Edition du 24-07-2021

Sanofi et AstraZeneca vont échanger plus de 200 000 molécules chimiques

Publié le vendredi 20 novembre 2015

Visuel LeemSanofi et AstraZeneca ont annoncé vendredi l’échange direct de 210 000 molécules issues de leurs chimiothèques exclusives respectives. Ce nouveau modèle d’innovation ouverte vise à renforcer la diversité chimique de leurs collections respectives et permettre à chacun des deux groupes pharmaceutiques de cribler un nombre plus important et plus diversifié de petites molécules susceptibles de devenir de futurs médicaments.

Les deux groupes pharmaceutiques ont sélectionné les molécules à s’échanger en fonction de leurs différences avec celles qu’ils ont chacun en leur possession. Les structures chimiques et procédures synthétiques seront également mise en commun pour faciliter leur utilisation. Ces molécules seront par ailleurs échangées en quantité suffisante pour permettre à chaque entreprise de réaliser des criblages à haut débit pendant plusieurs années en vue d’évaluer leur activité contre des cibles biologiques spécifiques. Les molécules montrant une activité significative (les « touches » ou «hits») pourront éventuellement subir différentes modifications afin d’optimiser leur structure avant d’être considérées comme des structures-guides (ou « lead compounds ») et faire éventuellement l’objet d’un développement plus poussé.

« Sanofi s’engage en faveur de l’innovation ouverte avec ses plateformes de R&D car le Groupe estime que la collaboration est le fondement même de tout progrès médical », a expliqué Elias Zerhouni, Président Monde de la R&D de Sanofi. « Nous sommes très heureux de collaborer avec d’autres entreprises dès lors que cela accélère la découverte de nouveaux traitements aptes à améliorer ou à sauver la vie des patients. Nous pensons que cette collaboration renforcera notre capacité à développer des solutions innovantes de nature à apporter une valeur médicale significative et à transformer des vies. »

« Il s’agit d’un accord hautement novateur qui correspond à notre approche d’innovation ouverte », a déclaré Mene Pangalos, Vice-Président Exécutif, Médicaments Innovants et Développement Précoce d’AstraZeneca. « Nous avons beaucoup travaillé ces dernières années pour enrichir notre bibliothèque de molécules et cet échange, de loin le plus important que nous ayons réalisé, nous permet d’accroître sa diversité de manière significative. Plus important encore, il va accélérer notre capacité à identifier des points de départ uniques qui pourraient devenir de nouveaux médicaments pour les patients. »

Les deux groupes précisent que « l’échange ne fait l’objet ni d’un paiement initial ni de paiements d’étape dans l’éventualité où les molécules concernées aboutiraient à un candidat clinique. Chaque entreprise peut étudier les molécules qu’elle recevra sans restriction quant aux domaines thérapeutiques visés ».

Source : Sanofi / AstraZeneca








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents