Edition du 24-09-2020

Accueil » Industrie » Stratégie

Sanofi-aventis et Regeneron renforcent leur collaboration sur les anticorps monoclonaux

Publié le jeudi 12 novembre 2009

Sanofi-aventis et Regeneron renforcent leur collaboration sur les anticorps monoclonauxSanofi-aventis et Regeneron Pharmaceuticals annoncent aujourd’hui la signature d’accords qui élargissent et prolongent jusqu’en 2017 leur collaboration axée sur la recherche, le développement et la commercialisation d’anticorps monoclonaux thérapeutiques entièrement humanisés.

A partir de 2010 et jusqu’en 2017, sanofi-aventis augmentera son engagement financier annuel de 100 millions de dollars à 160 millions de dollars par an pour le programme de recherche d’anticorps de Regeneron. Les sociétés ont pour ambition de porter une moyenne de 4 à 5 anticorps en développement clinique chaque année. Outre la technologie VelocImmune®, Regeneron mettra une nouvelle génération de technologies de production d’anticorps au service de cette collaboration.

Par ailleurs, Sanofi-aventis aura la possibilité de prolonger le programme de recherche-développement de trois années supplémentaires en vue du développement d’autres anticorps et pour diverses activités précliniques. Les modifications annoncées aujourd’hui ne modifient pas les conditions financières de l’accord signé en novembre 2007 pour le développement et la commercialisation d’anticorps-candidats.

« Les deux premières années de notre collaboration avec sanofi-aventis ont été extrêmement fructueuses et cinq anticorps humanisés issus de la technologie VelocImmune® font ou feront très prochainement l’objet d’un développement clinique », a commenté Leonard S. Schleifer, M.D., Ph.D., Président-Directeur Général de Regeneron.

« L’élargissement de cette collaboration témoigne de la volonté de sanofi-aventis de devenir un acteur majeur dans le domaine des anticorps monoclonaux et de la confiance que nous accordons à notre partenaire Regeneron », a fait remarquer Marc Cluzel, Vice-Président Exécutif, Recherche & Développement, de sanofi-aventis.

A ce jour, Regeneron et sanofi-aventis comptent quatre anticorps thérapeutiques au stade du développement clinique et ont présenté une demande d’homologation (IND) pour un anticorps supplémentaire. Parmi les quatre anticorps au stade du développement clinique, trois sont des anticorps dirigés contre (1) le récepteur de l’interleukine-6 (IL-6R) pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, (2) le facteur de croissance nerveuse (NGF) pour le traitement de la douleur, et (3) le ligand Delta-like 4 (Dll4) pour le traitement des tumeurs malignes au stade avancé. Les cibles des deux autres anticorps ne sont pas divulguées.

A propos de la collaboration
La collaboration sur les anticoprs a été signée en Novembre 2007 et devait expirer à la fin 2012. Telle qu’amendée, la collaboration va se poursuivre à des niveaux de financement plus élevés jusqu’en 2017. Selon les termes de l’accord initial, sanofi-aventis a une option exclusive pour co-développer avec Regeneron chaque candidat-médicament anticorps découvert par la collaboration. Les coûts de développement pour les candidats-médicaments co-développés seront partagés de telle sorte que sanofi-aventis financera ces coûts à l’avance, et Regeneron remboursera la moitié de ces coûts à partir de la part des profits futurs réalisés par Regeneron sur la commercialisation desdits médicaments. Aux Etats-Unis, les profits seront partagés de manière égale, alors qu’à l’extérieur des Etats-Unis, les profits seront partagés selon une répartition où la part de sanofi-aventis sera comprise entre 65 et 55 %.

Pour chaque produit développé avec succès à partir de la collaboration, sanofi-aventis aura le leadership sur la commercialisation et consolidera les ventes. Regeneron aura le droit de co-promotion sur les produits issus de la collaboration dans le monde entier. De plus, Regeneron pourra recevoir des paiements d’étape sur les ventes, pouvant atteindre 250 millions de dollars, si les produits issus de la collaboration atteignent un niveau de ventes cumulées hors Etats-Unis au delà d’un milliard de dollars.

Source : Sanofi-aventis








MyPharma Editions

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le 23 septembre 2020
BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Stephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Publié le 23 septembre 2020
Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Le groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le ministère coréen de la Sécurité des aliments et des médicaments (MFDS) a approuvé la demande IND de nouveau médicament expérimental, déposée par la société en vue d’un essai clinique pivot de phase II/III sur le CT-P59, le candidat-traitement de la COVID-19 sous la forme d’un anticorps monoclonal. Cet essai international évaluera l’innocuité et l’efficacité du CT-P59 chez les patients présentant des symptômes légers à modérés d’une infection au SARS-CoV-2.

Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Publié le 23 septembre 2020
Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce la sélection de 3 études sur TOTUM-63 par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD), qui seront présentées lors du congrès annuel de l’association en septembre 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents