechnologie bretonne, ont annoncé avoir franchi la barre des 100 participants à l’étude OxyOp2 qui contribue au développement clinique du transporteur universel d’oxygène HEMO2life®.

Pharmacies : confiez votre communication digitale à Artur’In

Publié le 27 novembre 2020
Pharmacies : confiez votre communication digitale à Artur’In

Vous souhaitez garder le contact avec votre patientèle en dehors de l’officine et améliorer le retour en pharmacie de vos patients ? Utilisez le digital afin d’améliorer votre visibilité et mettez en avant votre officine pour rester en tête.

COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Publié le 27 novembre 2020
COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l'essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Celltrion Group a annoncé la clôture du recrutement de 327 patients atteints de symptômes légers à modérés d’infection au SARS-CoV-2 dans le cadre de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le CT-P59, un traitement candidat anti-COVID-19 par anticorps monoclonaux. Celltrion prévoit de soumettre une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès du ministère coréen de la Sécurité des produits alimentaires et médicamenteux (MFDS), sous réserve des résultats obtenus dans le cadre de l’essai pivot de Phase II.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents