Edition du 17-10-2018

Sanofi-aventis et Aviesan vont collaborer avec le Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy

Publié le lundi 13 décembre 2010

Aviesan, sanofi-aventis et le CIML ont annoncé le 10 décembre denier  la signature d’un accord spécifique de collaboration de recherche sur trois ans dans le domaine de l’immunité innée et de l’inflammation avec une ambition de cinq ans dans le cadre du protocole de partenariat conclu en février 2010 avec l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé, Aviesan.

Les scientifiques du CIML, de l’unité « Immuno-inflammation » de sanofi-aventis et de sanofi-pasteur seront mobilisés autour de trois programmes portant sur l’immunologie des maladies inflammatoires de l’intestin et de la peau. L’occasion de mettre à profit les expertises de chacun au service de deux objectifs complémentaires : faire avancer les connaissances sur l’immunité innée, sur l’inflammation et ainsi identifier de nouvelles voies thérapeutiques pour le patient.
«La signature d’une collaboration majeure avec le CIML, centre de recherche d’excellence mondiale en immunologie, est une opportunité unique pour explorer ensemble les caractéristiques de certaines cellules immunitaires, essentielles à la défense de l’organisme», a souligné le Dr. Marc Cluzel, M.D., Ph.D., Vice- Président Exécutif, Recherche et Développement, de sanofi-aventis. « Ces travaux sont un préalable indispensable au développement de nouveaux traitements des maladies inflammatoires et nous permettront ainsi de répondre aux besoins non satisfaits des patients dans ce domaine».
« Ce partenariat repose sur une ambition fondamentalement scientifique qui vise à établir la première carte dynamique de ces réseaux cellulaires encore peu explorés, en situation normale et pathologique à la fois chez l’homme et chez la souris » déclare le Professeur Eric Vivier, Directeur du CIML. « Notre collaboration se positionne donc très en amont dans le parcours de la découverte scientifique c’est aussi ce qui rend ce partenariat unique. L’objectif final de ce programme reste néanmoins l’ouverture de voies thérapeutiques innovantes ».

Accélérer le développement de nouvelles thérapeutiques
Sanofi-aventis s’est engagé dans une politique de partenariats stratégiques avec des équipes académiques d’excellence dans le monde entier. En France, cette volonté s’est traduite notamment par la signature d’un protocole de partenariat avec Aviesan en février 2010. « Nous nous félicitons des étapes franchies depuis la signature de ce partenariat avec sanofi-aventis. Les comités stratégique et opérationnel de haut niveau pilotant cet accord cadre ont travaillé sans relâche pour concrétiser rapidement les engagements pris en février dernier » a déclaré le Pr. André Syrota, Président d’Aviesan. «Ce premier accord de recherche conclu avec le CIML et ceux qui suivront permettront d’accroître la visibilité internationale des équipes françaises de recherche académiques».

Des expertises complémentaires
Supervisée conjointement par les chercheurs du CIML, de sanofi-aventis et sanofi-pasteur, cette collaboration d’envergure s’appuie sur les expertises et les outils scientifiques expérimentaux de chacun des deux partenaires. Les scientifiques du CIML sont reconnus pour leurs compétences couvrant toutes les échelles de l’immunologie : du moléculaire au systémique en passant par l’analyse des différentes populations cellulaires et des modèles animaux de maladies inflammatoires. Les chercheurs du CIML collaboreront de plus avec un réseau hospitalier local afin de valider leurs hypothèses chez l’homme.
Les équipes de sanofi-aventis apporteront quant à elles leur savoir-faire en pharmacologie, une vision industrielle au plus près des besoins des cliniciens et de leurs patients, tout un support bioinformatique de pointe, des collections de tissus biologiques, et enfin des modèles in vitro et in vivo de maladies inflammatoires.
Tout est conçu pour favoriser les synergies entre ces chercheurs de haut niveau. Une plateforme informatique commune facilitera les échanges et transferts de connaissance. Mais surtout, des chercheurs de sanofi-aventis s’immergeront pendant plusieurs mois au sein du CIML afin de soutenir les programmes de recherche, et inversement, certains académiques rejoindront les équipes de sanofi-aventis en France et aux Etats-Unis.

Un programme scientifique ambitieux
Ensemble, les équipes ont défini les objectifs scientifiques à atteindre. Elles s’attacheront à explorer les caractéristiques des cellules de l’immunité innée, au niveau de deux barrières essentielles à la défense de l’organisme contre les agressions : la peau et l’intestin. Car si ces cellules sont connues depuis de nombreuses années pour leurs propriétés singulières – une capacité exceptionnelle à contrôler les cellules stressées ou infectées et à moduler la réponse immunitaire – leur caractérisation reste encore sommaire, notamment dans ces territoires.
En cartographiant ces populations en situation normale et pathologique au travers du programme de recherche, les chercheurs espèrent décrypter plus avant les mécanismes de l’inflammation et ainsi découvrir de nouvelles voies thérapeutiques, incluant notamment des pathologies invalidantes comme le psoriasis, la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique…

Source :Sanofi-aventis








MyPharma Editions

Theranexus prévoit de renforcer son pipeline de phase 2 avec un troisième programme

Publié le 17 octobre 2018
Theranexus prévoit de renforcer son pipeline de phase 2 avec un troisième programme

À l’occasion de la Journée Mondiale contre la Douleur, Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, annonce son objectif de lancer au premier semestre 2019 une étude clinique de phase 2 dans le traitement des douleurs neuropathiques avec son candidat médicament THN 101.

GeNeuro confirme le potentiel de nouveaux anticorps ciblant les HERV-K dans la maladie de Charcot

Publié le 17 octobre 2018
GeNeuro confirme le potentiel de nouveaux anticorps ciblant les HERV-K dans la maladie de Charcot

GeNeuro, a annoncé, suite aux données positives résultant de sa collaboration avec le NINDS, un organisme faisant partie du NIH (National Institutes of Health) aux États-Unis, sur des modèles précliniques de sclérose latérale amyotrophique (SLA), que la société a signé une licence exclusive mondiale portant sur un programme de développement d’anticorps bloquant l’activité des pHERV-K Env, une protéine d’enveloppe rétrovirale codée par un membre pathogène de la famille des rétrovirus endogènes humains HERV-K, jouant potentiellement un rôle clé dans la pathogénie de la SLA.

Sarepta et Lysogene signent un accord de licence exclusif pour la thérapie génique LYS-SAF302

Publié le 17 octobre 2018
Sarepta et Lysogene signent un accord de licence exclusif pour la thérapie génique LYS-SAF302

Sarepta Therapeutics, une société américaine leader dans la médecine de précision génétique pour traiter des maladies rares, a annoncé la signature d’un accord de licence avec Lysogene, une société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), pour développer LYS-SAF302, une thérapie génique visant à traiter la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Publié le 16 octobre 2018
Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé avoir reçu le versement d’un montant initial de 16 millions d’euros au titre du prêt non-dilutif conclu avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) annoncé le 26 juillet 2018.

Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Publié le 16 octobre 2018
Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Le prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018* a été attribué le 16 octobre 2018 au Professeur Michel Sadelain, Directeur du centre d’ingénierie cellulaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (New York).

Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Publié le 16 octobre 2018
Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Oncodesign et le Centre Georges François Leclerc (CGFL), centre de lutte contre le cancer de Bourgogne, ont annoncé aujourd’hui la présentation des résultats détaillés des deux premières étapes de leur étude clinique dans le cancer du poumon à l’occasion de la 31e édition de l’EANM1 qui se tient du 13 au 17 Octobre 2018 à Düsseldorf en Allemagne.

Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Publié le 16 octobre 2018
Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Inventiva, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé la dernière visite du dernier patient inclus dans l’étude de Phase IIb FASST (For A Systemic Sclerosis Treatment), ainsi que la deuxième analyse positive du Data Safety Monitoring Board (DSMB) concernant son étude de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy), ces deux études étant menées avec le lanifibranor.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions