Edition du 21-06-2018

Sanofi-aventis et Aviesan vont collaborer avec le Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy

Publié le lundi 13 décembre 2010

Aviesan, sanofi-aventis et le CIML ont annoncé le 10 décembre denier  la signature d’un accord spécifique de collaboration de recherche sur trois ans dans le domaine de l’immunité innée et de l’inflammation avec une ambition de cinq ans dans le cadre du protocole de partenariat conclu en février 2010 avec l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé, Aviesan.

Les scientifiques du CIML, de l’unité « Immuno-inflammation » de sanofi-aventis et de sanofi-pasteur seront mobilisés autour de trois programmes portant sur l’immunologie des maladies inflammatoires de l’intestin et de la peau. L’occasion de mettre à profit les expertises de chacun au service de deux objectifs complémentaires : faire avancer les connaissances sur l’immunité innée, sur l’inflammation et ainsi identifier de nouvelles voies thérapeutiques pour le patient.
«La signature d’une collaboration majeure avec le CIML, centre de recherche d’excellence mondiale en immunologie, est une opportunité unique pour explorer ensemble les caractéristiques de certaines cellules immunitaires, essentielles à la défense de l’organisme», a souligné le Dr. Marc Cluzel, M.D., Ph.D., Vice- Président Exécutif, Recherche et Développement, de sanofi-aventis. « Ces travaux sont un préalable indispensable au développement de nouveaux traitements des maladies inflammatoires et nous permettront ainsi de répondre aux besoins non satisfaits des patients dans ce domaine».
« Ce partenariat repose sur une ambition fondamentalement scientifique qui vise à établir la première carte dynamique de ces réseaux cellulaires encore peu explorés, en situation normale et pathologique à la fois chez l’homme et chez la souris » déclare le Professeur Eric Vivier, Directeur du CIML. « Notre collaboration se positionne donc très en amont dans le parcours de la découverte scientifique c’est aussi ce qui rend ce partenariat unique. L’objectif final de ce programme reste néanmoins l’ouverture de voies thérapeutiques innovantes ».

Accélérer le développement de nouvelles thérapeutiques
Sanofi-aventis s’est engagé dans une politique de partenariats stratégiques avec des équipes académiques d’excellence dans le monde entier. En France, cette volonté s’est traduite notamment par la signature d’un protocole de partenariat avec Aviesan en février 2010. « Nous nous félicitons des étapes franchies depuis la signature de ce partenariat avec sanofi-aventis. Les comités stratégique et opérationnel de haut niveau pilotant cet accord cadre ont travaillé sans relâche pour concrétiser rapidement les engagements pris en février dernier » a déclaré le Pr. André Syrota, Président d’Aviesan. «Ce premier accord de recherche conclu avec le CIML et ceux qui suivront permettront d’accroître la visibilité internationale des équipes françaises de recherche académiques».

Des expertises complémentaires
Supervisée conjointement par les chercheurs du CIML, de sanofi-aventis et sanofi-pasteur, cette collaboration d’envergure s’appuie sur les expertises et les outils scientifiques expérimentaux de chacun des deux partenaires. Les scientifiques du CIML sont reconnus pour leurs compétences couvrant toutes les échelles de l’immunologie : du moléculaire au systémique en passant par l’analyse des différentes populations cellulaires et des modèles animaux de maladies inflammatoires. Les chercheurs du CIML collaboreront de plus avec un réseau hospitalier local afin de valider leurs hypothèses chez l’homme.
Les équipes de sanofi-aventis apporteront quant à elles leur savoir-faire en pharmacologie, une vision industrielle au plus près des besoins des cliniciens et de leurs patients, tout un support bioinformatique de pointe, des collections de tissus biologiques, et enfin des modèles in vitro et in vivo de maladies inflammatoires.
Tout est conçu pour favoriser les synergies entre ces chercheurs de haut niveau. Une plateforme informatique commune facilitera les échanges et transferts de connaissance. Mais surtout, des chercheurs de sanofi-aventis s’immergeront pendant plusieurs mois au sein du CIML afin de soutenir les programmes de recherche, et inversement, certains académiques rejoindront les équipes de sanofi-aventis en France et aux Etats-Unis.

Un programme scientifique ambitieux
Ensemble, les équipes ont défini les objectifs scientifiques à atteindre. Elles s’attacheront à explorer les caractéristiques des cellules de l’immunité innée, au niveau de deux barrières essentielles à la défense de l’organisme contre les agressions : la peau et l’intestin. Car si ces cellules sont connues depuis de nombreuses années pour leurs propriétés singulières – une capacité exceptionnelle à contrôler les cellules stressées ou infectées et à moduler la réponse immunitaire – leur caractérisation reste encore sommaire, notamment dans ces territoires.
En cartographiant ces populations en situation normale et pathologique au travers du programme de recherche, les chercheurs espèrent décrypter plus avant les mécanismes de l’inflammation et ainsi découvrir de nouvelles voies thérapeutiques, incluant notamment des pathologies invalidantes comme le psoriasis, la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique…

Source :Sanofi-aventis








MyPharma Editions

Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Publié le 21 juin 2018
Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Servier et Taiho ont annoncé jeudi les données de l’essai de phase III sur LONSURF® (trifluridine et tipiracil) montrant un bénéfice significatif en termes de survie globale chez les patients atteints d’un cancer gastrique métastatique. Les données de l’essai TAGS sont présentées au 20e Congrès mondial de l’ESMO 2018 (European Society for Medical Oncology) sur le cancer gastro-intestinal.

GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

Publié le 21 juin 2018
GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), présentera de nouvelles données confirmant le rôle de la protéine d’enveloppe des rétrovirus endogènes humains pHERV-W Env dans la pathogénie du diabète de type 1 au cours des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA (American Diabetes Association), qui se tiendront du 22 au 26 juin 2018 à Orlando, en Floride.

Novacap renforce son offre pharmaceutique aux Etats-Unis avec l’acquisition de PCI Synthesis

Publié le 21 juin 2018
Novacap renforce son offre pharmaceutique aux Etats-Unis avec l'acquisition de PCI Synthesis

Novacap, acteur mondial de la synthèse pharmaceutique et des produits de spécialités, a annoncé la signature d’un accord en vue d’acquérir PCI Synthesis société américaine spécialisée dans le développement et la fabrication à façon d‘ingrédients pharmaceutiques (CDMO).

Le 17e numéro des Cahiers de Myologie est disponible

Publié le 21 juin 2018
Le 17e numéro des Cahiers de Myologie est disponible

Édités par l’AFM-Téléthon et la Société Française de Myologie, les Cahiers de Myologie constituent une passerelle entre la recherche et la médecine dans une discipline qui, grâce à une collaboration exceptionnelle des chercheurs, médecins et malades, est aujourd’hui à la pointe de l’innovation thérapeutique.

SGH Healthcaring acquiert Rovipharm et RR Plastiques

Publié le 21 juin 2018
SGH Healthcaring acquiert Rovipharm et RR Plastiques

SGH Healthcaring a annoncé l’acquisition des sociétés françaises Rovipharm et RR Plastiques. Le groupe SGH Healthcaring a été constitué suite à l’acquisition de Stiplastics Healthcaring par Mérieux Développement et Gimv en janvier dernier, en vue de créer un des leaders européens de la fabrication de dispositifs médicaux notamment dans l’administration de médicaments de forme liquide et solide.

Inventiva : feu vert de la FDA pour l’étude de Phase II avec lanifibranor dans la NAFLD

Publié le 21 juin 2018
Inventiva : feu vert de la FDA pour l'étude de Phase II avec lanifibranor dans la NAFLD

Inventiva a annoncé mercredi que la FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis a accepté la demande d’IND (Investigational New Drug), à l’initiative d’un investigateur, permettant ainsi de procéder à l’étude de Phase II avec lanifibranor pour le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) chez des patients atteints de diabète de type 2.

Gustave Roussy s’équipe de 2 robots de préparation automatisée de chimiothérapies

Publié le 21 juin 2018
Gustave Roussy s'équipe de 2 robots de préparation automatisée de chimiothérapies

Installé dans les locaux du département de pharmacie clinique et après avoir fait l’objet d’une qualification opérationnelle et d’une qualification de performance, le premier robot (APOTECAchemo®, Loccioni) est entré en service le 19 février dernier avec la mise à disposition des premières préparations administrées aux patients. Un second robot est en cours de livraison et sera opérationnel au mois de juillet.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions