Edition du 21-05-2022

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Sanofi et IGM Biosciences vont collaborer en vue du développement de cibles en oncologie, immunologie et inflammation

Publié le mercredi 30 mars 2022

Sanofi et IGM Biosciences vont collaborer en vue du développement de cibles en oncologie, immunologie et inflammationSanofi et IGM Biosciences, Inc. ont annoncé la signature d’un accord de collaboration exclusif en vue de la création, du développement, de la fabrication et de la commercialisation d’anticorps IgM agonistes dirigés contre trois cibles en oncologie et trois cibles en immunologie/inflammation. Les anticorps IgM modifiés représentent une nouvelle classe d’agents thérapeutiques potentiels qui combinent la multivalence d’anticorps IgM possédant dix sites de liaison, comparativement aux anticorps IgM conventionnels qui ne possèdent que deux sites de liaison cibles.

Dr John Reed, Ph.D., Responsable Monde, Recherche et Développement, Sanofi :  « Nous sommes impatients de collaborer avec IGM Biosciences, une entreprise pionnière du développement d’une nouvelle classe d’anticorps thérapeutiques pour le traitement du cancer et des maladies immunologiques et inflammatoires. La plateforme technologique d’IGM Biosciences représente une nouvelle approche prometteuse pour le développement d’anticorps IgM de haute avidité, qui peuvent se lier à des récepteurs de surface des cellules et les stimuler avec efficacité. Cette plateforme unique a le potentiel de surmonter les limites traditionnelles des anticorps IgM conventionnels en ce qui concerne la recherche d’agonistes de certaines catégories de récepteurs. »

Fred Schwarzer, Directeur Général, IGM Biosciences : « Sanofi est un leader mondial du développement et de la commercialisation de médicaments innovants et nous nous félicitons de pouvoir compter sur son vaste savoir-faire et ses ressources pour élargir et intensifier le développement de notre plateforme d’anticorps IgM dans de multiples domaines thérapeutiques présentant des besoins non pourvus importants. Ce partenariat prend appui sur une collaboration de recherche déjà en place avec Sanofi et constitue une étape essentielle de la matérialisation de notre objectif : réaliser tout le potentiel de cette nouvelle classe importante d’agents thérapeutiques. Nous sommes très heureux de partager cet objectif avec Sanofi et impatients de collaborer avec ses équipes sur six projets de médicaments ayant le potentiel d’être les premiers et les meilleurs de leur catégorie. »

Aux termes de l’accord, IGM recevra un paiement initial de 150 millions de dollars. Sanofi s’est également déclaré intéressée par l’achat de jusqu’à 100 millions de dollars d’actions ordinaires d’IGM, sans droit de vote, dans le cadre d’une offre publique d’achat.

Pour chaque programme de collaboration en oncologie, IGM dirigera les activités de recherche et développement et prendra à sa charge les dépenses correspondantes jusqu’à l’approbation, par la FDA ou l’EMA, de la première demande de licence de produit biologique (BLA, biologics license application) d’un produit dirigé contre la cible en oncologie, en contrepartie de paiements pouvant atteindre 940 millions de dollars au titre des étapes franchies concernant le développement et l’approbation réglementaire de chaque cible. Après l’obtention de la première autorisation de mise sur le marché d’un produit dirigé contre une cible en oncologie, Sanofi prendra la direction de l’ensemble des activités de développement et de commercialisation relatives à ladite cible. Les deux entreprises se partageront à égalité les bénéfices réalisés sur certains des principaux marchés et IGM sera éligible à des redevances échelonnées sur les ventes nettes réalisées ailleurs dans le monde.

Pour chaque programme de collaboration en immunologie/inflammation, IGM dirigera les activités de recherche et développement et prendra à sa charge les dépenses correspondantes jusqu’à la fin des essais cliniques de phase I de jusqu’à deux candidats dirigés contre chaque cible en immunologie/inflammation, après quoi Sanofi prendra à sa charge l’ensemble des futures dépenses de développement et autres, en contrepartie de paiements pouvant atteindre 1 065 millions de dollars au titre de l’ensemble des étapes franchies concernant le développement, l’approbation réglementaire et les ventes de chaque cible. Après la conclusion des essais cliniques de phase I de chacune des cibles en immunologie/inflammation, Sanofi sera responsable de l’ensemble des activités de développement suivantes et des initiatives de commercialisation, ainsi que de leurs dépenses correspondantes. IGM sera éligible à des redevances échelonnées, allant de redevances à un chiffre (partie élevée de la fourchette) à des redevances à deux chiffres (partie moyenne de la fourchette), sur les ventes nettes mondiales.

La clôture de l’accord de collaboration reste soumise à l’examen des autorités antitrust et, en particulier, à l’examen prévu par la loi antitrust Hart-Scott-Rodino de 1976 des États-Unis, ainsi qu’à d’autres conditions usuelles.

Source et visuel :  Sanofi








MyPharma Editions

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents