Edition du 18-08-2022

Sanofi-aventis et Aviesan vont collaborer avec le Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy

Publié le lundi 13 décembre 2010

Aviesan, sanofi-aventis et le CIML ont annoncé le 10 décembre denier  la signature d’un accord spécifique de collaboration de recherche sur trois ans dans le domaine de l’immunité innée et de l’inflammation avec une ambition de cinq ans dans le cadre du protocole de partenariat conclu en février 2010 avec l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé, Aviesan.

Les scientifiques du CIML, de l’unité « Immuno-inflammation » de sanofi-aventis et de sanofi-pasteur seront mobilisés autour de trois programmes portant sur l’immunologie des maladies inflammatoires de l’intestin et de la peau. L’occasion de mettre à profit les expertises de chacun au service de deux objectifs complémentaires : faire avancer les connaissances sur l’immunité innée, sur l’inflammation et ainsi identifier de nouvelles voies thérapeutiques pour le patient.
«La signature d’une collaboration majeure avec le CIML, centre de recherche d’excellence mondiale en immunologie, est une opportunité unique pour explorer ensemble les caractéristiques de certaines cellules immunitaires, essentielles à la défense de l’organisme», a souligné le Dr. Marc Cluzel, M.D., Ph.D., Vice- Président Exécutif, Recherche et Développement, de sanofi-aventis. « Ces travaux sont un préalable indispensable au développement de nouveaux traitements des maladies inflammatoires et nous permettront ainsi de répondre aux besoins non satisfaits des patients dans ce domaine».
« Ce partenariat repose sur une ambition fondamentalement scientifique qui vise à établir la première carte dynamique de ces réseaux cellulaires encore peu explorés, en situation normale et pathologique à la fois chez l’homme et chez la souris » déclare le Professeur Eric Vivier, Directeur du CIML. « Notre collaboration se positionne donc très en amont dans le parcours de la découverte scientifique c’est aussi ce qui rend ce partenariat unique. L’objectif final de ce programme reste néanmoins l’ouverture de voies thérapeutiques innovantes ».

Accélérer le développement de nouvelles thérapeutiques
Sanofi-aventis s’est engagé dans une politique de partenariats stratégiques avec des équipes académiques d’excellence dans le monde entier. En France, cette volonté s’est traduite notamment par la signature d’un protocole de partenariat avec Aviesan en février 2010. « Nous nous félicitons des étapes franchies depuis la signature de ce partenariat avec sanofi-aventis. Les comités stratégique et opérationnel de haut niveau pilotant cet accord cadre ont travaillé sans relâche pour concrétiser rapidement les engagements pris en février dernier » a déclaré le Pr. André Syrota, Président d’Aviesan. «Ce premier accord de recherche conclu avec le CIML et ceux qui suivront permettront d’accroître la visibilité internationale des équipes françaises de recherche académiques».

Des expertises complémentaires
Supervisée conjointement par les chercheurs du CIML, de sanofi-aventis et sanofi-pasteur, cette collaboration d’envergure s’appuie sur les expertises et les outils scientifiques expérimentaux de chacun des deux partenaires. Les scientifiques du CIML sont reconnus pour leurs compétences couvrant toutes les échelles de l’immunologie : du moléculaire au systémique en passant par l’analyse des différentes populations cellulaires et des modèles animaux de maladies inflammatoires. Les chercheurs du CIML collaboreront de plus avec un réseau hospitalier local afin de valider leurs hypothèses chez l’homme.
Les équipes de sanofi-aventis apporteront quant à elles leur savoir-faire en pharmacologie, une vision industrielle au plus près des besoins des cliniciens et de leurs patients, tout un support bioinformatique de pointe, des collections de tissus biologiques, et enfin des modèles in vitro et in vivo de maladies inflammatoires.
Tout est conçu pour favoriser les synergies entre ces chercheurs de haut niveau. Une plateforme informatique commune facilitera les échanges et transferts de connaissance. Mais surtout, des chercheurs de sanofi-aventis s’immergeront pendant plusieurs mois au sein du CIML afin de soutenir les programmes de recherche, et inversement, certains académiques rejoindront les équipes de sanofi-aventis en France et aux Etats-Unis.

Un programme scientifique ambitieux
Ensemble, les équipes ont défini les objectifs scientifiques à atteindre. Elles s’attacheront à explorer les caractéristiques des cellules de l’immunité innée, au niveau de deux barrières essentielles à la défense de l’organisme contre les agressions : la peau et l’intestin. Car si ces cellules sont connues depuis de nombreuses années pour leurs propriétés singulières – une capacité exceptionnelle à contrôler les cellules stressées ou infectées et à moduler la réponse immunitaire – leur caractérisation reste encore sommaire, notamment dans ces territoires.
En cartographiant ces populations en situation normale et pathologique au travers du programme de recherche, les chercheurs espèrent décrypter plus avant les mécanismes de l’inflammation et ainsi découvrir de nouvelles voies thérapeutiques, incluant notamment des pathologies invalidantes comme le psoriasis, la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique…

Source :Sanofi-aventis








MyPharma Editions

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents