Edition du 23-03-2019

Accueil » Industrie » Stratégie

Sanofi-aventis et Regeneron renforcent leur collaboration sur les anticorps monoclonaux

Publié le jeudi 12 novembre 2009

Sanofi-aventis et Regeneron renforcent leur collaboration sur les anticorps monoclonauxSanofi-aventis et Regeneron Pharmaceuticals annoncent aujourd’hui la signature d’accords qui élargissent et prolongent jusqu’en 2017 leur collaboration axée sur la recherche, le développement et la commercialisation d’anticorps monoclonaux thérapeutiques entièrement humanisés.

A partir de 2010 et jusqu’en 2017, sanofi-aventis augmentera son engagement financier annuel de 100 millions de dollars à 160 millions de dollars par an pour le programme de recherche d’anticorps de Regeneron. Les sociétés ont pour ambition de porter une moyenne de 4 à 5 anticorps en développement clinique chaque année. Outre la technologie VelocImmune®, Regeneron mettra une nouvelle génération de technologies de production d’anticorps au service de cette collaboration.

Par ailleurs, Sanofi-aventis aura la possibilité de prolonger le programme de recherche-développement de trois années supplémentaires en vue du développement d’autres anticorps et pour diverses activités précliniques. Les modifications annoncées aujourd’hui ne modifient pas les conditions financières de l’accord signé en novembre 2007 pour le développement et la commercialisation d’anticorps-candidats.

« Les deux premières années de notre collaboration avec sanofi-aventis ont été extrêmement fructueuses et cinq anticorps humanisés issus de la technologie VelocImmune® font ou feront très prochainement l’objet d’un développement clinique », a commenté Leonard S. Schleifer, M.D., Ph.D., Président-Directeur Général de Regeneron.

« L’élargissement de cette collaboration témoigne de la volonté de sanofi-aventis de devenir un acteur majeur dans le domaine des anticorps monoclonaux et de la confiance que nous accordons à notre partenaire Regeneron », a fait remarquer Marc Cluzel, Vice-Président Exécutif, Recherche & Développement, de sanofi-aventis.

A ce jour, Regeneron et sanofi-aventis comptent quatre anticorps thérapeutiques au stade du développement clinique et ont présenté une demande d’homologation (IND) pour un anticorps supplémentaire. Parmi les quatre anticorps au stade du développement clinique, trois sont des anticorps dirigés contre (1) le récepteur de l’interleukine-6 (IL-6R) pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, (2) le facteur de croissance nerveuse (NGF) pour le traitement de la douleur, et (3) le ligand Delta-like 4 (Dll4) pour le traitement des tumeurs malignes au stade avancé. Les cibles des deux autres anticorps ne sont pas divulguées.

A propos de la collaboration
La collaboration sur les anticoprs a été signée en Novembre 2007 et devait expirer à la fin 2012. Telle qu’amendée, la collaboration va se poursuivre à des niveaux de financement plus élevés jusqu’en 2017. Selon les termes de l’accord initial, sanofi-aventis a une option exclusive pour co-développer avec Regeneron chaque candidat-médicament anticorps découvert par la collaboration. Les coûts de développement pour les candidats-médicaments co-développés seront partagés de telle sorte que sanofi-aventis financera ces coûts à l’avance, et Regeneron remboursera la moitié de ces coûts à partir de la part des profits futurs réalisés par Regeneron sur la commercialisation desdits médicaments. Aux Etats-Unis, les profits seront partagés de manière égale, alors qu’à l’extérieur des Etats-Unis, les profits seront partagés selon une répartition où la part de sanofi-aventis sera comprise entre 65 et 55 %.

Pour chaque produit développé avec succès à partir de la collaboration, sanofi-aventis aura le leadership sur la commercialisation et consolidera les ventes. Regeneron aura le droit de co-promotion sur les produits issus de la collaboration dans le monde entier. De plus, Regeneron pourra recevoir des paiements d’étape sur les ventes, pouvant atteindre 250 millions de dollars, si les produits issus de la collaboration atteignent un niveau de ventes cumulées hors Etats-Unis au delà d’un milliard de dollars.

Source : Sanofi-aventis








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions