Edition du 19-08-2018

Sanofi-aventis et Aviesan vont collaborer avec le Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy

Publié le lundi 13 décembre 2010

Aviesan, sanofi-aventis et le CIML ont annoncé le 10 décembre denier  la signature d’un accord spécifique de collaboration de recherche sur trois ans dans le domaine de l’immunité innée et de l’inflammation avec une ambition de cinq ans dans le cadre du protocole de partenariat conclu en février 2010 avec l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé, Aviesan.

Les scientifiques du CIML, de l’unité « Immuno-inflammation » de sanofi-aventis et de sanofi-pasteur seront mobilisés autour de trois programmes portant sur l’immunologie des maladies inflammatoires de l’intestin et de la peau. L’occasion de mettre à profit les expertises de chacun au service de deux objectifs complémentaires : faire avancer les connaissances sur l’immunité innée, sur l’inflammation et ainsi identifier de nouvelles voies thérapeutiques pour le patient.
«La signature d’une collaboration majeure avec le CIML, centre de recherche d’excellence mondiale en immunologie, est une opportunité unique pour explorer ensemble les caractéristiques de certaines cellules immunitaires, essentielles à la défense de l’organisme», a souligné le Dr. Marc Cluzel, M.D., Ph.D., Vice- Président Exécutif, Recherche et Développement, de sanofi-aventis. « Ces travaux sont un préalable indispensable au développement de nouveaux traitements des maladies inflammatoires et nous permettront ainsi de répondre aux besoins non satisfaits des patients dans ce domaine».
« Ce partenariat repose sur une ambition fondamentalement scientifique qui vise à établir la première carte dynamique de ces réseaux cellulaires encore peu explorés, en situation normale et pathologique à la fois chez l’homme et chez la souris » déclare le Professeur Eric Vivier, Directeur du CIML. « Notre collaboration se positionne donc très en amont dans le parcours de la découverte scientifique c’est aussi ce qui rend ce partenariat unique. L’objectif final de ce programme reste néanmoins l’ouverture de voies thérapeutiques innovantes ».

Accélérer le développement de nouvelles thérapeutiques
Sanofi-aventis s’est engagé dans une politique de partenariats stratégiques avec des équipes académiques d’excellence dans le monde entier. En France, cette volonté s’est traduite notamment par la signature d’un protocole de partenariat avec Aviesan en février 2010. « Nous nous félicitons des étapes franchies depuis la signature de ce partenariat avec sanofi-aventis. Les comités stratégique et opérationnel de haut niveau pilotant cet accord cadre ont travaillé sans relâche pour concrétiser rapidement les engagements pris en février dernier » a déclaré le Pr. André Syrota, Président d’Aviesan. «Ce premier accord de recherche conclu avec le CIML et ceux qui suivront permettront d’accroître la visibilité internationale des équipes françaises de recherche académiques».

Des expertises complémentaires
Supervisée conjointement par les chercheurs du CIML, de sanofi-aventis et sanofi-pasteur, cette collaboration d’envergure s’appuie sur les expertises et les outils scientifiques expérimentaux de chacun des deux partenaires. Les scientifiques du CIML sont reconnus pour leurs compétences couvrant toutes les échelles de l’immunologie : du moléculaire au systémique en passant par l’analyse des différentes populations cellulaires et des modèles animaux de maladies inflammatoires. Les chercheurs du CIML collaboreront de plus avec un réseau hospitalier local afin de valider leurs hypothèses chez l’homme.
Les équipes de sanofi-aventis apporteront quant à elles leur savoir-faire en pharmacologie, une vision industrielle au plus près des besoins des cliniciens et de leurs patients, tout un support bioinformatique de pointe, des collections de tissus biologiques, et enfin des modèles in vitro et in vivo de maladies inflammatoires.
Tout est conçu pour favoriser les synergies entre ces chercheurs de haut niveau. Une plateforme informatique commune facilitera les échanges et transferts de connaissance. Mais surtout, des chercheurs de sanofi-aventis s’immergeront pendant plusieurs mois au sein du CIML afin de soutenir les programmes de recherche, et inversement, certains académiques rejoindront les équipes de sanofi-aventis en France et aux Etats-Unis.

Un programme scientifique ambitieux
Ensemble, les équipes ont défini les objectifs scientifiques à atteindre. Elles s’attacheront à explorer les caractéristiques des cellules de l’immunité innée, au niveau de deux barrières essentielles à la défense de l’organisme contre les agressions : la peau et l’intestin. Car si ces cellules sont connues depuis de nombreuses années pour leurs propriétés singulières – une capacité exceptionnelle à contrôler les cellules stressées ou infectées et à moduler la réponse immunitaire – leur caractérisation reste encore sommaire, notamment dans ces territoires.
En cartographiant ces populations en situation normale et pathologique au travers du programme de recherche, les chercheurs espèrent décrypter plus avant les mécanismes de l’inflammation et ainsi découvrir de nouvelles voies thérapeutiques, incluant notamment des pathologies invalidantes comme le psoriasis, la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique…

Source :Sanofi-aventis








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions